1
1Le plus beau de tous les chants.
Il appartient aux écrits de Salomon.
Les deux amoureuxLa jeune fille
2Couvre-moi des baisers de ta bouche.
Ta tendresse est plus délicieuse que le vin,
3plus agréable que l’odeur de tes parfums.
Tu plais comme un parfum délicat.
C’est pourquoi les jeunes filles
sont amoureuses de toi.
4Entraîne-moi avec toi,
courons ensemble !
Mon roi, conduis-moi dans ta chambre.
Alors grâce à toi,
nous serons fous de bonheur.
Nous chanterons ta tendresse
plus délicieuse que le vin.
Oui, les jeunes filles
ont bien raison de t’aimer.
5Filles de Jérusalem,
ma peau est brune mais je suis jolie
comme les tentes des nomades,
comme les beaux rideaux des palais.
6Ne faites pas attention à ma peau brune,
c’est le soleil qui m’a dorée.
Mes frères étaient en colère contre moi,
ils m’ont forcée à garder les vignes.
Mais ma vigne à moi, je ne l’ai pas gardée.
7Toi que mon cœur aime, dis-moi :
où conduis-tu ton troupeau ?
Dis-moi : où le fais-tu reposer à midi ?
Ainsi je n’aurai pas l’air de courir partout,
près des troupeaux de tes camarades.
Les bergers
8Si tu ne le sais pas,
toi la plus belle des femmes,
suis les traces des moutons,
et conduis tes petites chèvres
près des abris des bergers.
Le jeune homme
9Mon amie,
je te compare au cheval magnifique
qui conduit le char du roi d’Égypte.
10Entre tes longues boucles d’oreilles,
tes joues sont jolies.
Ton cou est beau
au milieu des colliers.
Les bergers
11Nous te ferons des boucles d’or
avec des points d’argent.
La jeune fille
12Pendant que mon roi prend son repas,
mon nard parfumé répand son odeur.
13Pour moi, celui que j’aime
est comme un peu de myrrhe#1.13 La myrrhe est un parfum précieux tiré d’une plante.
reposant entre mes seins.
14Pour moi,
il est pareil aux fleurs de henné,
au milieu des vignes, à la Source-du-Cabri.
Le jeune homme
15Comme tu es belle, mon amie,
comme tu es belle !
Tes yeux sont charmants comme des colombes !
La jeune fille
16Comme tu es beau, toi que j’aime !
Tu es magnifique !
Notre lit à nous, c’est l’herbe verte.
17Les cèdres, voilà les poutres de notre maison,
les cyprès, voilà les murs.
Loading reference in secondary version...