1
1 # 1.1 Sentence Es 13.1n ; Jr 23.33nss ; Ha 1.1 ; Za 9.1 ; Ml 1.1. – Ninive, capitale de l’Assyrie, tombée en 612 av. J.-C. sous les coups d’une coalition comprenant les Babyloniens et les Mèdes ; cf. Gn 10.11 ; 2R 19.36 ; Jon 1.2 ; So 2.13 ; Tobit 14.4 : « Je crois à la parole de Dieu proférée par Nahum contre Ninive ; tout se réalisera et s’abattra sur Assour (l’Assyrie) et Ninive ; tout ce qu’ont dit les prophètes d’Israël, que Dieu a envoyés, tout cela arrivera. » – Livre : cf. Jr 36 ; Ez 3.1ss. – vision Es 1.1 ; 2.1 ; Ez 7.26 ; Am 1.1+ ; Ab 1 ; Ha 1.1 ; 2.2s. – Nahum ( Consolé, Réconforté ou peut-être Apaisé, Satisfait, Vengé ) : nom apparenté à Menahem (2R 15) ou Néhémie (Né 1.1 ; voir aussi 7.7) ; cf. Lc 3.25. – Elqoshite : ce qualificatif (qui rappelle le mot désignant la pluie tardive ou pluie de printemps ) indique vraisemblablement l’origine du prophète. Aucune localité nommée Elqosh n’a pu être identifiée avec certitude ; une hypothèse la situerait à une dizaine de kilomètres au nord de Lakish. Sentence sur Ninive. Livre de la vision de Nahum, l’Elqoshite.
Le Seigneur, un Dieu terrible et bon
2 # 1.2 Les v. 2-8 présentent, avec quelques irrégularités mineures, un début de structure alphabétique (voir Ps 9.1n ; 25.1n). De plus, les idées semblent agencées symétriquement autour d’un vers central (première partie du v. 5). – Dieu (hébreu ’El, Gn 21.33n) à la passion jalouse : cf. Ex 20.5n ; 34.14 ; Dt 4.24+ ; 32.21 ; Jos 24.19ss ; Es 9.6 ; 26.11 ; 37.32 ; 59.17s ; 63.15 ; Ez 8.3,5 ; 35.11 ; 36.23 ; 39.25 ; Jl 2.18 ; Za 8.2 ; Ps 78.58 ; 79.5 ; voir aussi Pr 6.34 ; Ct 8.6. – il se venge ou il est vengeur ; cf. Dt 7.10 ; 32.35s,41,43 ; Es 61.2 ; 63.4 ; Jr 5.9 ; 11.20 ; 46.10 ; 51.11 ; Ez 25.14,17 ; Ps 94 ; 99.8 ; Rm 12.19 ; Ap 19.2. – il est plein de fureur : litt. maître (hébreu ba‘al ) de la fureur Jr 4.4 ; même expression en Pr 15.18 ; 29.22 pour furieux . – il garde sa rigueur ou il garde rancune ; cf. Lv 19.18 ; Jr 3.5,12 ; Am 1.11 ; Ps 103.9. Le Seigneur est un Dieu à la passion jalouse, il se venge ;
le Seigneur se venge, il est plein de fureur ;
le Seigneur se venge de ses adversaires,
il garde sa rigueur envers ses ennemis.
3 # 1.3 Cf. Ex 34.6s ; Nb 14.18 ; Es 48.9 ; Jr 30.11 ; Jl 2.13 ; Jon 4.2 ; Ps 86.15 ; 99.8 ; 103.8 ; 145.8 ; Né 9.17. – le S eigneur ne tient jamais... : en rattachant au vers suivant le nom YHWH (le Seigneur), on peut lire il ne tient jamais... ; le Seigneur fait son chemin... ; autres traductions il ne laisse pas le coupable impuni ; il ne laisse rien passer ; cf. Ex 20.7 ; 34.7 ; Nb 14.18n ; Dt 5.11. – Il fait... : litt. son chemin est dans (ou par) l’ouragan... ; cf. Ex 19.18 ; 1R 19.11 ; 2R 2.1 ; Es 29.6 ; Jr 4.11ss ; 23.19 ; Ez 13.13 ; Os 13.15 ; Am 1.14 ; Mi 1.4 ; Ps 18.10 ; 50.3 ; 68.5 ; Jb 9.16s ; 38.1. – il soulève... : litt. une nuée, la poussière de ses pieds ; cf. Ex 13.21+ ; 19.9 ; 33.9s ; 1R 8.10s ; Jl 2.2 ; So 1.15 ; Ps 18.10 ; 97.2 ; 99.7.Le Seigneur est patient ;
sa force est grande ;
le Seigneur ne tient jamais le coupable pour innocent.
Il fait son chemin dans l’ouragan, dans la tempête ;
il soulève une nuée de poussière.
4 # 1.4 Il rabroue la mer... : cf. Es 17.13+ ; 50.2 ; 51.9s ; 54.9 ; Ha 3.8 ; Ps 9.6 ; 68.31 ; 74.12ss ; 77.17 ; 104.7 ; 106.9 ; Jb 26.12 ; voir aussi Ex 14.21 ; 15.8 ; Mt 8.26s. – les fleuves : cf. Jos 3.14ss ; Ps 74.15 ; 114.3ss. – Bashân / Carmel / Liban, régions fertiles Es 10.34n ; 29.17n ; 33.9n ; 35.2 ; 37.24 ; Os 14.6 ; Am 1.2 ; 4.1 ; Mi 7.14n. – dépérissent ou se flétrissent ; certains, pour rétablir la régularité de la structure alphabétique, lisent ici un autre verbe signifiant sont désolés ; cf. Es 16.8 ; 24.4,7 ; Jl 1.12. Il rabroue la mer et la dessèche,
il fait tarir tous les fleuves ;
Bashân et Carmel dépérissent,
la fleur du Liban dépérit.
5 # 1.5 fait trembler les montagnes... Ex 19.18 ; 1R 19.11ss ; Jr 4.24 ; Ez 38.19s ; Jl 4.16 ; Mi 1.2s ; Ha 3.6 ; Ps 18.8 ; 29.5ss ; 46.3s ; 97.4. – la terre se soulève : d’après quelques versions anciennes, certains modifient le texte hébreu traditionnel pour lire la terre est bouleversée ; cf. Am 8.8 ; 9.5 ; Ps 89.10 ; voir aussi 68.9. – le monde... Es 18.3 ; 26.9,18 ; Ps 24.1 ; 33.8 ; 98.7 ; Lm 4.12. Il fait trembler les montagnes,
et les collines s’effondrent ;
la terre se soulève devant lui,
le monde et tous ses habitants.
6 # 1.6 Qui résistera... Jr 10.10 ; Jl 2.11 ; Ml 3.2 ; Ps 76.8 ; 130.3 ; Jb 9.13 ; Ap 6.17. – fureur traduit ici deux termes hébreux synonymes. Cf. Jr 7.20 ; 42.18 ; 44.6. – comme le feu Es 30.27 ; Mi 1.4 ; So 3.8 ; Ps 79.5. Qui résistera devant sa fureur ?
Qui tiendra contre sa colère ardente ?
Sa fureur se répand comme le feu :
il démolit les rochers.
7 # 1.7 bon Jr 33.11 ; Ps 25.8+ ; Lm 3.25 ; cf. Rm 2.4 ; 11.22. – une forteresse Es 25.4 ; Ps 9.10+ ; 46.2 ; 77.3 ; 119.14. – il connaît : autres traductions il distingue, il prend soin de ; cf. Ps 1.6 ; 31.8n ; Jn 10.14s. – Certains rattachent la fin du v. au v. 8 : ceux qui trouvent en lui un abri (8) quand passe le déferlement (dévastateur) ; cf. Ps 32.6 ; 57.2 ; voir aussi 2.12 ; 5.12 ; 46.2 ; 144.2. Le Seigneur est bon,
il est une forteresse au jour de la détresse ;
il connaît ceux qui trouvent en lui un abri.
8 # 1.8 un déferlement qui emporte tout : cf. v. 7n ; Es 30.28 ; Ps 69.2s ; 124.4s. – il accomplira une extermination... : texte obscur et traduction conjecturale, litt. il fera extermination (même expression au v. 9) (de) son lieu (avec possessif féminin). Certains pensent que ce lieu désignerait déjà Ninive ; d’après LXX, d’autres modifient le texte hébreu traditionnel pour traduire il exterminera ses adversaires ; cf. Ha 3.13 ; voir aussi Es 10.23 ; Jr 4.27 ; 5.10,18. – poursuivra ou chassera ; cf. Es 8.22. Mais, dans un déferlement qui emporte tout,
il accomplira une extermination en ce lieu
et il poursuivra ses ennemis jusque dans les ténèbres.
Messages pour Juda et pour Ninive
9 # 1.9 A partir d’ici la structure alphabétique (v. 2n) devient plus difficile à établir. – Quels plans préparez-vous... : selon certains, cette apostrophe s’adresserait aux dirigeants de Jérusalem et à leurs projets humains de défense, selon d’autres aux Assyriens Es 29.15 ; 30.1s ; Os 7.15 ; Ps 2.1. – extermination v. 8n ; Jr 30.11 ; Ps 33.10 ; 1Co 1.19. – pas deux fois : cf. 1S 26.8 ; 2S 20.10. Quels plans préparez-vous contre le Seigneur ?
C’est lui qui accomplit l’extermination.
La détresse ne paraîtra pas deux fois.
10 # 1.10 Texte obscur ; certains, d’après LXX, modifient le texte hébreu traditionnel pour lire comme un fourré d’épines, comme des liserons entortillés, il sera dévoré... ; cf. Jg 9.15 ; 2S 23.6s ; Es 10.17 ; 27.4 ; Ez 2.6 ; Mi 7.4. – entièrement : dans l’état actuel du texte le mot correspondant peut signifier la paille entièrement sèche ou bien elle sera entièrement dévorée ; cf. Es 5.24 ; 10.17 ; 33.11s ; 47.14 ; Jl 2.5 ; Ab 18. Même s’ils sont des épines enchevêtrées,
ivres de leurs boissons,
ils seront dévorés
comme la paille sèche, entièrement.
11 # 1.11 De toi, au féminin, de même aux v. 12s ; c’est peut-être Ninive qui est ici visée (v. 8n ; 2.9 ; 3.7). – celui qui se préparait au mal... : cf. v. 9n,13n ; 2.1 ; voir aussi 2R 19.4s,16 ; Es 37.23s. – des projets destructeurs ou des projets d’homme sans morale ; litt. des projets de Bélial ; sur les deux sens possibles de ce terme, comparer 2.1 ; Dt 13.14n ; Ps 18.5n ; 41.9 ; 101.3 ; Jb 34.18 ; Pr 6.12 ; 16.27 ; 19.8 ; 2Co 6.15n. De toi est sorti
celui qui se préparait au mal contre le Seigneur,
celui qui avait des projets destructeurs.
12 # 1.12 c’en sera fini : litt. il passera ; LXX ils (ou elles ) passeront : certains s’appuient sur une autre variante de LXX pour traduire l’ensemble comme suit : si de grandes eaux jaillissent, elles se perdront et disparaîtront ; cf. Es 37.36. – Si je t’afflige... : autre traduction je t’ai affligé et je ne t’affligerai plus, texte diversement traduit par les versions anciennes ; cf. v. 9 ; Ps 119.71,75. Ainsi parle le Seigneur :
S’ils sont au complet, aussi nombreux qu’ils soient,
ils seront fauchés, c’en sera fini.
Si je t’afflige,
c’est pour ne plus avoir à t’affliger.
13 # 1.13 le joug : versions anciennes le bâton ; cf. Es 9.3 ; 10.24 ; 14.5 ; voir aussi Lv 26.13 ; Es 14.25 ; Jr 30.8 ; Ez 34.27 ; Ps 107.14. – sur toi (féminin) : Jérusalem s’est affranchie de la domination assyrienne avant la fin du règne d’Assourbanipal (≈ 630 av. J.-C.). Maintenant je vais briser le joug qu’il fait peser sur toi,
et je romprai tes liens.
14 # 1.14 Tu : ici les pronoms sont au masculin ; il doit s’agir du roi d’Assyrie. – descendance qui porte ton nom (litt. à partir de ton nom ) 3.10 ; Es 14.20 ; Ps 37.28 ; 109.13 ; Jb 18.19. – tes dieux ou ton dieu, voir Gn 1.1n ; cf. Jr 10.11. – statue... Dt 27.15 ; Jg 17.3s ; 18.14,17 ; Es 42.17. – je préparerai : certains modifient le texte hébreu traditionnel pour lire je saccagerai ; cf. Ez 32.22s. – tu ne vaux pas grand-chose : litt. tu es léger, c.-à-d. tu ne fais pas le poids, cf. Dn 5.27. Voici ce qu’a ordonné sur toi le Seigneur :
Tu n’auras plus de descendance qui porte ton nom ;
je retrancherai de la maison de tes dieux
statue et idole de métal fondu ;
je préparerai ta tombe,
car tu ne vaux pas grand-chose.
Loading reference in secondary version...