1
Présentation de Job
1Il y avait une fois, au pays d’Ous#1.1 Le pays d’Ous ne se trouvait pas en Israël. C’était sans doute une région du pays d’Édom, au sud-est de la mer Morte., un homme appelé Job. C’était un homme droit, on n’avait rien à lui reprocher. Il respectait Dieu et il évitait le mal. 2Il était père de sept fils et de trois filles. 3Il possédait 7 000 moutons, 3 000 chameaux, 1 000 bœufs pour labourer, 500 ânesses, beaucoup de serviteurs et de servantes. C’était l’homme le plus important de tous les habitants de l’Orient.
4Les fils de Job avaient l’habitude de faire un grand repas tantôt chez l’un, tantôt chez l’autre, et ils invitaient leurs trois sœurs à manger et à boire avec eux. 5Quand les fêtes étaient finies, Job faisait venir ses enfants pour les rendre purs. Le jour suivant, il se levait tôt le matin, et il offrait pour chacun un sacrifice complet. En effet, il se disait : « Mes enfants ont peut-être commis une faute, ils ont peut-être insulté Dieu dans leur cœur. » Voilà ce que Job avait l’habitude de faire.
6Un jour, les habitants du ciel sont venus en présence du Seigneur. Satan, l’Accusateur, est venu avec eux, lui aussi. 7Le Seigneur lui a demandé : « D’où viens-tu ? » L’Accusateur a répondu : « Je viens de me promener partout sur la terre. » 8Le Seigneur lui a dit : « Tu as sûrement remarqué mon serviteur Job. Personne ne lui ressemble sur la terre. C’est un homme droit, on n’a rien à lui reprocher. Il me respecte et il évite le mal. »
9L’Accusateur a répondu : « Si Job te respecte, à ton avis, est-ce que c’est sans raison ? 10Tu le protèges de tous côtés comme avec une clôture, lui, sa famille et tout ce qu’il possède. Tu as béni tout ce qu’il a fait, et ses troupeaux couvrent tout le pays. 11Mais touche un peu à tout ce qu’il possède. Et il te maudira en face, j’en suis sûr ! » 12Le Seigneur dit à l’Accusateur : « D’accord ! Tout ce qu’il possède est en ton pouvoir, mais ne touche pas à sa personne. »
Alors l’Accusateur s’est éloigné de la présence du Seigneur.
Les premiers malheurs de Job
13Un jour, les fils et les filles de Job étaient en train de manger et de boire du vin chez leur grand frère. 14Un messager est arrivé chez Job et lui a dit : « Les bœufs étaient en train de labourer, les ânesses se trouvaient dans un champ, tout près. 15Une bande de nomades d’Arabie les ont attaqués, puis ils les ont volés. Et ils ont tué tes serviteurs. Moi seul, j’ai pu me sauver pour te prévenir. »
16L’homme parlait encore, un autre messager est arrivé. Il a dit : « La foudre est tombée du ciel sur les moutons et sur tes serviteurs. Elle les a tous brûlés. Moi seul, j’ai pu me sauver pour te prévenir. »
17L’homme parlait encore, un autre messager est arrivé. Il a dit : « Trois bandes de Chaldéens#1.17 Les Chaldéens étaient des nomades du désert. Ils vivaient sans doute au nord-est de l’Arabie. ont attaqué les chameaux, puis ils les ont volés. Et ils ont tué tes serviteurs. Moi seul, j’ai pu me sauver pour te prévenir. »
18L’homme parlait encore, un autre messager est arrivé. Il a dit : « Tes fils et tes filles étaient en train de manger et de boire du vin chez leur grand frère. 19Un vent violent venu du désert a renversé toute la maison. Elle est tombée sur eux tous, et ils ont été tués. Moi seul, j’ai pu me sauver pour te prévenir. »
20Alors Job s’est levé. En signe de deuil, il a déchiré son vêtement et s’est rasé la tête. Puis il s’est mis à genoux, le front contre le sol. 21Il a dit :
« Je suis sorti tout nu du ventre de ma mère.
Je retournerai tout nu dans le ventre de la terre.
Le Seigneur a donné,
le Seigneur a repris.
Il faut remercier le Seigneur ! »
22Dans tous ces malheurs, Job n’a commis aucune faute. Il n’a fait aucun reproche à Dieu.
Loading reference in secondary version...