Versions

Cancel
 
2
Faire des différences entre les gens, c’est désobéir à la loi
1Mes frères et mes sœurs, vous croyez en Jésus-Christ, notre Seigneur plein de gloire. Alors ne faites pas de différence entre les gens. 2Prenons un exemple : un homme vient là où vous êtes réunis. Il porte une bague en or et des habits très beaux. Un pauvre vient à la même réunion, il est mal habillé. 3Vous montrez plus de respect à l’homme qui porte les beaux habits et vous lui dites : « Vous, asseyez-vous ici, à cette bonne place ! » Au pauvre, vous dites : « Toi, reste debout ! » ou bien : « Assieds-toi là, par terre, à mes pieds ! » 4Quand vous agissez ainsi, est-ce que vous ne faites pas des différences entre vous ? Est-ce que vous ne jugez pas avec un cœur mauvais ?
5Écoutez, mes frères et mes sœurs très aimés ! Est-ce que Dieu ne choisit pas justement ceux qui sont pauvres aux yeux du monde ? Il veut les rendre riches en leur donnant la foi, il veut qu’ils reçoivent le Royaume promis à ceux qui ont de l’amour pour lui. 6Mais vous, vous méprisez les pauvres ! Pourtant, qui vous écrase ? Qui vous traîne devant les tribunaux ? Ce sont les riches, n’est-ce pas ? 7Ce sont les riches qui se moquent du beau nom que Dieu vous a donné.
8Les Livres Saints disent : « Aime ton prochain comme toi-même. » C’est la loi du Royaume, et si vous obéissez à cette règle, vous agissez bien. 9Mais si vous faites des différences entre les gens, vous péchez, et la loi de Moïse vous condamne parce que vous désobéissez. 10Oui, celui qui suit toute la loi, mais qui désobéit à un seul commandement est coupable envers toute la loi. 11En effet, Dieu a dit : « Ne commets pas d’adultère. » Mais il a dit aussi : « Ne tue personne. » Donc, par exemple, tu ne commets pas d’adultère, mais tu assassines quelqu’un. En faisant cela, tu désobéis à la loi. 12Parlez et vivez comme des gens qui vont être jugés par une loi qui rend libre. 13Oui, au moment du jugement, il n’y aura pas de pitié pour ceux qui n’ont pas eu pitié des autres. Mais même quand Dieu juge, il est plein de pitié.
Croire sans agir fait mourir la foi
14Mes frères et mes sœurs, quelqu’un dira peut-être : « Je crois en Dieu. » Mais s’il n’agit pas pour le montrer, cela sert à quoi ? Est-ce que cette foi peut le sauver ? 15Par exemple, un frère ou une sœur n’ont pas de vêtements, ils n’ont pas à manger tous les jours. 16Parmi vous, quelqu’un leur dit : « Allez en paix ! Allez vous habiller, et bon appétit ! » Mais ces paroles servent à quoi, si vous ne leur donnez pas ce qu’il faut pour vivre ? 17Pour la foi, c’est la même chose. Si tu crois en Dieu, mais si tu n’agis pas, ta foi est complètement morte.
La foi n’existe pas sans les actes
18Quelqu’un dira peut-être : « Tu as la foi, moi, j’ai les actes ! » Je répondrai : « Montre-moi comment ta foi peut exister sans les actes. Et moi, je vais te montrer par mes actes que ma foi existe. » 19Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu as raison. Les esprits mauvais le croient aussi, et même, ils tremblent de peur. 20Tu es stupide ! Est-ce que tu veux la preuve que la foi sans les actes ne sert à rien ? 21Abraham notre ancêtre, comment est-ce que Dieu l’a reconnu comme juste ? C’est quand il a offert son fils Isaac sur l’autel, n’est-ce pas ? 22Tu vois, sa foi agissait par ses actes, et ceux-ci l’ont rendue parfaite ! 23Alors, ce que les Livres Saints disent s’est réalisé : « Abraham a cru en Dieu. Pour cela, Dieu l’a reconnu comme juste »#2.23 Voir Genèse 15.6., et il l’a appelé son ami. 24Vous voyez, Dieu reconnaît quelqu’un comme juste aussi à cause de ses actes, et pas seulement à cause de sa foi.
25Pour Rahab, la prostituée, c’est la même chose#2.25 Josué 2.1-21.. Dieu l’a reconnue comme juste à cause de ce qu’elle a fait. En effet, elle a reçu chez elle des messagers du peuple d’Israël et elle les a aidés à partir par un autre chemin. 26Oui, sans le souffle, le corps est mort, de même aussi, sans les actes, la foi est morte.

French - 2000 Parole de Vie (African) Version (NT)