2
Israël a abandonné son Dieu pour des dieux qui ne servent à rien
1Le Seigneur m’a adressé sa parole. 2Il m’a demandé d’annoncer ceci à la population de Jérusalem :
« Voici le message du Seigneur :
Je me souviens de ce que tu étais autrefois.
Quand tu étais jeune,
tu étais attachée à moi.
Quand tu étais ma fiancée,
tu m’aimais.
Tu me suivais au désert,
dans cette région où rien ne pousse.
3Israël, tu étais à moi seul,
tu m’appartenais,
comme les premiers fruits de la récolte.
Ceux qui osaient toucher à toi étaient coupables,
et il leur arrivait malheur.
Voilà ce que le Seigneur déclare.
4« Vous qui êtes de la famille de Jacob,
tous les clans d’Israël,
écoutez ce message du Seigneur !
5Voici ce que le Seigneur dit :
Est-ce que vos ancêtres
ont une faute à me reprocher ?
Ils se sont éloignés de moi
pour suivre des dieux qui ne valent rien
et devenir eux-mêmes des gens qui ne valent rien !
Pourquoi donc ?
6Ils n’ont pas dit :
“Où est le Seigneur
qui nous a fait monter d’Égypte,
qui nous a guidés à travers le désert,
région sauvage, pleine de ravins,
région sèche et sombre,
où personne ne passe,
où personne n’habite ?”
7Je vous ai fait entrer dans un pays fertile,
pour que vous profitiez de ses fruits et de ses richesses.
Ce pays était à moi,
mais à votre arrivée,
vous l’avez rendu impur.
C’était ma propriété,
mais vous en avez fait quelque chose d’horrible.
8Les prêtres ne demandent plus :
“Où est le Seigneur ?”
Les spécialistes de la loi ne me connaissent plus.
Les chefs se sont révoltés contre moi.
Les prophètes ont parlé au nom du dieu Baal
et ils ont suivi des dieux totalement incapables.
9C’est pourquoi je vais continuer à vous accuser,
et j’accuserai aussi les enfants de vos enfants.
Voilà ce que le Seigneur déclare.
10« Partez dans les îles grecques
et allez voir.
Allez chez les Arabes de Quédar#2.10 Quédar : au nord-est du désert d’Arabie.
et informez-vous.
Vous verrez si ces gens-là agissent comme vous.
11Est-ce qu’un peuple a déjà changé ses dieux ?
D’ailleurs, ce ne sont même pas des dieux !
Mais moi, j’étais la fierté de mon peuple.
Eh bien, il m’a échangé
contre des dieux totalement incapables !
12Habitants du ciel,
cela doit vous bouleverser,
vous faire trembler,
vous paralyser d’horreur !
Moi, le Seigneur, je le déclare.
13Mon peuple a commis une double faute :
il m’a abandonné,
moi, la source d’eau fraîche qui donne la vie.
Et il a creusé des citernes.
Mais ces citernes sont fendues,
elles ne retiennent pas l’eau ! »
Il est horrible d’abandonner le Seigneur
14« Est-ce qu’Israël est devenu un esclave
ou est-ce qu’il est né de parents esclaves ?
Non.
Or, les autres peuples le traitent
comme un prisonnier de guerre.
Pourquoi donc ?
15Comme des lions, ils rugissent,
ils grondent contre lui.
Ils ont complètement détruit son pays.
Ils ont brûlé ses villes,
et plus personne n’y habite.
16Même les gens de Memphis et de Tapanès
lui tondent le crâne#2.16 Memphis et Tapanès : deux villes d’Égypte. Tondre le crâne : les vainqueurs tondaient le crâne aux prisonniers de guerre..
17Est-ce que tout cela n’est pas de ta faute, Israël ?
Moi, le Seigneur ton Dieu, je te conduisais sur la route,
mais tu m’as abandonné.
18Et maintenant, à quoi te sert
de partir en Égypte
pour aller boire l’eau du Nil ?
À quoi te sert de partir en Assyrie
pour aller boire l’eau de l’Euphrate ?
19Sois puni par le mal que tu as fait !
Que tes infidélités retombent sur toi !
Ainsi tu verras et tu comprendras ceci :
il est vraiment horrible et amer
de m’abandonner, moi, le Seigneur ton Dieu.
Oui, tu as cessé de me respecter.
Voilà ce que déclare le Seigneur, Dieu de l’univers. »
Israël est comme une femme infidèle
20Le Seigneur dit :
« Israël, il y a longtemps
que tu te révoltes contre moi.
Tu as brisé tes liens avec moi
et tu as dit :
“Je ne veux plus être esclave.”
En effet, sur n’importe quelle colline,
sous n’importe quel arbre vert,
tu te couches comme une prostituée.
21Je t’avais pourtant plantée
comme une vigne de bonne qualité,
comme une plante sûre.
Et tu es devenue pour moi
une vigne sauvage au fruit vraiment mauvais.
Comment est-ce possible ?
22Moi, le Seigneur Dieu, je le déclare :
Même si tu te laves avec de la lessive,
même si tu utilises beaucoup de savon,
ta faute restera devant moi
comme une tache.
23Comment peux-tu dire :
“Je ne me suis pas rendue impure,
je n’ai pas adoré les Baals” ?
Regarde comment tu agis dans la vallée#2.23 La vallée : sans doute la vallée de Hinnom, au sud de Jérusalem. Là, les gens offraient des sacrifices aux faux dieux. Voir, par exemple, Jérémie 7.31-32. !
Reconnais ce que tu as fait.
Tu ressembles à une jeune chamelle
qui court en tous sens.
24Tu es comme une ânesse sauvage,
habituée aux grands espaces.
Brûlante de désir, elle renifle le vent.
Au moment des amours,
rien ne peut la retenir.
Les ânes qui la cherchent
n’ont pas à se fatiguer.
Ils la trouvent dès qu’elle est en chaleur.
25Fais attention, Israël !
Tu vas te blesser les pieds,
et ta gorge sera sèche !
Mais tu réponds :
“Ce n’est pas la peine d’insister !
J’aime les dieux étrangers
et je veux aller avec eux !”
26Or vous, gens d’Israël,
peuple, rois et ministres,
prêtres et prophètes,
vous allez être couverts de honte
comme un voleur quand il est surpris.
27« Vous dites à une statue de bois :
“Tu es mon père !”,
et à une statue de pierre :
“C’est toi qui m’as mis au monde !”
Au lieu de regarder vers moi,
vous me tournez le dos.
Mais dès que vous serez dans le malheur,
vous me direz :
“Vite, sauve-nous !”
28Moi, je vous répondrai :
“Les dieux que vous avez fabriqués,
où sont-ils ?
Qu’ils viennent vous sauver
quand vous serez dans le malheur,
s’ils en sont capables !
En effet, vous avez autant de dieux
que de villes, gens de Juda.”
*
29« Moi, le Seigneur, je le déclare :
Vous m’accusez, pourquoi donc ?
Tous, vous vous êtes révoltés contre moi.
30Je vous ai frappés,
mais cela n’a servi à rien.
Vous n’avez pas accepté la leçon.
Au contraire,
comme des lions cruels,
vous avez dévoré vos prophètes.
31– Vous, gens d’aujourd’hui, faites bien attention aux paroles du Seigneur ! –
Israélites,
est-ce que je suis devenu pour vous comme un désert
ou comme un pays où il fait toujours nuit ?
Mon peuple, pourquoi dites-vous :
“Nous allons où nous voulons.
Nous ne reviendrons pas vers toi” ?
32Est-ce qu’une jeune fille oublie ses bijoux ?
Est-ce qu’une mariée oublie la ceinture de sa robe de mariage ?
Non, mais vous, mon peuple,
vous m’avez oublié
depuis si longtemps
qu’on ne peut plus compter les jours.
*
33« Ah ! Tu sais bien t’y prendre
pour courir après l’amour !
Pour y arriver,
tu t’es même habituée au crime :
34on trouve le sang des pauvres, des innocents
même sur ton vêtement.
Pourtant, tu ne les as pas surpris
en train de forcer ta porte !
Malgré tout cela,
35tu dis : “Je suis innocente.
La colère du Seigneur va sûrement
se détourner de moi !”
Mais puisque tu affirmes :
“Je n’ai rien fait de mal”,
je vais te juger.
*
36« Avec facilité tu changes d’allié !
Pourtant, l’Égypte te décevra
autant que l’Assyrie autrefois.
37De ce pays aussi, tu sortiras
les mains sur la tête en signe de honte.
En effet, moi, le Seigneur,
je rejette ceux en qui tu mets ta confiance.
Ce n’est pas avec eux
que tu arriveras à quelque chose. »
Loading reference in secondary version...