14
1La femme sage construit sa maison, la folle la démolit de ses propres mains.
2Celui qui marche dans la droiture craint l'Eternel, mais celui qui emprunte des voies tortueuses le méprise.
3La bouche du fou émet des paroles orgueilleuses, tandis que les lèvres des sages les en préservent.
4S'il n'y a pas de bétail, la mangeoire est propre, mais c'est à la vigueur des bœufs qu'on doit l'abondance des récoltes.
5Un témoin fidèle ne ment pas, tandis qu’un faux témoin dit des mensonges.
6Le moqueur cherche la sagesse et ne la trouve pas, mais pour l'homme intelligent la connaissance est chose facile.
7Eloigne-toi de l’homme stupide: ce n'est pas sur ses lèvres que tu aperçois la connaissance.
8La sagesse de l'homme avisé, c'est de discerner sa voie; la folie des hommes stupides, c'est la tromperie.
9Les fous se moquent du péché, mais parmi les hommes droits se trouve la bienveillance.
10Le cœur connaît ses propres chagrins et un étranger est incapable de s’associer vraiment à sa joie.
11La maison des méchants sera détruite, tandis que la tente des hommes droits sera florissante.
12La voie qui paraît droite à un homme peut finalement conduire à la mort.
13Au milieu même du rire le cœur peut être dans la peine, et la joie peut finir en tristesse.
14Celui dont le cœur s'égare se rassasie de ses voies, et l'homme de bien se rassasie de ce qui est en lui.
15Celui qui manque d’expérience croit tout ce qu'on dit, mais l'homme avisé est attentif à ses pas.
16Le sage craint le mal et s'en détourne, tandis que l’homme stupide se montre arrogant et plein d’assurance.
17Le colérique fait des bêtises et le conspirateur s'attire la haine.
18Ceux qui manquent d’expérience ont la folie en héritage, mais les hommes prudents se font une couronne de la connaissance.
19Les mauvais doivent s’incliner devant les bons, et les méchants aux portes du juste.
20Le pauvre est détesté même par son prochain, tandis que les amis du riche sont nombreux.
21Celui qui méprise son prochain commet un péché, mais celui qui a pitié des plus humbles connaît le bonheur.
22Ceux qui méditent le mal ne s'égarent-ils pas? La bonté et la vérité sont la part de ceux qui méditent le bien.
23Tout travail procure un profit, mais les paroles en l'air ne mènent qu'à la misère.
24La richesse est une couronne pour les sages; la folie des hommes stupides est toujours de la folie.
25Le témoin qui dit la vérité peut sauver des vies, mais le trompeur ne peut que dire des mensonges.
26Celui qui craint l'Eternel possède un puissant appui, et ses enfants ont un refuge auprès de lui.
27La crainte de l'Eternel est une source de vie pour détourner des pièges de la mort.
28Quand le peuple est nombreux, c'est un honneur pour le roi; quand la population manque, c'est la ruine du prince.
29Celui qui est lent à la colère fait preuve d'une grande intelligence, tandis que celui qui s’énerve facilement proclame sa folie.
30Un cœur paisible est la vie du corps, tandis que l'envie est la carie des os.
31Exploiter le faible, c'est insulter son créateur, mais faire grâce au pauvre, c'est l'honorer.
32Le méchant est renversé par sa méchanceté#14.32Par sa méchanceté: ou par son malheur ou par le mal qu'il a commis., tandis que le juste trouve un refuge même dans sa mort.
33Dans un cœur intelligent, la sagesse repose tranquillement, mais au milieu d’hommes stupides elle se fait remarquer.
34La justice fait la grandeur d’une nation, mais le péché est le déshonneur des peuples.
35La faveur du roi est pour le serviteur avisé, et sa colère pour celui qui fait honte.
Loading reference in secondary version...
2007 Société Biblique de Genève. Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.