INTRODUCTION
Osée devient le porte-parole de Dieu dans le royaume du Nord, ou royaume d’Israël, vers 750 avant J.-C. Il le reste pendant plus de 25 ans, jusqu’à la fin de ce royaume, quand les Assyriens prennent la capitale, Samarie (vers 722-721 avant J.-C.).
À l’époque où Osée parle, le royaume d’Israël est en train de perdre sa puissance. De nombreux coups d’État secouent le pays. L’ injustice se développe : les riches sont de plus en plus riches, et les pauvres deviennent de plus en plus pauvres. De plus, la religion des Cananéens qui habitent avec les Israélites a une grande influence sur les habitants.
Le livre d’Osée commence par un acte prophétique : sur l’ordre de Dieu, Osée prend pour femme une prostituée. Il a avec elle trois enfants. Les noms de ces enfants indiquent ce qui va arriver aux habitants d’Israël. Le prophète montre ainsi quel est le comportement des Israélites et ce qu’il entraîne. Son expérience douloureuse lui permet de parler de l’amour de Dieu, un amour qui accepte la souffrance. En effet, les Israélites sont comme une femme qui court après ses amants : ils se tournent vers d’autres dieux que le Seigneur, leur Dieu. À travers son histoire personnelle, Osée parle de la relation difficile entre Dieu et son peuple, qui ne lui est pas fidèle.
Il est possible de diviser le livre d’Osée en deux grandes parties.
(.) La première partie (chapitres 1–3) affirme que Dieu aime un peuple qui l’a abandonné. Mais Dieu ne renonce pas à son amour qui est plus fort que tout. Cette partie contient des discours qui indiquent le jugement de Dieu (1.2-9 ; 2.4-17 ; 3.1-4). Chacun d’eux est suivi d’une promesse (2.1-3 ; 2.18-25 ; 3.5).
(.) La deuxième partie (4.1–14.1) parle encore de l’amour de Dieu. Mais cet amour est exigeant : Dieu n’accepte pas que les gens de son peuple agissent n’importe comment. Cette partie est, elle aussi, construite sur des déclarations de jugement (4.1–11.7 ; 12.1–14.1), accompagnées de promesses (11.8-11 ; 14.2-9).
Les versets 2-10 du chapitre 14 forment la conclusion de tout le livre.
L’histoire entre Dieu et son peuple est une histoire d’amour. Elle commence par l’amour de Dieu (voir en particulier 11.1-4). Dieu maintient cet amour envers et contre tout. Il espère et attend une réponse de la part de son peuple (5.15–6.6 ; 14.2-9). Le prophète Osée fait comprendre à ses lecteurs que l’amour de Dieu est sans limite.
Loading reference in secondary version...