INTRODUCTION
Philémon est un ami de l’apôtre Paul. Paul lui a annoncé la Bonne Nouvelle, et il est devenu chrétien. C’est sans doute un homme riche. Il possède des esclaves. Onésime, un esclave de Philémon, s’est enfui de chez son maître. Il a rencontré Paul dans la prison où celui-ci se trouve. Il est devenu chrétien, lui aussi. Paul renvoie Onésime à son maître avec une lettre. Comment Philémon va-t-il recevoir Onésime ?
La lettre de Paul à Philémon est adressée aussi à la communauté qui se réunit dans sa maison (verset 2). Elle traite d’un problème qui concerne la communauté tout entière.
À cette époque, l’économie de l’empire romain repose sur l’esclavage. La moitié sans doute des habitants de l’empire sont des esclaves. Ils travaillent dans toutes les activités et dépendent entièrement de leurs maîtres. La fuite d’un esclave est punie d’une manière très dure, souvent par la mort.
Dans sa lettre, Paul demande à Philémon d’accueillir Onésime comme un frère bien-aimé. En effet tous, personnes libres et esclaves, sont frères et sœurs dans le Christ. Mais Paul ne donne pas d’ordre à Philémon. Il veut que Philémon décide lui-même de ce qu’il fera.
Les premiers chrétiens ne pouvaient pas changer brusquement l’organisation sociale de leur temps. Mais la foi en Jésus-Christ transforme la manière de vivre les réalités sociales. Le message d’amour a des conséquences dans la vie privée et dans la vie publique.
Loading reference in secondary version...