1
1Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus-Christ pour annoncer la foi des élus de Dieu, et pour faire connaître la vérité, qui est selon la piété,
2Et qui donne l'espérance de la vie éternelle, que Dieu, qui ne peut mentir, a promise depuis plusieurs siècles;
3Mais qu'il a manifestée en son propre temps par sa parole, dont la prédication m'a été confiée, selon l'ordre de Dieu notre Sauveur;
4A Tite, mon vrai fils dans la foi, qui nous est commune. Grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu notre Père, et du Seigneur Jésus-Christ notre Sauveur.
5La raison pour laquelle je t'ai laissé en Crète, c'est afin que tu règles les choses qui restent à régler, et que tu établisses des pasteurs dans chaque ville, suivant que je te l'ai ordonné;
6Savoir, s'il se trouve quelqu'un qui soit irrépréhensible, mari d'une seule femme, duquel les enfants soient fidèles, et qui ne soient pas accusés de dissolution, ni désobéissants.
7Car il faut que l'évêque soit irrépréhensible, comme étant l'économe de Dieu; qu'il ne soit point attaché à son sens, ni colère, ni adonné au vin, ni violent, ni porté au gain déshonnête;
8Mais qu'il exerce l'hospitalité, qu'il aime les gens de bien, qu il soit sage, juste, saint, tempérant,
9Attaché à la véritable doctrine qui doit être enseignée, en sorte qu'il soit capable, tant d'exhorter, suivant cette doctrine salutaire, que de convaincre ceux qui s'y opposent.
10Car il y en a plusieurs, principalement parmi ceux de la circoncision, qui ne veulent point se soumettre, qui parlent de choses vaines et qui séduisent les âmes, auxquels il faut fermer la bouche;
11Qui pervertissent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qu'on ne doit pas enseigner.
12Quelqu'un d'entre eux, leur propre prophète, a dit: Les Crétois sont toujours menteurs; ce sont de méchantes bêtes, des ventres paresseux.
13Ce témoignage est bien véritable; c'est pourquoi, reprends-les vivement, afin qu'ils deviennent sains en la foi;
14Sans s'arrêter aux fables judaïques, et aux ordonnances des hommes qui se détournent de la vérité.
15Toutes choses sont bien pures pour ceux qui sont purs, mais rien n'est pur pour ceux qui sont impurs et pour les infidèles; au contraire leur esprit est souillé, aussi bien que leur conscience.
16Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renoncent par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables de toute bonne œuvre.
Loading reference in secondary version...