84
Chant des pèlerins arrivant à Jérusalem
1 # 84.1 guittith 8.1n ; 81.1. – fils de Coré 42.1n. Du chef de chœur. Sur la guittith. Des fils de Coré. Psaume.
2 # 84.2 Cf. 8.2 ; Nb 24.5. – chéries : cf. 48.3 ; 76.2s ; 87.2 ; 122.1ss. – tes demeures 43.3+. Comme elles sont chéries, tes demeures,
Seigneur (YHWH) des Armées !
3 # 84.3 42.3. – Je m’épuise 69.4n ; 119.81s. – les cours... : litt. les cours de YHWH, de même au v. 11 ; cf. 65.5+. – mon cœur et ma chair : cf. 63.2n ; 1S 2.1. – le Dieu (hébreu ’El, Gn 21.33n) vivant : certains modifient très légèrement le texte hébreu traditionnel pour lire le Dieu de ma vie ; cf. 36.9 ; 42.3,9. Je m’épuise à force de languir après les cours du temple du Seigneur,
mon cœur et ma chair crient vers le Dieu vivant.
4 # 84.4 un gîte : le mot hébreu est habituellement traduit par maison ; cf. Mt 8.20. – tes autels ou, selon un ms, près de tes autels. mon roi et mon Dieu 5.3+. Même le passereau trouve un gîte,
et l’hirondelle un nid où elle dépose ses petits :
tes autels, Seigneur (YHWH) des Armées,
mon roi et mon Dieu !
5 # 84.5 Cf. 15.1ss ; 23.6n ; 24.3ss ; 27.5 ; 65.5 ; 101.7 ; 122.1 ; 135.2 ; 140.14 ; Ap 21.3. – encore : LXX pour toujours. Heureux ceux qui habitent ta maison !
Ils te loueront encore. Pause.
6 # 84.6 Ils ont... : litt. des routes (même terme en Es 40.3) dans leur cœur ; LXX a traduit des montées, terme qui désigne habituellement le pèlerinage vers Jérusalem (120.1n) ; certains modifient le texte hébreu traditionnel pour lire la confiance au cœur. Heureux les hommes dont la force est en toi !
Ils ont dans leur cœur des routes toutes tracées.
7 # 84.7 Texte obscur. – la vallée du Baka (le même mot est traduit par mûrier en 2S 5.23ns, désignant en tout cas un arbre poussant sur terrain sec) est sans doute proche de Jérusalem. Son nom rappelle le verbe habituellement traduit par pleurer, d’où la leçon de quelques mss hébreux et de versions anciennes : vallée de larmes, vallée des pleurs. une oasis : litt. une source ou un lieu de sources ; cf. 107.33 ; Es 35.6ss ; 41.18ss ; 43.19 ; 48.21. – la pluie d’automne : la première après la saison sèche (cf. Jl 2.23 ; Za 14.16ss) ; des versions anciennes ont compris l’instructeur ou le maître (homonyme apparenté à tora, loi, enseignant ). Lorsqu’ils traversent la vallée du Baka,
ils en font une oasis,
et la pluie d’automne la couvre aussi de bénédictions.
8 # 84.8 Leur vigueur... : litt. ils vont de force en force ; certains modifient la vocalisation traditionnelle pour lire de rempart en rempart ; cf. Es 40.31 ; voir aussi Jr 9.2. – ils paraîtront... : traduction incertaine ; on pourrait aussi comprendre avec LXX le Dieu des dieux (leur) apparaîtra à Sion ; cf. 42.3n ; voir aussi Ex 23.15n ; Es 1.12 ; Jr 7.10 ; Mi 6.6. Leur vigueur ne cesse de croître,
ils paraîtront devant Dieu à Sion.
9 # 84.9 5.2s ; 39.13 ; 54.4 ; 65.3 ; 143.1 ; 1R 8.28. Seigneur, Dieu des Armées, entends ma prière !
Prête l’oreille, Dieu de Jacob ! Pause.
10 # 84.10 Toi qui... : autre traduction possible : ô Dieu, vois celui qui est notre bouclier (= notre roi = l’homme qui a reçu ton onction ; voir 2.2n ; 132.10) ; cf. v. 12 ; 47.10 ; 89.19 ; voir aussi 28.8s ; 61.7s ; 63.12 ; 1S 2.10. Toi qui es notre bouclier, ô Dieu, vois !
Regarde le visage de l’homme qui a reçu ton onction !
11 # 84.11 les cours de ton temple : litt. tes cours ; cf. v. 3n. – ailleurs : sous-entendu dans le texte. – j’ai choisi : certains modifient ici le texte hébreu traditionnel pour lire Mieux vaut un jour... que mille chez moi, me tenir... plutôt que résider... ; cf. 63.4 ; voir aussi Ac 3.2. Mieux vaut en effet un jour dans les cours de ton temple que mille ailleurs ;
j’ai choisi de me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu,
plutôt que de résider sous les tentes de la méchanceté.
12 # 84.12 bouclier : cf. v. 10 ; 3.4+. – Voir grâce et gloire. Car le Seigneur Dieu est un soleil et un bouclier,
le Seigneur donne la grâce et la gloire,
il ne refuse aucun bien
à ceux qui suivent la voie de l’intégrité.
13 # 84.13 1.1+ ; 2.12 ; 4.6+ ; 145.5 ; Es 30.18 ; Jr 17.7 ; Pr 16.20. Seigneur (YHWH) des Armées,
heureux l’homme qui met sa confiance en toi !
Loading reference in secondary version...