1
Salutation
1Moi, l’ancien, j’écris à Gaïus, cet ami très cher que j’aime vraiment.
2Ami très cher, je souhaite que tu te portes bien à tous points de vue. Ta vie chrétienne est bonne, je souhaite que ta santé soit aussi bonne.
Gaïus vit dans la vérité
3J’ai été très heureux quand des frères sont arrivés. En effet, ils ont rendu témoignage à la vérité qui est en toi : oui, tu vis dans la vérité. 4Ma plus grande joie, c’est d’apprendre que mes enfants vivent dans la vérité.
5Ami très cher, tu prends soin des chrétiens, et pourtant, ce sont des étrangers. Quand tu fais cela, tu agis comme un croyant. 6Devant la communauté, ils ont rendu témoignage à ton amour. Aide-les dans leur voyage d’une façon qui plaise à Dieu. 7En effet, c’est pour le nom du Christ qu’ils ont pris la route, et ils n’ont rien demandé à ceux qui ne connaissent pas Dieu. 8Alors nous, nous devons aider ces frères et ces sœurs, pour travailler avec eux au service de la vérité.
Les problèmes de la communauté
9J’ai écrit une petite lettre à la communauté, mais Diotrèphe, qui aime passer devant les autres, n’accepte pas notre autorité. 10C’est pourquoi, quand je viendrai, je parlerai de ce qu’il fait, de tout le mal qu’il dit contre nous. Et cela ne lui suffit pas : il refuse de recevoir les autres chrétiens. Et quand certains veulent les recevoir, il les empêche de le faire et il les chasse de la communauté.
11Ami très cher, n’imite pas ce qui est mal, mais imite ce qui est bien. Celui qui fait le bien appartient à Dieu, celui qui fait le mal ne connaît pas Dieu.
12Tout le monde rend un bon témoignage à Démétrius, la vérité elle-même parle pour lui. Nous aussi, nous lui rendons témoignage, et tu sais que notre témoignage est vrai.
Salutations
13J’ai beaucoup de choses à te dire, mais je ne veux pas le faire avec une plume et de l’encre. 14J’espère te revoir bientôt, et nous parlerons face à face.
15Que la paix soit avec toi !
Les amis d’ici te saluent. Salue aussi les amis de là-bas, chacun en particulier.
Loading reference in secondary version...