1
Vision de quatre animaux, et de quatre roues.
1Or il arriva en la trentième année, au cinquième jour du quatrième mois, comme j'étais parmi ceux qui avaient été transportés sur le fleuve de Kébar, que les cieux furent ouverts, et je vis des visions de Dieu. 2Au cinquième jour du mois de cette année, qui fut la cinquième après que le Roi Jéhojachin eut été mené en captivité, 3La parole de l'Eternel fut adressée expressément à Ezéchiel Sacrificateur, fils de Buzi, au pays des Caldéens, sur le fleuve de Kébar, et la main de l'Eternel fut là sur lui. 4Je vis donc, et voici un vent de tempête qui venait de l'Aquilon, et une grosse nuée, et un feu s'entortillant ; et il y avait autour de la nuée une splendeur, et au milieu de la nuée paraissait comme la couleur du Hasmal, lorsqu'il sort du feu. 5Et du milieu de cette couleur de Hasmal paraissait une ressemblance de quatre animaux, et c'était ici leur forme ; ils avaient la ressemblance d'un homme ; 6Et chacun d'eux avait quatre faces, et chacun quatre ailes. 7Et leurs pieds étaient des pieds droits ; et la plante de leurs pieds était comme la plante d'un pied de veau, et ils étincelaient comme la couleur d'un airain poli. 8Et il y avait des mains d'homme sous leurs ailes à leurs quatre côtés ; et tous quatre avaient leurs faces et leurs ailes. 9Leurs ailes étaient jointes l'une à l'autre ; ils ne se tournaient point quand ils marchaient, mais chacun marchait vis-à-vis de soi. 10Et la ressemblance de leurs faces était la face d'un homme, et la face d'un lion, à la main droite des quatre ; et la face d'un boeuf à la gauche des quatre ; et la face d'un aigle, à tous les quatre. 11Et leurs faces et leurs ailes étaient divisées par le haut ; chacun avait des ailes, qui se joignaient l'une à l'autre, et deux couvraient leurs corps. 12Et chacun d'eux marchait vis-à-vis de soi ; vers quelque part que l'esprit les poussât ils y allaient ; et ils ne se tournaient point lorsqu'ils marchaient. 13Et quant à la ressemblance des animaux, leur regard était comme des charbons de feu ardent, et comme qui verrait des lampes ; le feu courait parmi les animaux ; et le feu avait une splendeur, et de ce feu sortait un éclair. 14Et les animaux couraient et retournaient, selon que l'éclair paraissait. 15Et comme j'eus vu les animaux, voici, une roue apparut sur la terre auprès des animaux pour ses quatre faces. 16Et la ressemblance et la façon des roues était comme la couleur d'un chrysolithe, et toutes les quatre avaient une même ressemblance ; leur ressemblance et leur façon était comme si une roue eût été au dedans d'une autre roue. 17En marchant elles allaient sur leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point quand elles allaient. 18Et elles avaient des jantes, et étaient si hautes, qu'elles faisaient peur, et leurs jantes étaient pleines d'yeux tout autour des quatre roues. 19Et quand les animaux marchaient, les roues marchaient auprès d'eux ; et quand les animaux s'élevaient de dessus la terre, les roues aussi s'élevaient. 20Vers quelque part que l'Esprit voulût aller ils y allaient ; l'Esprit tendait-il là ? ils y allaient, et les roues s'élevaient vis-à-vis d'eux ; car l'Esprit des animaux était dans les roues. 21Quand ils marchaient, elles marchaient ; et quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient ; et quand ils s'élevaient de dessus terre, les roues aussi s'élevaient vis-à-vis d'eux ; car l'Esprit des animaux était dans les roues. 22Et la ressemblance de ce qui était au-dessus des têtes des animaux, était une étendue semblable à la voir à un cristal dont l'état remplissait de respect, laquelle s'étendait sur leurs têtes par dessus. 23Et leurs ailes se tenaient droites au dessous de l'étendue, l'une vers l'autre ; et ils avaient chacun deux ailes dont ils se couvraient, chacun, dis-je, en avait deux qui couvraient leurs corps. 24Puis j'ouïs le bruit que faisaient leurs ailes quand ils marchaient, qui était comme le bruit des grosses eaux, et comme le bruit du Tout-Puissant, un bruit éclatant comme le bruit d'une armée ; et quand ils s'arrêtaient, ils baissaient leurs ailes. 25Et lorsqu'en s'arrêtant ils baissaient leurs ailes, il se faisait un bruit au dessus de l'étendue qui était sur leurs têtes. 26Et au dessus de cette étendue, qui était sur leurs têtes, il y avait la ressemblance d'un trône, qui était, à le voir, comme une pierre de saphir : et sur la ressemblance du trône il y avait une ressemblance, qui, à la voir, était comme un homme assis sur le trône. 27Et je vis comme la couleur du Hasmal, ressemblant à un feu, au dedans duquel il était tout à l'entour ; depuis la ressemblance de ses reins, et par dessus ; et depuis la ressemblance de ses reins jusqu'en bas je vis comme qui verrait du feu, et il y avait une splendeur autour de lui. 28Et la splendeur qui se voyait autour de lui était comme l'arc qui se fait dans la nuée en un jour de pluie. C'est là la vision de la représentation de la gloire de l'Eternel ; laquelle ayant vue, je tombai sur ma face, et j'entendis une voix qui parlait.
Loading reference in secondary version...