13
Job condamne la présomption de ses amis, et se remet à Dieu.
1Voici, mon oeil a vu toutes ces choses, et mon oreille les a ouïes et entendues. 2Comme vous les savez, je les sais aussi ; je ne vous suis pas inférieur. 3Mais je parlerai au Tout-puissant, et je prendrai plaisir à dire mes raisons au Dieu Fort. 4Et certes vous inventez des mensonges ; vous êtes tous des médecins inutiles. 5Plût à Dieu que vous demeurassiez entièrement dans le silence ; et cela vous serait réputé à sagesse. 6Ecoutez donc maintenant mon raisonnement, et soyez attentifs à la défense de mes lèvres : 7Allégueriez-vous des choses injustes, en faveur du Dieu Fort, et diriez-vous quelque fausseté pour lui ? 8Ferez-vous acception de sa personne, si vous plaidez la cause du Dieu Fort ? 9Vous en prendra-t-il bien, s'il vous sonde ? vous jouerez-vous de lui, comme on se joue d'un homme mortel ? 10Certainement il vous censurera, si même en secret vous faites acception de personnes. 11Sa majesté ne vous épouvantera-t-elle point ? et sa frayeur ne tombera-t-elle point sur vous ? 12Vos discours mémorables sont des sentences de cendre, et vos éminences sont des éminences de boue. 13Taisez-vous devant moi, et que je parle ; et qu'il m'arrive ce qui pourra. 14Pourquoi porté-je ma chair entre mes dents, et tiens-je mon âme entre mes mains ? 15Voilà, qu'il me tue, je ne laisserai pas d'espérer en lui ; et je défendrai ma conduite en sa présence. 16Et qui plus est, il sera lui-même ma délivrance ; mais l'hypocrite ne viendra point devant sa face. 17Ecoutez attentivement mes discours, et prêtez l'oreille à ce que je vais vous déclarer. 18Voilà, aussitôt que j'aurai déduit par ordre mon droit, je sais que je serai justifié. 19Qui est-ce qui veut disputer contre moi ? car maintenant si je me tais, je mourrai. 20Seulement ne me fais point ces deux choses, et alors je ne me cacherai point devant ta face ; 21Retire ta main de dessus moi, et que ta frayeur ne me trouble point. 22Puis appelle-moi, et je répondrai ; ou bien je parlerai, et tu me répondras. 23Combien ai-je d'iniquités et de péchés ? Montre-moi mon crime et mon péché. 24Pourquoi caches-tu ta face, et me tiens-tu pour ton ennemi ? 25Déploieras-tu tes forces contre une feuille que le vent emporte ? poursuivras-tu du chaume tout sec ? 26Que tu donnes contre moi des arrêts d'amertume, et que tu me fasses porter la peine des péchés de ma jeunesse ? 27Et que tu mettes mes pieds aux ceps, et observes tous mes chemins ? et que tu suives les traces de mes pieds ? 28Car celui que tu poursuis de cette manière, s'en va par pièces comme du bois vermoulu, et comme une robe que la teigne a rongée.
Loading reference in secondary version...