14
Retour de Babylone. Prédictions contre Babylone.
1Car l'Eternel aura pitié de Jacob, et élira encore Israël, et il les rétablira dans leur terre, et les étrangers se joindront à eux, et s'attacheront à la maison de Jacob. 2Et les peuples les prendront, et les mèneront en leur lieu, et la maison d'Israël les possédera en droit d'héritage sur la terre de l'Eternel, comme des serviteurs et des servantes ; ils tiendront captifs ceux qui les avaient tenus captifs, et ils domineront sur leurs exacteurs. 3Et il arrivera qu'au jour que l'Eternel fera cesser ton travail, ton tourment, et la dure servitude sous laquelle on t'aura asservi. 4Tu te moqueras ainsi du Roi de Babylone, et tu diras ; comment se repose l'exacteur ? comment se repose celle qui était si avide de richesses ? 5L'Eternel a rompu le bâton des méchants, et la verge des dominateurs. 6Celui qui frappait avec fureur les peuples de coups que l'on ne pouvait point détourner, qui dominait sur les nations avec colère, est poursuivi sans qu'il s'en puisse garantir. 7Toute la terre a été mise en repos et en tranquillité ; on a éclaté en chant de triomphe, à gorge déployée. 8Même les sapins et les cèdres du Liban se sont réjouis de toi, en disant ; Depuis que tu es endormi, personne n'est monté pour nous tailler. 9Le sépulcre profond s'est ému à cause de toi, pour aller au-devant de toi à ta venue, il a réveillé à cause de toi les trépassés, et a fait lever de leurs sièges tous les principaux de la terre, tous les Rois des nations. 10Eux tous prendront la parole, et te diront ; tu as été aussi affaibli que nous ; tu as été rendu semblable à nous ; 11On a fait descendre ta hauteur au sépulcre, avec le bruit de tes musettes ; tu es couché sur une couche de vers, et la vermine est ce qui te couvre. 12Comment es-tu tombée des cieux, Etoile du matin, fille de l'aube du jour ? toi qui foulais les nations, tu es abattue jusques en terre. 13Tu disais en ton coeur ; Je monterai aux cieux, je placerai mon trône au-dessus des étoiles du Dieu Fort ; je serai assis en la montagne d'assignation, aux côtés d'Aquilon ; 14Je monterai au-dessus des hauts lieux des nuées ; je serai semblable au Souverain. 15Et cependant on t'a fait descendre au sépulcre, au fond de la fosse. 16Ceux qui te verront te regarderont et te considéreront, en disant ; N'est-ce pas ici ce personnage qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les Royaumes. 17Qui a réduit le monde habitable comme en un désert, et qui a détruit ses villes, et n'a point relâché ses prisonniers pour les renvoyer en leur maison ? 18Tous les Rois des nations sont morts avec gloire, chacun dans sa maison ; 19Mais tu as été jeté loin de ton sépulcre, comme un rejeton pourri, comme un habillement de gens tués, transpercés avec l'épée, qui sont descendus parmi les pierres d'une fosse, comme une charogne foulée aux pieds. 20Tu ne seras point rangé comme eux dans le sépulcre ; car tu as ravagé ta terre ; tu as tué ton peuple ; la race des malins ne sera point renommée à toujours. 21Préparez la tuerie pour ses enfants, à cause de l'iniquité de leurs pères ; afin qu'ils ne se relèvent point, et qu'ils n'héritent point la terre, et ne remplissent point de villes le dessus de la terre habitable. 22Je m'élèverai contre eux, dit l'Eternel des armées, et je retrancherai à Babylone le nom, et le reste qu'elle a, le fils et le petit-fils, dit l'Eternel. 23Et je la réduirai en habitation de butors, et en marais d'eaux, et je la balayerai d'un balai de destruction, dit l'Eternel des armées. 24L'Eternel des armées a juré, en disant ; S'il n'est fait ainsi que je l'ai pensé, même comme je l'ai arrêté dans mon conseil, il tiendra ; 25C'est que je froisserai le Roi d'Assyrie dans ma terre, je le foulerai sur mes montagnes ; et son joug sera ôté de dessus eux, et son fardeau sera ôté de dessus leurs épaules. 26C'est là le conseil qui a été arrêté contre toute la terre, et c'est là la main étendue sur toutes les nations. 27Car l'Eternel des armées l'a arrêté en son conseil ; et qui l'empêcherait ? et sa main est étendue ; et qui la détournerait ? 28L'année en laquelle mourut le Roi Achaz, cette charge-ci fut mise en avant. 29Toi, toute la contrée des Philistins, ne te réjouis point de ce que la verge de celui qui te frappait a été brisée ; car de la racine du serpent sortira un basilic, et son fruit sera un serpent brûlant qui vole. 30Les plus misérables seront repus, et les pauvres reposeront en assurance, mais je ferai mourir de faim ta racine, et on tuera ce qui sera resté en toi. 31Toi porte, hurle ; toi ville, crie ; toi tout le pays des Philistins, sois comme une chose qui s'écoule ; car une fumée viendra de l'Aquilon, et il ne restera pas un seul homme dans ses habitations. 32Et que répondra-t-on aux Ambassadeurs de cette nation ? On répondra que l'Eternel a fondé Sion ; et que les affligés de son peuple se retireront vers elle.
Loading reference in secondary version...