2
1Oui, je veux vous faire savoir ceci : je dois lutter durement pour vous, pour les chrétiens de Laodicée et pour tous ceux qui ne m’ont jamais vu de leurs yeux. 2Je veux qu’ainsi leur cœur soit plein de courage, qu’ils soient unis dans l’amour et totalement remplis d’intelligence. Alors, ils connaîtront le projet caché de Dieu. C’est le Christ qui le réalise, 3et tous les trésors de la sagesse et de la connaissance sont cachés en lui.
4Je dis cela pour que personne ne vous trompe avec de beaux discours. 5Bien sûr, je suis loin de vous, mais mon cœur est avec vous. Je suis content de voir que, chez vous, tout se passe dans l’ordre, et que votre foi au Christ reste solide.
Le Christ seul donne la vie
6Vous avez reçu le Christ Jésus comme Seigneur. Eh bien, vivez unis à lui. 7Plongez vos racines en lui, construisez votre vie sur lui. Restez solidement dans la foi qu’on vous a apprise et remerciez Dieu avec beaucoup d’ardeur.
8Attention ! Personne ne doit vous prendre au piège avec les idées fausses de la sagesse humaine. Ce sont des mensonges creux qui s’appuient sur des traditions humaines, sur les forces du monde, et non pas sur le Christ. 9Dieu habite totalement dans le corps glorieux du Christ. 10Et vous participez totalement à la vie du Christ, lui, le chef de toutes les forces qui ont autorité et pouvoir.
11C’est dans le Christ que vous avez été circoncis. Cette circoncision, ce n’est pas la main d’un homme qui l’a faite. Elle vient du Christ, et par là, il a enlevé ce qui vous entraînait au mal. 12Par le baptême, vous avez été mis dans la tombe avec le Christ, mais avec lui, vous avez été réveillés de la mort. En effet, vous avez cru dans la puissance de Dieu qui a réveillé le Christ de la mort. 13Vous, vous étiez morts à cause de vos fautes, et aussi parce que vous n’étiez pas des circoncis. Mais Dieu vous a rendu la vie avec le Christ. Il nous a pardonné toutes nos fautes, 14il a effacé le document de nos dettes qui nous accusait, et qui était contre nous à cause des règles établies. Et il l’a détruit en le clouant sur la croix. 15Dieu a enlevé leur puissance aux esprits qui avaient autorité et pouvoir. Il a présenté ces esprits devant tout le monde et il les a traînés comme des prisonniers dans le défilé victorieux de son Fils.
16Donc, personne ne doit vous condamner à cause de ce que vous mangez ou buvez, ou au sujet des fêtes, de la nouvelle lune et du sabbat. 17Tout cela, c’est l’ombre de ce qui doit venir, mais ce qui existe réellement, c’est le Christ. 18Personne ne doit vous priver de la victoire. Je pense aux gens qui se font tout petits devant les anges pour leur rendre un culte. Et ils donnent aussi trop d’importance aux choses qu’ils voient en rêve. Ces gens-là ont des idées trop humaines, cela les gonfle d’orgueil. 19Ils ne s’attachent pas au Christ, qui est la tête. Pourtant, c’est la tête qui donne au corps ce qui est nécessaire. Par elle, les articulations et les muscles tiennent bien ensemble, et c’est Dieu qui fait grandir ce corps.
20Vous êtes morts avec le Christ, et les forces du monde ne comptent plus pour vous. Mais vous faites comme si votre vie était encore sous le pouvoir de ces choses-là. Pourquoi est-ce que vous obéissez à ces règles : 21« Ne prends pas ceci ! Ne goûte pas cela ! N’y touche pas ! » 22Elles sont faites pour des choses qui disparaissent dès qu’on s’en sert. Ce sont des règles et des enseignements inventés par les êtres humains ! 23C’est vrai : rendre un culte, se faire tout petits devant les anges, faire souffrir son corps, tout cela paraît sage. Pourtant, ces règles ne valent rien, elles servent seulement à satisfaire des désirs humains.
Loading reference in secondary version...