14
1 # 14.1 Dame Sagesse : autres traductions les femmes sages ; la plus sage des femmes ; cf. 9.1n ; 24.3. – Imbécillité : autre traduction la femme imbécile. Dame Sagesse a bâti sa maison ;
Imbécillité la rase de ses propres mains.
2 # 14.2 craint le S eigneur 1.7n.Celui qui suit la voie de la droiture craint le Seigneur ;
celui qui prend des chemins sinueux le méprise.
3 # 14.3 l’imbécile 1.7n. – un rameau d’orgueil : autre traduction un bâton pour son orgueil . On peut soit comprendre que l’orgueil pousse dans la bouche de l’imbécile comme un rameau (même terme hébreu en Es 11.1), ou bien que la bouche de l’imbécile le punit de son orgueil. Dans la bouche de l’imbécile, il y a un rameau d’orgueil ;
les lèvres des sages les gardent.
4 # 14.4 vide : le mot hébreu traduit par vide peut aussi signifier pur, ou encore désigner le blé ; autres traductions possibles la mangeoire est sans blé, ou au contraire il y a du blé dans la mangeoire . – récoltes ou revenus ; cf. 3.9n. Quand il n’y a pas de taureaux, la mangeoire est vide ;
c’est à la force du bœuf qu’on doit l’abondance des récoltes.
5 # 14.5 témoin probe ou sûr, digne de confiance, v. 25 ; cf. 12.17. – faux témoin... 6.19n ; cf. 12.17 ; Ex 23.1. LXX un faux témoin attise le mensonge. Le témoin probe ne ment pas ;
le faux témoin profère le mensonge.
6 # 14.6 L’insolent 1.22n ; 13.1. – peu de chose : autre traduction chose facile. L’insolent cherche la sagesse et ne la trouve pas ;
pour l’homme intelligent la connaissance est peu de chose.
7 # 14.7 stupide 1.22+. – puisque... : litt. et tu n’as pas (re)connu des lèvres de connaissance ; cf. 13.7. Tiens-toi à distance de l’homme stupide,
puisque tu n’as pas trouvé de connaissance sur ses lèvres.
8 # 14.8 homme avisé 1.4n. La sagesse de l’homme avisé, c’est de comprendre sa voie ;
l’imbécillité des gens stupides, c’est la tromperie.
9 # 14.9 imbéciles 1.7n. – refusent avec insolence : autre traduction se moquent de ; cf. 1.22n. – toute réparation : autre traduction le sacrifice de réparation (Lv 5.6n) ; ou encore, les imbéciles considèrent avec insolence leurs propres torts ; c’est la réparation qui leur sert d’intercesseur ; leurs torts leur servent d’entente . Le texte est incertain ; LXX les maisons des transgresseurs devront être purifiées, mais les maisons des gens droits sont agréées ; certains modifient le texte hébreu traditionnel pour lire dans les tentes des moqueurs habite la faute, mais dans la maison des gens droits la faveur . Le mot traduit par bonne volonté peut aussi signifier faveur, bienveillance, contentement, entente. Les imbéciles refusent avec insolence toute réparation ;
parmi les gens droits règne la bonne volonté.
10 # 14.10 sa propre amertume : autre traduction l’amertume (ou le malheur ) de son âme (sur le terme hébreu correspondant, voir Gn 1.20n). – un autre : autre traduction un étranger. Le cœur connaît sa propre amertume ;
un autre ne saurait partager sa joie.
11 # 14.11 méchants : cf. 2.22 ; 10.30 ; Jb 8.22 ; voir justice. – sera : autre traduction est. La maison des méchants sera détruite ;
la tente des gens droits sera florissante.
12 # 14.12 Devant l’homme... : autres traductions telle voie paraît droite (ou convient ) à un homme... ; devant chaque homme il y a une voie droite (ou une voie qui lui convient ) ... ; cf. 2.13n ; 12.15n ; 16.25. – par la suite : autre traduction à la fin (cf. v. 13 ; 5.4). – les voies de la mort : LXX les profondeurs du séjour des morts. Devant l’homme il y a une voie droite ;
par la suite, ce sont les voies de la mort.
13 # 14.13 rire / joie : cf. Ec 2.1s ; Lc 6.25. Dans le rire même le cœur peut souffrir ;
par la suite, la joie peut devenir chagrin.
14 # 14.14 dévoyé : autre traduction qui se dérobe ; cf. Ps 44.19 ; 53.4+. – rassasié... 1.31. – a plus que lui : litt. de sur lui ; on pourrait comprendre l’homme de bien est plus rassasié que celui dont le cœur est dévoyé ; l’homme de bien se rassasie de ce qu’il fait ; a plus que lui-même ; certains modifient le texte hébreu traditionnel pour lire l’homme de bien se rassasie de ses œuvres. Le cœur dévoyé est rassasié de ses propres voies ;
l’homme de bien a plus que lui.
15 # 14.15 naïf 1.4n. – homme avisé 1.4n. Le naïf croit tout ce qu’on dit ;
l’homme avisé est attentif à ses pas.
16 # 14.16 craint ou a peur ; cf. 1.7+. – l’homme stupide 1.22+. Le sage craint et s’écarte du mal ;
l’homme stupide s’emporte, il est tout confiant.
17 # 14.17 impatient ou coléreux ; litt. court de narines, ce dernier mot évoquant aussi la colère ; cf. v. 29n. – homme d’intrigues : litt. homme de réflexions . LXX l’homme avisé supporte ; cf. v. 29 ; 12.2n ; 15.18 ; 19.11 ; 29.22. Celui qui est impatient agit comme un imbécile ;
l’homme d’intrigues est détesté.
18 # 14.18 naïfs 1.4n. – hommes avisés 1.4n. Les naïfs ont l’imbécillité pour patrimoine ;
les hommes avisés ont la connaissance pour couronne.
19 # 14.19 se courbent : autre traduction s’inclinent ; cf. Es 2.9n ; 60.14 ; Ps 10.10. Les mauvais se courbent devant les bons ;
les méchants, aux portes du juste.
20 # 14.20 pauvre / riche : cf. 19.4,6s ; 22.2n ; Siracide 13.21 : « Le riche qui chancelle est soutenu par ses amis, mais l’humble qui tombe est repoussé par les siens. » Le pauvre est détesté même par ses proches ;
les amis du riche sont nombreux.
21 # 14.21 Celui qui méprise... 11.12. – qui prend pitié... Ps 41.2. – des affligés : cf. 3.34 ; 16.19 ; cf. Ps 9.13n. Celui qui méprise son prochain est un pécheur ;
heureux celui qui prend pitié des affligés !
22 # 14.22 Fidélité et loyauté... : litt. fidélité et loyauté, ceux qui trament le bien. Ne s’égarent-ils pas, ceux qui trament le mal ?
Fidélité et loyauté sont pour ceux qui trament le bien.
23A toute peine il y a profit ;
les paroles ne mènent qu’à la privation.
24 # 14.24 couronne des sages : cf. v. 18. La couronne des sages, c’est leur richesse ;
l’imbécillité des gens stupides reste de l’imbécillité.
25 # 14.25 témoin loyal ou témoin véridique ; cf. v. 5 ; 6.19 ; 12.17 ; Jr 42.5. Le témoin loyal sauve des vies ;
celui qui profère le mensonge est trompeur.
26 # 14.26 Dans la crainte... : cf. 19.23. – une forte confiance : autres traductions une force fiable ; une puissante sécurité (cf. 21.22). – pour ses fils : certains comprennent pour les fils de celui qui craint le S eigneur.Dans la crainte du Seigneur il y a une forte confiance ;
pour ses fils il y a un abri.
27 # 14.27 crainte du S eigneur 1.7n. – source de vie : cf. 10.11n ; 19.23.La crainte du Seigneur est une source de vie,
pour s’écarter des pièges de la mort.
28Quand le peuple est nombreux, c’est l’ornement du roi ;
quand la population diminue, c’est la ruine du prince.
29 # 14.29 patient : litt. long de narines ou lent à la colère ; cf. v. 17n ; 15.18 ; 16.32 ; 19.11 ; Ex 34.6 ; Nb 14.18. – celui qui s’emporte vite : litt. celui qui est court de souffle ou d’esprit . – proclame son imbécillité : litt. élève l’imbécillité ; autre traduction est le dernier des imbéciles (tournure superlative comparable en 3.35). Celui qui est patient est grand par l’intelligence ;
celui qui s’emporte vite proclame son imbécillité.
30 # 14.30 Un cœur... : litt. un cœur guéri (ou en bonne santé ) est la vie des chairs ; cf. 17.22. – carie des os : cf. 12.4. Un cœur calme est la vie du corps ;
la passion jalouse est la carie des os.
31 # 14.31 Qui opprime... : cf. v. 21 ; 17.5. – outrage : autre traduction déshonore . – qui fait grâce au pauvre : cf. 19.17 ; 28.8 ; voir aussi 22.2n. Qui opprime le faible outrage celui qui le fait ;
qui fait grâce au pauvre le glorifie.
32 # 14.32 par son mal : on peut comprendre par le malheur qui lui arrive ou à cause du mal qu’il fait . – dans son intégrité : d’après LXX. Le texte hébreu porte en sa mort, ce qui pourrait signifier lors de la mort du méchant, ou bien face à sa propre mort. Le méchant est renversé par son mal ;
le juste trouve un abri dans son intégrité.
33 # 14.33 elle (c.-à-d. la sagesse) est reconnue ou elle se fait connaître ( bruyamment, par opposition à son repos chez les hommes intelligents ? ou bien : la sagesse de l’homme intelligent se voit même quand il est parmi les gens stupides ?). Autres traductions sera-t-elle reconnue ? ou bien elle est anéantie ; LXX elle n’est pas reconnue ; cf. 10.14 ; 12.23 ; 13.16. Dans le cœur des hommes intelligents repose la sagesse ;
parmi les gens stupides elle est reconnue.
34 # 14.34 l’ignominie : il s’agit ici, selon toute vraisemblance, d’un homonyme du mot hébreu le plus souvent traduit par fidélité ; autre interprétation, ancienne mais peu probable : mais la fidélité (ou la bienveillance ) est pour les peuples (comme) un sacrifice pour le péché . On le retrouve dans un sens analogue en Lv 20.17. Certains s’appuient sur LXX pour modifier le texte hébreu traditionnel et traduire le péché fait diminuer (ou décliner ) les peuples. La justice élève une nation ;
le péché est l’ignominie des peuples.
35 # 14.35 faveur du roi : cf. 16.13 ; 19.12 ; Gn 41.37-44. – le serviteur... : cf. Mt 24.45 ; Siracide 8.8 : « Ne méprise pas les récits des sages, mais consacre-toi à l’étude de leurs maximes. Car c’est d’eux que tu apprendras l’instruction, et à remplir ton office auprès des grands. » La faveur du roi est pour le serviteur qui a du bon sens ;
sa colère est pour celui qui fait honte.
Loading reference in secondary version...