1
1Paul, apôtre de Jésus-Christ, par la volonté de Dieu, et Timothée, notre frère, à l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe, et à tous les saints qui sont dans toute l'Achaïe.
2La grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père, et par le Seigneur Jésus-Christ.
3Béni soit Dieu, qui est le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père dee miséricordes, et le Dieu de toute consolation;
4Qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que par la consolation dont Dieu nous console nous-mêmes, nous puissions aussi consoler les autres, dans quelque affliction qu'ils se trouvent.
5Car, comme les souffrances de Christ abondent en nous, notre consolation abonde aussi par Christ.
6Ainsi, soit que nous soyons affligés, c'est pour votre consolation et pour votre salut, qui s'avance en souffrant les mêmes maux que nous souffrons aussi; soit que nous soyons consolés, c'est aussi pour votre consolation et pour votre tallit.
7Et l'espérance que nous avons de vous est ferme, sachant que, comme vous avez part aux souffrances, vous aurez aussi part à la consolation.
8Car, mes frères, nous ne voulons pas que vous ignoriez l'affliction qui nous est survenue en Asie, et dont nous avons été accablés excessivement, et au-dessus de nos forces, en sorte que nous avons été dans une extrême perplexité, même pour notre vie.
9Et nous nous regardions nous-mêmes comme étant condamnés à la mort, afin que nous n'eussions point de confiance en nous-mêmes, mais en Dieu qui ressuscite les morts;
10Qui nous a délivrés d'un si grand danger de mort, et qui nous en délivre; et nous avons cette espérance en lui, qu'il nous délivrera encore dans la suite.
11Etant aussi aidés par vous et par les prières que vous ferez pour nous, afin que, plusieurs personnes ayant contribué à nous faire obtenir cette faveur, plusieurs aussi en rendent grâces pour nous.
12Car ce qui fait notre gloire, c'est le témoignage que notre conscience nous rend, que nous nous sommes conduits dans le monde, et surtout à votre en simplicité et en sincérité devant Dieu, non point avec une sagesse charnelle, mais avec la grâce de Dieu.
13Car nous ne vous écrivons rien ici que ce que vous avez lu, et que vous avez reconnu, et j'espère que vous le reconnaîtrez jusqu'à la fin;
14De même que vous avez aussi reconnu en quelque sorte que nous sommes votre gloire, comme vous serez aussi la nôtre au jour du Seigneur Jésus.
15C'est dans cette confiance, et afin que vous reçussiez une double grâce, que j'avais résolu d'aller premièrement vous voir,
16Et de passer chez vous, en allant en Macédoine; puis, de revenir de Macédoine chez vous, d'où vous m'auriez fait conduire en Judée.
17Ayant donc eu ce dessein, l'ai-je formé par légèreté, ou les résolutions que je prends, les prends-je selon la chair, de sorte qu'il y ait eu en moi, oui, oui; et puis, non, non?
18Dieu, qui est véritable, m'est témoin qu'il n'y a point eu de oui et de non dans mes paroles.
19Car Jésus-Christ, le Fils de Dieu, que nous avons prêché parmi vous, moi et Sylvain, et Timothée, n'a point été oui et non; mais il a toujours été oui en lui.
20Car autant qu'il y a de promesses de Dieu, elles sont oui en lui, et Amen en lui, afin que Dieu soit glorifié par nous.
21Or, celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est Dieu,
22Qui nous a aussi marqués de son sceau, et nous a donné dans nos cœurs les arrhes de son Esprit.
23Or, je prends Dieu à témoin sur mon âme, que ç'a été pour vous épargner, que je ne suis point encore allé à Corinthe.
24Non que nous dominions sur votre foi, mais nous contribuons à votre joie, puisque vous demeurez fermes dans la foi.
Loading reference in secondary version...