1
Adonia voudrait devenir roi
1Le roi David était devenu très vieux. Même quand on le couvrait de vêtements, il ne parvenait pas à se réchauffer. 2Alors les gens de son entourage lui dirent : « Nous allons chercher pour sa Majesté le roi une jeune fille vierge qui sera à son service, qui le soignera et qui couchera auprès de lui pour le réchauffer. » 3-4Ils cherchèrent donc une belle jeune fille dans tout le pays d’Israël ; au village de Chounem#1.3-4 Village de Galilée, à 80 km au nord de Jérusalem. Voir 2 Rois 4.8., ils en trouvèrent une qui était particulièrement belle ; elle s’appelait Abichag. Ils l’amenèrent au roi, elle entra à son service et le soigna, mais le roi n’eut pas de relations avec elle.
5-6A cette même époque, Adonia, le fils de David et de Haguite, qui était lui aussi un très beau jeune homme, jouait au prince en disant : « C’est moi qui serai le roi ! » – En effet, il était né juste après Absalom. – Il s’était procuré des chars et des chevaux#1.5-6 Adonia : voir 2 Sam 3.2-4. – des chevaux ou des cavaliers., ainsi qu’une troupe de cinquante hommes qui couraient devant son char. Pourtant, son père ne lui reprocha rien à ce sujet et ne lui demanda même jamais pourquoi il agissait ainsi. 7Adonia se mit à comploter avec le général Joab, dont la mère s’appelait Serouia, et avec le prêtre Abiatar#1.7 Joab : neveu (voir 1 Chron 2.13-16) et général en chef de David (voir 2 Sam 8.16). – Abiatar : un des deux prêtres confidents de David, voir 2 Sam 8.17. (Sur l’autre, Sadoc, voir v. 8)., qui devinrent ses partisans. 8Par contre, le prêtre Sadoc, Benaya, fils de Yoyada, le prophète Natan, ainsi que Chiméi, Réi et les soldats de la garde personnelle de David, n’étaient pas des partisans d’Adonia.
Natan et Batchéba, partisans de Salomon
9Un jour, Adonia organisa une grande fête à la “Pierre-qui-Glisse” près de la source des Blanchisseurs#1.9 source des Blanchisseurs : voir 2 Sam 17.17 et la note. ; on y sacrifia des moutons, des taureaux et des bêtes grasses. Il y avait invité les fils du roi David, ses frères, et tous les hommes importants de la région de Juda qui étaient au service du roi, 10à l’exception du prophète Natan, de Benaya, des soldats de la garde et de son frère Salomon.
11Alors Natan vint trouver Batchéba, la mère de Salomon#1.11 Voir 2 Sam 12.24. : « Tu as certainement appris, lui dit-il, qu’Adonia, le fils de Haguite, agit comme s’il était roi ; mais Sa Majesté le roi David n’en sait rien. 12Je vais donc te donner un conseil ; si tu le suis, tu pourras sauver ta vie et celle de ton fils Salomon. 13Va trouver le roi David et dis-lui ceci : “Sa Majesté le roi m’avait bien promis#1.13 L’histoire du règne de David (2 Sam) ne nous rapporte pas en quelles circonstances le roi a prononcé cette promesse relative à Salomon. que mon fils Salomon deviendrait roi après lui et qu’il prendrait place sur son trône. Alors pourquoi est-ce Adonia qui est devenu roi ?” » 14Et Natan continua : « Au moment où tu finiras de parler avec le roi, moi aussi j’irai le trouver et je confirmerai ce que tu auras dit. »
15Batchéba se rendit donc chez le roi, qui était dans sa chambre à cause de son grand âge. Abichag de Chounem était là pour le servir. 16Batchéba s’agenouilla et s’inclina profondément devant le roi, qui lui demanda : « Que désires-tu ? » 17Elle répondit : « Sa Majesté le roi m’avait promis devant le Seigneur son Dieu que mon fils Salomon deviendrait roi après lui et qu’il prendrait place sur son trône. 18Mais je viens d’apprendre que c’est Adonia qui est devenu roi, sans que tu en saches rien. 19En effet, Adonia a organisé une grande fête au cours de laquelle il a sacrifié des quantités de taureaux, de bêtes grasses et de moutons ; il y a invité tous tes fils ainsi que le prêtre Abiatar et le général Joab, mais pas ton fils Salomon. 20Maintenant, Majesté, tout le peuple d’Israël attend avec impatience que tu proclames publiquement le nom de celui qui doit te succéder comme roi. 21Sinon, quand tu ne seras plus là, on nous traitera, mon fils Salomon et moi-même, comme des coupables. »
22Au moment où Batchéba finissait de parler avec le roi, le prophète Natan arriva au palais. 23On annonça au roi son arrivée, puis Natan entra et s’inclina devant le roi, le visage contre terre. 24Ensuite il dit : « Est-ce bien Sa Majesté le roi qui a décidé qu’Adonia deviendrait roi après lui et qu’il prendrait place sur son trône ? 25En effet, Adonia est descendu aujourd’hui à la “Pierre-qui-Glisse”, il a organisé une grande fête au cours de laquelle il a sacrifié des quantités de taureaux, de bêtes grasses et de moutons. Il y a invité tes fils, ainsi que les chefs de l’armée et le prêtre Abiatar ; tous ceux-là sont en train de manger et de boire avec lui, et crient : “Vive le roi Adonia !” 26Mais il n’a invité ni le prêtre Sadoc, ni Benaya, fils de Yoyada, ni ton fils Salomon, ni moi-même. 27Est-il possible que Sa Majesté le roi ait ainsi décidé de se choisir un successeur sans nous en informer, nous, ses fidèles serviteurs ? »
David désigne Salomon pour lui succéder
28Alors le roi David ordonna : « Rappelez Batchéba ! » Quand Batchéba fut de nouveau devant lui, 29il lui fit ce serment : « Par le Seigneur vivant, qui m’a toujours secouru quand j’étais dans des situations difficiles, 30je jure que je vais réaliser aujourd’hui même ce que je t’avais déjà promis devant le Seigneur, le Dieu d’Israël, lorsque je t’ai dit : “Ton fils Salomon deviendra roi après moi et prendra place sur mon trône.” » 31Alors Batchéba s’agenouilla, s’inclina jusqu’à terre devant le roi, puis elle s’écria : « Vive Sa Majesté le roi David, pour toujours ! »
32Ensuite David fit appeler le prêtre Sadoc, le prophète Natan et Benaya, fils de Yoyada ; lorsqu’ils furent devant lui, 33il leur ordonna : « Rassemblez les gens de mon entourage ; puis faites monter mon fils Salomon sur ma mule royale et conduisez-le à la source de Guihon#1.33 La source de Guihon est située dans la vallée du Cédron, sur le flanc est de la colline de Jérusalem. Un de ses noms actuels est « Fontaine de la Vierge ».. 34Là, le prêtre Sadoc et le prophète Natan verseront de l’huile sur sa tête#1.34 Voir 1 Sam 10.1 ; 16.13. pour le consacrer roi d’Israël. Alors vous sonnerez de la trompette et vous crierez : “Vive le roi Salomon !” 35Ensuite vous remonterez à la ville en marchant derrière lui ; et Salomon viendra prendre place sur mon trône et me succédera comme roi, car c’est lui que j’ai désigné comme chef à la tête des peuples d’Israël et de Juda. » 36Benaya répondit au roi : « C’est bien dit, Majesté ! C’est le Seigneur Dieu lui-même qui a parlé par la bouche du roi. 37Qu’il soit avec Salomon comme il a été avec toi, et qu’il rende le règne de Salomon encore plus glorieux que le tien ! »
Salomon est consacré roi
(Voir 1 Chron 29.21-25)
38Le prêtre Sadoc, le prophète Natan et Benaya, fils de Yoyada, avec les Crétois et les Pélétiens#1.38 Pélétiens : soldats d’origine étrangère, mais inconnue, qui, avec les Crétois, formaient la garde personnelle de David. de la garde royale, se rendirent donc auprès de Salomon ; ils le firent monter sur la mule royale de David et le conduisirent à la source de Guihon. 39Le prêtre Sadoc avait pris dans la tente du Seigneur la corne remplie d’huile consacrée ; il en versa sur la tête de Salomon pour le consacrer roi. Alors on sonna de la trompette et tous ceux qui étaient là se mirent à crier : « Vive le roi Salomon ! » 40Puis tout le monde remonta à la ville en marchant derrière lui ; les gens jouaient de la flûte et manifestaient une si grande joie que la terre était comme secouée par leurs cris.
Salomon pardonne à Adonia
41Adonia et tous ses invités, qui avaient fini de manger, entendirent du bruit ; Joab distingua même la sonnerie de trompette et demanda : « Que signifie cette agitation bruyante dans la ville ? »
42Il finissait de poser cette question quand Yonatan, le fils du prêtre Abiatar, arriva. « Entre, lui dit Adonia, car tu es un homme d’honneur, et tu apportes certainement de bonnes nouvelles. » – 43« Hélas non ! répondit Yonatan. Sa Majesté le roi David a désigné Salomon pour lui succéder comme roi. 44David a ordonné au prêtre Sadoc, au prophète Natan et à Benaya, fils de Yoyada, avec les Crétois et les Pélétiens de la garde, d’accompagner Salomon ; alors ceux-ci l’ont fait monter sur la mule royale, 45puis le prêtre Sadoc et le prophète Natan l’ont consacré roi près de la source de Guihon. Ensuite tout le monde est remonté de là en manifestant sa joie, et la population de la ville est tout excitée ; voilà d’où venait le bruit que vous avez entendu. 46De plus, continua Yonatan, Salomon a pris place sur le trône royal, 47et les ministres sont venus féliciter#1.47 féliciter : autre traduction bénir. Sa Majesté le roi David en disant : “Nous souhaitons que ton Dieu rende la renommée de Salomon encore plus grande que la tienne, et qu’il rende son règne encore plus glorieux que le tien.” Et alors le roi, sur son lit, s’est incliné profondément 48et a déclaré : “Je remercie le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui m’a donné aujourd’hui un successeur, et qui surtout m’a permis de vivre ces événements.” »
49Tous les invités d’Adonia furent effrayés par ces paroles ; ils se levèrent et s’en allèrent chacun de son côté. 50Adonia lui-même eut tellement peur de Salomon qu’il alla se réfugier auprès de l’autel des sacrifices#1.50 Celui qui allait se réfugier auprès de l’autel demandait par ce geste la protection de Dieu.. 51Quelqu’un vint l’annoncer à Salomon en ces termes : « Adonia a tellement peur de toi qu’il s’est réfugié auprès de l’autel ; là, il a dit : “Je ne quitterai cet endroit que si le roi Salomon me promet de ne pas me faire mourir.” » 52Salomon répondit : « S’il se conduit en honnête homme, je ne lui ferai aucun mal ; mais s’il commet la moindre faute, il devra mourir. »
53Le roi Salomon envoya quelqu’un chercher Adonia auprès de l’autel ; on le fit descendre de là, et il vint s’incliner jusqu’à terre devant le roi. Alors Salomon lui dit : « Tu peux retourner chez toi ! »
Loading reference in secondary version...