INTRODUCTION
Le mot « genèse » veut dire origine ou commencement.
Le livre de la Genèse raconte d’abord les commencements du monde et de l’humanité (chapitres 1–11). Ces récits de commencements ont pour but de montrer à la fois ce que Dieu veut pour le monde et ce qui ne va pas dans le monde.
Le livre de la Genèse raconte ensuite les commencements du peuple d’Israël en racontant l’histoire de ses grands ancêtres (chapitres 12–50).
Genèse 1–11
Au début du livre de la Genèse, deux récits présentent ce que Dieu veut pour le monde et les êtres humains qu’il a créés. Le premier récit (chapitre 1) affirme que tout ce que Dieu a fait est bon. Le deuxième récit (chapitres 2–3) concerne des problèmes que l’humanité rencontre. Les relations entre les êtres humains et Dieu sont difficiles. Les relations des êtres humains entre eux, ainsi qu’avec la terre et les animaux, ne sont pas faciles non plus. Voilà ce que montre l’histoire du jardin préparé par Dieu en Éden. L’homme et la femme n’acceptent pas que Dieu impose une limite à ce qu’ils ont le droit de faire. Ils ne comprennent pas que c’est pour leur bien. Alors ils doivent quitter le jardin.
Les récits suivants montrent les malheurs qui arrivent quand les êtres humains refusent des limites à leur liberté. Ils ont du mal à accepter les autres, comme le montre l’histoire de Caïn qui tue Abel (chapitre 4). Leur violence met en danger la terre tout entière. C’est le sens du récit de la grande inondation (chapitres 6–9). Les êtres humains ont le désir de supprimer les différences entre eux et d’atteindre Dieu par eux-mêmes. Voilà ce que montre le récit de la construction de la tour à Babel (chapitre 11). La fin de tous ces récits indique comment Dieu protège la vie et la rend possible.
Entre ces récits, des listes de personnes décrivent la suite des générations : les êtres humains remplissent la terre, et des peuples divers se forment.
Genèse 12–50
Ces chapitres racontent comment Dieu choisit des êtres humains, comment il se fait connaître à eux, comment il établit son alliance avec eux. Abraham (12.1–25.18), son fils Isaac et son petit-fils Jacob (25.19–36.43) sont présentés comme les ancêtres du peuple d’Israël. Les douze fils de Jacob donneront naissance aux douze tribus d’Israël. Parmi ces fils, Joseph a une place particulière, et sa vie est racontée longuement (37.1–50.26).
L’histoire des ancêtres raconte les difficultés rencontrées par les premiers groupes humains. Ils luttent entre eux pour obtenir des femmes, de la terre à cultiver, de l’eau pour les troupeaux. Chacun veut pouvoir vivre et recevoir la bénédiction de Dieu.
Ces grands ancêtres ne sont pas installés sur un territoire : ils voyagent entre la Mésopotamie et l’Égypte, en passant par le pays de Canaan.
Après avoir choisi Abraham, Dieu va choisir un peuple et faire alliance avec lui. Le livre de la Genèse – en particulier les chapitres 1 à 11 – situe cette alliance dans le cadre plus large des relations entre Dieu et tous les peuples.
Loading reference in secondary version...