1
Salutation
1Cette lettre t’est adressée par Paul, serviteur de Dieu et apôtre de Jésus-Christ. Ceux que Dieu a choisis, j’ai été chargé de les amener à la foi et à la pleine connaissance de la vérité qui est conforme à l’enseignement de notre foi, 2pour qu’ils aient l’espérance de la vie éternelle. Cette vie nous a été promise de toute éternité, par le Dieu qui ne ment pas. 3Au moment fixé, il a fait connaître sa Parole par le message qui m’a été confié, selon l’ordre de Dieu notre Sauveur.
4Je te salue, Tite, mon véritable enfant en notre foi commune :
Que Dieu le Père et Jésus-Christ notre Sauveur t’accordent la grâce et la paix.
L’établissement de responsables dans l’Eglise
5Je t’ai laissé en Crète pour que tu achèves de mettre en ordre ce qui est resté en suspens, et que tu établisses dans chaque ville des responsables dans l’Eglise en suivant les directives que je t’ai données. 6Chacun d’eux doit être un homme irréprochable et un mari fidèle à sa femme#1.6 Autres traductions : mari d’une seule femme ou qu’il n’ait été marié qu’une seule fois (voir note 1 Tm 3.2).. Il faut que ses enfants soient dignes de confiance, c’est-à-dire qu’on ne puisse pas les accuser d’inconduite ou d’insoumission.
7En effet, il est nécessaire qu’un dirigeant d’Eglise soit irréprochable, puisqu’il a la responsabilité de la famille de Dieu. C’est pourquoi il ne doit être ni imbu de lui-même ni coléreux, ni buveur, ni querelleur, ni attiré par des gains malhonnêtes.
8Qu’il soit, au contraire, hospitalier, ami du bien, réfléchi, juste, saint et maître de lui-même ; 9qu’il soit fidèlement attaché à la parole certaine, qui est conforme à ce qui lui a été enseigné. Ainsi il sera en mesure d’encourager les autres selon l’enseignement authentique et de réfuter les contradicteurs.
Contre les enseignants de mensonge
10Car nombreux sont ceux qui refusent de se soumettre à la vérité. Ils tournent la tête aux gens par leurs discours creux. On en trouve surtout parmi les gens issus du judaïsme. 11Il faut leur fermer la bouche, car ils bouleversent des familles entières en enseignant ce qu’il ne faut pas, pour s’assurer des gains malhonnêtes.
12Un Crétois, qu’ils considèrent comme un prophète, a dit :
Les Crétois ont toujours été menteurs ;
ce sont des bêtes méchantes,
des gloutons et des fainéants#1.12 Vers du poète crétois Epiménide de Cnossos (6e siècle av. J.-C.)..
13Voilà un jugement qui est bien vrai. C’est pourquoi reprends-les sévèrement pour qu’ils aient une foi saine 14en ne s’attachant pas à des spéculations juives et à des commandements provenant d’hommes qui se sont détournés de la vérité.
15« Pour ceux qui sont purs, tout est pur#1.15 Voir Lc 11.41 et Rm 14.20. », mais pour des hommes souillés et incrédules, rien n’est pur. Leur pensée et leur conscience sont salies. 16Certes, ils prétendent connaître Dieu, mais ils le renient par leurs actes, car ils sont détestables, rebelles et se sont disqualifiés pour toute œuvre bonne.
Loading reference in secondary version...

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower)
Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.