38
L'Eternel parle à Job, et le convainc d'ignorance des choses naturelles.
1Alors l'Eternel répondit à Job du milieu d'un tourbillon, et lui dit : 2Qui est celui-ci qui obscurcit le conseil par des paroles sans science ? 3Ceins maintenant tes reins comme un vaillant homme, et je t'interrogerai, et tu me feras voir quelle est ta science. 4Où étais-tu quand je fondais la terre ? dis-le-moi, si tu as de l'intelligence. 5Qui est-ce qui en a réglé les mesures ? le sais-tu ? ou qui est-ce qui a appliqué le niveau sur elle ? 6Sur quoi sont plantés ses pilotis, ou qui est celui qui a posé la pierre angulaire pour la soutenir. 7Quand les étoiles du matin se réjouissaient ensemble, et que les fils de Dieu chantaient en triomphe ? 8Qui est-ce qui a renfermé la mer dans ses bords, quand elle fut tirée de la matrice, et qu'elle en sortit ? 9Quand je mis la nuée pour sa couverture, et l'obscurité pour ses langes ? 10Et que j'établis sur elle mon ordonnance, et lui mis des barrières et des portes ? 11Et lui dis : Tu viendras jusque là, et tu ne passeras point plus avant, et ici s'arrêtera l'élévation de tes ondes. 12As-tu, depuis que tu es au monde, commandé au point du jour ; et as-tu montré à l'aube du jour le lieu où elle doit se lever ? 13Afin qu'elle saisisse les extrémités de la terre, et que les méchants se retirent à l'écart, 14Et qu'elle prenne une nouvelle forme, comme une argile figurée ; et que toutes choses y paraissent comme avec de nouveaux habits, 15Et que la clarté soit défendue aux méchants, et que le bras élevé soit rompu ? 16Es-tu venu jusqu'aux gouffres de la mer, et t'es-tu promené au fond des abîmes ? 17Les portes de la mort se sont-elles découvertes à toi ? as-tu vu les portes de l'ombre de la mort ? 18As-tu compris toute l'étendue de la terre ? si tu l'as toute connue, montre-le. 19En quel endroit se tient la lumière, et où est le lieu des ténèbres ? 20Que tu ailles prendre l'une et l'autre en son quartier, et que tu saches le chemin de leur maison ? 21Tu le sais ; car alors tu naquis, et le nombre de tes jours est grand. 22Es-tu entré dans les trésors de la neige ? As-tu vu les trésors de la grêle, 23Laquelle je retiens pour le temps de l'affliction, et pour le jour du choc et du combat ? 24Par quel chemin se partage la lumière, et par quelle voie le vent d'Orient se répand-il sur la terre ? 25Qui est-ce qui a ouvert les conduits aux inondations, et le chemin à l'éclair des tonnerres, 26Pour faire pleuvoir sur une terre où il n'y a personne, et sur le désert où il ne demeure aucun homme. 27Pour arroser abondamment les lieux solitaires et déserts, et pour faire pousser le germe de l'herbe ? 28La pluie n'a-t-elle point de père ? ou qui est-ce qui produit les gouttes de la rosée ? 29Du ventre de qui sort la glace ? et qui est-ce qui engendre le frimas du ciel ? 30Les eaux se cachent étant durcies comme une pierre, et le dessus de l'abîme se prend. 31Pourrais-tu retenir les délices de la Poussinière, ou faire lever les tempêtes qu'excite la constellation d'Orion ? 32Peux-tu faire lever en leur temps les signes du Zodiaque ? et conduire la petite Ourse avec les étoiles ? 33Connais-tu l'ordre des cieux, et disposeras-tu de leur gouvernement sur la terre ? 34Crieras-tu à haute voix à la nuée, afin qu'une abondance d'eaux t'arrose ? 35Enverras-tu les foudres de sorte qu'elles partent, et te disent : Nous voici ? 36Qui est-ce qui a mis la sagesse dans les reins ? ou qui a donné au coeur l'intelligence ? 37Qui est-ce qui a assez d'intelligence pour compter les nuées, et pour placer les outres des cieux, 38Quand la poudre est détrempée par les eaux qui l'arrosent, et que les fentes de la terre viennent à se rejoindre ?
Loading reference in secondary version...