Daniel 2 PDV [abbreviation] brought to you by [publisher] Learn more

Devotional

Versions

Cancel
 
2
Aucun sage de Babylone ne peut expliquer le rêve de Nabucodonosor
1Pendant la deuxième année où Nabucodonosor est roi, il fait un rêve. Son esprit est troublé et il ne dort plus. 2Le roi commande d’appeler les magiciens, les devins, les sorciers et les voyants pour qu’ils lui disent ce qu’il a rêvé. Ils arrivent et se présentent devant le roi. 3Celui-ci leur dit : « J’ai fait un rêve qui m’a beaucoup troublé. Dites-moi ce que j’ai rêvé. » 4Les voyants répondent au roi en araméen#2.4 L’araméen a commencé à être une langue parlée dans tout le Proche-Orient ancien à partir du 8e siècle avant J.-C. Daniel 2.4 à 7.28 est écrit en araméen. Le reste du livre est écrit en hébreu. : « Longue vie à toi, notre roi ! Raconte-nous ton rêve, et nous te l’expliquerons. » 5Le roi répond : « J’ai décidé ceci : si vous ne me dites pas ce que j’ai rêvé et si vous ne m’expliquez pas ce rêve, je vous ferai couper en morceaux, et vos maisons deviendront des tas d’ordures. 6Au contraire, si vous me racontez mon rêve et si vous me l’expliquez, je vous donnerai beaucoup de cadeaux et de grands honneurs. Racontez-moi donc mon rêve et dites-moi ce qu’il signifie. »
7Les voyants disent encore une fois au roi : « Notre roi, raconte-nous ton rêve, et nous l’expliquerons. » 8Mais le roi répond : « Vous voulez gagner du temps, je le vois bien. En effet, vous savez que ma décision est vraiment prise. 9Si vous ne me racontez pas mon rêve, le jugement sera le même pour tous. Vous vous êtes mis d’accord pour me dire des paroles fausses et des mensonges. Vous attendez que la situation change. Or, je veux que vous me racontiez mon rêve. Ainsi, je saurai que vous pouvez l’expliquer. » 10Les voyants répondent : « Notre roi, personne sur la terre n’est capable de donner la réponse que tu demandes. Et aucun roi, même grand et puissant, n’a jamais demandé une chose pareille à un devin, un magicien ou un voyant. 11Ce que tu demandes est difficile, et personne ne peut te donner la réponse, sauf les dieux. Mais ils n’habitent pas parmi les humains. »
12Alors le roi se met dans une violente colère et il commande de faire mourir tous les sages#2.12 « Les sages » désignent ici les devins, les magiciens, les sorciers et les voyants (voir le verset 2). de Babylone. 13La décision du roi devient officielle, et les sages doivent être mis à mort. On cherche aussi Daniel et ses amis pour qu’ils soient tués.
Dieu fait connaître à Daniel le sens du rêve de Nabucodonosor
14-15Ariok, le chef des gardes du roi, est en route pour tuer les sages de Babylone. Daniel lui parle avec sagesse et prudence. Il dit à Ariok, officier du roi : « Le roi a pris une décision très dure. Pourquoi donc ? » Ariok lui explique ce qui s’est passé. 16Daniel va tout de suite trouver le roi. Il lui demande de lui laisser un peu de temps pour pouvoir lui expliquer son rêve.
17Daniel rentre chez lui. Il raconte ce qui s’est passé à ses amis Hanania, Michaël et Azaria. 18Il leur demande : « Priez le Dieu qui est au ciel pour que, dans sa bonté, il nous fasse connaître ce rêve mystérieux. Ainsi, nous ne mourrons pas avec les autres sages de Babylone. » 19Alors pendant la nuit, une vision fait connaître à Daniel le sens du rêve mystérieux. Et Daniel se met à chanter la louange du Dieu qui est au ciel.
20Il dit :
« Chantons la louange de Dieu en tout temps !
La sagesse et la puissance sont à lui.
21C’est lui qui transforme les temps et les événements,
c’est lui qui renverse les rois
et qui les établit.
Il donne la sagesse aux sages
et la connaissance à ceux qui sont capables de comprendre.
22C’est lui qui fait connaître
les secrets les plus difficiles.
Il sait ce qui est caché dans la nuit,
et la lumière brille auprès de lui.
23« Toi, le Dieu de mes ancêtres,
je te remercie et je chante ta louange.
Tu m’as donné la sagesse et la force.
Tu m’as fait connaître
ce que nous t’avons demandé.
Oui, tu nous as fait comprendre
ce qui inquiète le roi. »
24Ensuite, Daniel va chez Ariok qui doit faire mourir les sages de Babylone, sur l’ordre du roi. Il entre et lui dit : « Ne fais pas mourir les sages de Babylone ! Conduis-moi devant le roi, et je lui expliquerai son rêve. »
25Aussitôt, Ariok conduit Daniel auprès du roi et il lui dit : « Mon roi, parmi les exilés de Juda, j’ai trouvé un homme qui peut t’expliquer ton rêve. »
Le rêve de Nabucodonosor : la statue aux pieds en terre
26Le roi demande à Daniel, appelé aussi Beltassar : « Est-ce que tu peux me raconter le rêve que j’ai eu et me l’expliquer ? » 27Daniel lui répond : « Mon roi, aucun sage, aucun magicien, aucun devin, aucun de ceux qui lisent dans les étoiles n’est capable de raconter le rêve mystérieux que tu demandes d’expliquer. 28Mais dans le ciel, il y a un Dieu qui donne l’explication des mystères. Roi Nabucodonosor, c’est lui qui te fait connaître ce qui arrivera plus tard. Voici ce que tu as vu en rêve pendant que tu dormais : 29Quand tu t’es couché, mon roi, tu t’es mis à penser à ce qui arrivera plus tard. Et celui qui donne l’explication des mystères t’a fait connaître cela. 30J’ai reçu l’explication de ton rêve mystérieux. Pourtant je ne suis pas plus sage qu’un autre. Mais il faut bien que quelqu’un t’explique le sens de ton rêve et que tu connaisses ainsi ce qui trouble ton esprit. 31Mon roi, voici ce que tu as vu dans ton rêve : Une statue était devant toi. Elle était immense, très brillante et elle faisait peur. 32Sa tête était en or fin, sa poitrine et ses bras en argent, son ventre et ses cuisses en bronze. 33Ses jambes étaient en fer, et ses pieds étaient moitié en fer et moitié en terre cuite. 34Tu étais en train de regarder la statue : tout à coup, une pierre s’est détachée toute seule d’une montagne. Elle est venue frapper les pieds en fer et en terre cuite de la statue et elle les a écrasés. 35Alors elle a écrasé ensemble le fer, la terre cuite, le bronze, l’argent et l’or. Ils sont devenus de la poussière qui s’est envolée comme la paille s’envole au moment où on bat les grains. Le vent les a emportés sans laisser de traces. Et la pierre qui a frappé la statue est devenue une grande montagne qui a rempli toute la terre.
36« Voilà ce que tu as vu en rêve, mon roi. Maintenant, voici le sens de ce rêve : 37Tu es le plus grand de tous les rois. Le Dieu qui est au ciel t’a donné le pouvoir royal, la puissance, la force et l’honneur. 38Il a placé sous ton autorité les êtres humains, les animaux et les oiseaux, partout où ils habitent. Il t’a établi comme maître sur eux tous. La tête en or, c’est toi ! 39Un autre royaume moins puissant que le tien viendra après toi. Puis un troisième royaume, représenté par le bronze, s’étendra sur toute la terre. 40Un quatrième royaume, dur comme le fer, viendra ensuite. Le fer casse tout, il écrase tout et réduit tout en poussière. Eh bien, ce royaume écrasera et brisera tous les autres royaumes#2.40 Les différentes matières qui composent la statue représentent les royaumes des Babyloniens, des Mèdes, des Perses, des Grecs, et peut-être aussi celui des Romains.. 41Tu as vu les pieds et les doigts de pieds de la statue : une partie était en terre cuite et l’autre partie en fer. Cela veut dire que ce royaume sera divisé. Il aura en partie la force du fer, comme le fer que tu as vu mélangé à la terre cuite. 42Mais les doigts de pieds, moitié en fer et moitié en terre cuite, signifient qu’une partie de ce royaume sera forte et l’autre faible. 43L’union du fer et de la terre cuite n’est pas solide. De même, dans ce royaume divisé, des rois s’uniront par des mariages, mais ces unions ne seront pas solides. 44À l’époque où ces rois auront le pouvoir, le Dieu qui est au ciel établira un royaume qui ne sera jamais détruit. Le pouvoir de ce royaume ne passera jamais à un autre peuple. Il écrasera tous les autres royaumes et les détruira. Mais lui, il durera toujours. 45Tu as vu la pierre qui s’est détachée toute seule de la montagne. Elle a écrasé le fer, le bronze, la terre cuite, l’argent et l’or de la statue. Eh bien, c’est elle qui représente ce royaume. Le grand Dieu t’a fait connaître ce qui arrivera plus tard. Ton rêve représente vraiment la réalité, et mon interprétation est digne de confiance. »
46Alors le roi Nabucodonosor s’incline jusqu’à terre devant Daniel pour l’honorer. Il commande de présenter à Daniel des offrandes et du parfum. 47Puis le roi lui dit : « Oui, votre Dieu est le plus grand de tous les dieux. Il est le maître des rois. Il fait comprendre ce qui est mystérieux, puisque tu as pu m’expliquer le mystère de mon rêve. »
48Ensuite, le roi couvre Daniel d’honneurs. Il lui offre beaucoup de cadeaux, des cadeaux magnifiques. Il l’établit comme gouverneur de toute la province de Babylone et comme chef de tous les sages. 49À la demande de Daniel, le roi désigne Chadrac, Méchak et Abed-Négo pour administrer la province de Babylone. Daniel, lui, reste à la cour du roi.