1
1Ce livre contient les discours que Moïse a faits à tous les Israélites au moment où ils étaient encore à l’est du fleuve Jourdain, dans la plaine désertique située près de la ville de Souf. Cette plaine se trouve entre la ville de Paran d’une part et les villes de Tofel, Laban, Hasséroth et Di-Zahab d’autre part. 2– Du mont Horeb à Cadès-Barnéa, il y a onze jours de marche en suivant la route qui mène à la région montagneuse de Séir#1.2 Séir était un autre nom du pays d’Édom, situé au sud-est de la mer Morte.. 3Quarante ans après la sortie d’Égypte, le onzième mois, le premier jour du mois, Moïse dit aux Israélites tout ce que le Seigneur lui a commandé de leur dire. – 4Moïse vient de remporter la victoire sur Sihon, roi des Amorites, qui habitait à Hèchebon. Il a aussi battu, à Édréi, Og, roi du Bachan, qui habitait à Achetaroth.
5À l’est du Jourdain, dans le pays de Moab, Moïse commence donc à présenter la loi de Dieu. Voici ses paroles :
PREMIER DISCOURS DE MOÏSE
1.6–4.43
Moïse rappelle la promesse de Dieu
6Au mont Horeb, le Seigneur notre Dieu nous a dit : « Vous êtes restés assez longtemps au pied de cette montagne. 7Maintenant, reprenez la route. Allez dans la région montagneuse des Amorites et chez tous leurs voisins cananéens : dans la plaine du Jourdain, dans la région des collines, dans le Bas-Pays, dans la région du Néguev et sur la côte de la mer Méditerranée. Allez jusqu’aux montagnes du Liban, et jusqu’à l’Euphrate#1.7 Un des grands fleuves de Mésopotamie, dans l’Irak actuel., le grand fleuve. 8Voyez, je vous donne ce pays. Allez en prendre possession ! En effet, c’est le pays que moi, le Seigneur, j’ai promis de donner à vos ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob, à leurs enfants, et aux enfants de leurs enfants. »
Au désert, Moïse a nommé des chefs
9Moïse dit#1.9 Moïse dit : cette précision n’est pas dans le texte hébreu. Mais tout le livre du Deutéronome se présente comme un discours de Moïse. La traduction rappelle cela régulièrement. : Quand nous étions au mont Horeb, je vous ai dit : « Je ne peux pas porter tout seul la charge de vous diriger. 10Le Seigneur votre Dieu vous a rendus nombreux. Aujourd’hui, vous êtes aussi nombreux que les étoiles du ciel. 11Je souhaite que le Seigneur, le Dieu de vos ancêtres, vous rende encore mille fois plus nombreux. Je souhaite qu’il vous bénisse comme il l’a promis. 12Mais je ne peux pas porter tout seul la charge de régler vos problèmes, vos difficultés et vos disputes. 13Choisissez donc parmi vous, dans chaque tribu, des hommes sages, intelligents, et qui ont de l’expérience. J’en ferai vos chefs. » 14Alors vous m’avez répondu : « Ce que tu nous dis de faire est bon. » 15Pour vous diriger, j’ai donc pris des hommes sages et connus. Ils étaient déjà chefs de tribus. J’ai nommé certains d’entre eux comme chefs de 1 000 hommes, chefs de 100, chefs de 50 et chefs de 10. Les autres, je les ai nommés surveillants dans chaque tribu. 16J’ai aussi donné des ordres à ceux qui devaient rendre la justice : « Vous examinerez les affaires que vos frères vous présentent. Vous jugerez avec justice quand un Israélite s’oppose à un frère ou à un étranger installé chez vous. 17Ne faites pas de différence entre les gens quand vous jugez. Écoutez donc les gens simples et ceux qui sont importants. N’ayez peur de personne. En effet, vous devez juger au nom de Dieu. Si une affaire vous semble trop difficile, venez me la présenter, et je prendrai une décision. » 18À ce moment-là, je vous ai montré tout ce que vous deviez faire.
Le peuple d’Israël a refusé d’entrer dans le pays promis
19Moïse dit aux Israélites : Après cela, comme le Seigneur notre Dieu l’a commandé, nous avons quitté le mont Horeb. Nous avons traversé le désert grand et terrible que vous avez vu. Puis nous sommes allés vers la région montagneuse où les Amorites habitent, et nous sommes arrivés à Cadès-Barnéa. 20À ce moment-là, je vous ai dit : « Vous êtes arrivés près de la région montagneuse des Amorites que le Seigneur notre Dieu nous donne#1.20 Il s’agit du pays de Canaan, situé entre le fleuve Jourdain et la mer Méditerranée.. 21Regardez, le Seigneur votre Dieu étend ce pays devant vous. Allez, prenez-le, comme le Seigneur, le Dieu de vos ancêtres, vous l’a commandé. Soyez courageux, n’ayez pas peur ! »
22Alors vous êtes tous venus me trouver et vous avez dit : « Envoyons des hommes devant nous, et qu’ils cherchent à connaître le pays. Ils nous renseigneront sur le chemin que nous devrons prendre et sur les villes où nous arriverons. » 23Votre idée m’a paru bonne. Alors j’ai nommé douze hommes parmi vous, un par tribu. 24Ils ont pris la direction de la région montagneuse. Ils sont arrivés dans la vallée d’Èchekol et ils ont cherché à connaître cette région. 25Ils ont pris des fruits du pays et ils nous les ont rapportés. Ils nous ont renseignés en disant : « Le pays que le Seigneur notre Dieu va nous donner est un bon pays ! » 26Mais vous avez refusé d’y entrer. Ainsi, vous vous êtes révoltés contre les ordres du Seigneur votre Dieu. 27Vous l’avez critiqué dans vos tentes en disant : « Le Seigneur nous déteste. Voilà pourquoi il nous a fait sortir d’Égypte ! Il veut nous livrer au pouvoir des Amorites pour nous détruire ! 28Pourquoi aller là-bas ? Nos frères nous ont complètement découragés. En effet, ils ont dit : “Les habitants de ce pays sont plus forts et plus nombreux que nous. Leurs villes sont grandes et protégées par des murs qui montent jusqu’au ciel.” Ils ont même vu des géants, les gens de la famille d’Anaq ! »
29Je vous ai répondu : « Ne tremblez pas, n’ayez pas peur d’eux ! 30Le Seigneur votre Dieu marche devant vous. Il combattra pour vous, comme il l’a déjà fait sous vos yeux, en Égypte 31et dans le désert. Là, vous l’avez vu : il vous a portés comme un homme porte son enfant, tout au long de la route qui vous a amenés ici. » 32Malgré cela, vous n’avez pas fait confiance au Seigneur votre Dieu. 33Pourtant, c’est lui qui marchait devant vous sur la route pour vous chercher un endroit où installer votre camp. La nuit, il était dans la colonne de feu pour éclairer le chemin à suivre, le jour, il était dans la colonne de fumée.
34Le Seigneur a entendu ce que vous avez dit. Il s’est mis en colère et il a dit : 35« Je le jure, personne de cette génération mauvaise ne verra le bon pays que j’ai promis de donner à vos ancêtres. 36Caleb, fils de Yefounné, sera seul à le voir. Je lui donnerai, à lui et aux gens de sa famille, le pays qu’il a visité. En effet, il m’a suivi de tout son cœur. »
37À cause de vous, le Seigneur s’est mis en colère contre moi aussi. Il m’a dit : « Toi non plus, Moïse, tu n’entreras pas dans ce pays ! 38Mais ton adjoint Josué, fils de Noun, entrera là-bas. Encourage-le, parce que c’est lui qui amènera les Israélites à posséder le pays. » 39Ensuite, le Seigneur s’est adressé à vous tous de cette manière : « Vous avez dit : “Nos enfants vont être faits prisonniers.” Moi, je vous dis : Aujourd’hui, ils sont encore petits et ils ne savent pas faire la différence entre le bien et le mal. Pourtant, ce sont eux qui vont entrer dans ce pays. C’est à eux que je le donnerai et ce sont eux qui vont le posséder. 40Mais vous, faites demi-tour et repartez par le désert en direction de la mer des Roseaux. »
41Ce jour-là, vous m’avez répondu : « Nous avons péché contre le Seigneur. Maintenant, nous voulons aller combattre, comme le Seigneur notre Dieu nous l’a commandé. » Chacun de vous a pris les armes pour le combat. Vous pensiez en effet que vous pouviez facilement prendre cette région montagneuse. 42Alors le Seigneur m’a dit : « Dis-leur de ne pas partir au combat. Je ne suis pas avec eux. Il ne faut pas que leurs ennemis les battent. » 43Je vous ai donc avertis, mais vous n’avez pas écouté. Vous avez désobéi à l’ordre du Seigneur et vous avez eu l’audace de partir dans cette région montagneuse. 44Alors les Amorites qui habitaient là sont descendus à votre rencontre. Ils vous ont battus dans la région de Séir, et comme des abeilles, ils vous ont poursuivis jusqu’à Horma. 45En revenant, vous avez pleuré devant le Seigneur, mais il ne vous a pas écoutés, il n’a pas fait attention à vous. 46Et vous êtes restés longtemps, très longtemps, à Cadès-Barnéa.
Loading reference in secondary version...