1
Israël s’installe en Canaan
1 # 1.1 mort de Josué 2.8-10 ; Jos 24.29-31 ; cf. v. 1. – interrogèrent... : cf. 18.5 ; 20.18,23,27s ; 1S 7.5-12 ; 14.37 ; 23.2,4,9-12 ; 30.7s ; 2S 2.1 ; 5.19,23s ; 1R 22.6-8,15ss ; 2R 8.8 ; 22.13 ; Es 30.2 ; Ez 20.1,3,31. – ira : litt. montera, cf. v. 3n,4n ; 2.1 ; 20.18. – aux Cananéens : litt. au Cananéen, de même dans la suite. Après la mort de Josué, les Israélites interrogèrent le Seigneur : Qui de nous ira le premier faire la guerre aux Cananéens ? 2#1.2 Juda 20.18. – je lui ai livré... : cf. Jos 2.24+.Le Seigneur répondit : C’est Juda qui ira ; je lui ai livré le pays. 3#1.3 Sur les territoires de Juda et de Siméon, voir Jos 14.1-5 ; 15 ; 19.1-9. – Viens : litt. monte, cf. v. 1n. – le lot qui m’a / t’a été attribué : litt. mon / ton lot ; le même terme est traduit par sort en 20.9 ; Lv 16.8n.Juda dit à Siméon, son frère : Viens avec moi dans le lot qui m’a été attribué, et nous ferons la guerre aux Cananéens ; moi aussi, j’irai avec toi dans le lot qui t’a été attribué. Siméon alla donc avec lui. 4#1.4 attaqua : litt. monta, cf. v. 1n. – Cananéens / Perizzites Gn 13.7 ; 34.30 ; Jos 17.15. – Bézeq : ce nom est en 1S 11.8 celui d’une localité située au nord de Sichem. – dix mille 1S 18.7.Juda attaqua, et le Seigneur leur livra les Cananéens et les Perizzites ; ils les battirent à Bézeq : dix mille hommes. 5#1.5 Adoni-Bézeq : cf. Jos 10.1nss.Ils trouvèrent Adoni-Bézeq à Bézeq et ils lui firent la guerre. Ainsi ils battirent les Cananéens et les Perizzites. 6#1.6 lui coupèrent les pouces : traduction traditionnelle mais incertaine ; s’il s’agit bien des pouces, la mutilation rendait inapte au maniement de certaines armes, notamment l’arc. S’il s’agit des extrémités (ainsi LXX), elle était beaucoup plus invalidante, empêchant de se tenir debout et de saisir quoi que ce soit (cf. v. 7).Adoni-Bézeq prit la fuite ; mais ils le poursuivirent, l’attrapèrent et lui coupèrent les pouces des mains et des pieds. 7#1.7 Soixante-dix : cf. 8.30. – à Jérusalem v. 8+.Adoni-Bézeq dit : Soixante-dix rois, avec les pouces des mains et des pieds coupés, ramassaient les restes sous ma table ; Dieu me paie de retour selon ce que j’ai fait. On l’emmena à Jérusalem, et il y mourut.
8 # 1.8 Cf. v. 21 ; Jos 15.63 ; 2S 5.6-12 ; voir aussi Dt 13.16. Les fils de Juda firent la guerre à Jérusalem et la prirent ; ils la passèrent au fil de l’épée et mirent le feu à la ville. 9#1.9 Cf. Dt 1.7 ; Jos 9.1s ; 10.40 ; 12.7s ; Jr 32.44 ; 33.13. – descendirent : Jérusalem (v. 8) est située à plus de 700 m au-dessus du niveau de la Méditerranée, mais c’est surtout un sommet symbolique : de tout le pays (y compris de la montagne, la région montagneuse centrale de Cisjordanie où elle se situe et qui la domine en partie) on y monte et on en descend (cf. 1S 1.3n). – Bas-Pays : hébreu shephéla.Les fils de Juda descendirent ensuite pour faire la guerre aux Cananéens qui habitaient la montagne, le Néguev et le Bas-Pays.
Jos 15.13-19
10 # 1.10 Hébron : cf. v. 20 ; Gn 13.18n ; Jos 10.36s ; 14.13-15 ; 15.13. – Shéshaï... Nb 13.22 ; Jos 15.14. Juda marcha contre les Cananéens qui habitaient à Hébron (l’ancien nom d’Hébron était Qiriath-Arba) ; ils battirent Shéshaï, Ahimân et Talmaï. 11#1.11 Jos 10.38s ; 11.21s ; voir 15.15-19n.De là il marcha contre les habitants de Debir (l’ancien nom de Debir était Qiriath-Sépher). 12Caleb dit : Je donnerai ma fille Aksa pour femme à celui qui battra Qiriath-Sépher et la prendra. 13#1.13 Otniel 3.9s ; Jos 14.6n,14 ; 15.17.Otniel, fils de Qenaz, frère cadet de Caleb, la prit ; Caleb lui donna pour femme sa fille Aksa. 14#1.14 elle l’incita... : c.-à-d. elle incita Otniel à demander un champ (litt. le champ) à son père (son père à elle, c.-à-d. Caleb) ; des versions anciennes semblent avoir compris il (Otniel) incita Aksa à demander un champ à son père. – Elle sauta de son âne (litt. de dessus l’âne) : traduction incertaine d’un verbe qui n’apparaît qu’ici (et dans le parallèle de Jos 15.18) et en Jg 4.21n ; d’après un rapprochement avec l’arabe, on a aussi compris : elle battit des mains sur l’âne (ou en descendant de l’âne) ; LXX elle se mit à maugréer sur l’âne et cria depuis l’âne...A son arrivée, elle l’incita à demander un champ à son père. Elle sauta de son âne, et Caleb lui dit : Qu’est-ce que tu as ? 15#1.15 une faveur ou un présent ; le terme est souvent traduit par bénédiction.Elle lui répondit : Accorde-moi une faveur, car tu m’as donné une terre du sud ; donne-moi aussi des réservoirs d’eau. Alors Caleb lui donna les réservoirs d’en haut et les réservoirs d’en bas.
16 # 1.16 du Caïnite (ou Qénite ) , beau-père de Moïse : cf. 4.11 ; Nb 10.29-32 ; 24.21s ; voir aussi Ex 2.16-22. – la Ville des Palmiers : ou bien Jéricho (3.13 ; Dt 34.3 ; 2Ch 28.15), ou bien Tamar (= Palmier ), au sud de la mer Morte. – Arad : au sud d’Hébron Nb 21.1 ; 33.40 ; Jos 12.14. – avec le peuple : d’après certains témoins anciens du texte, quelques-uns modifient le texte hébreu traditionnel pour lire avec le peuple d’Amalec ; cf. 1S 15.6. Les fils du Caïnite, beau-père de Moïse, montèrent de la Ville des Palmiers, avec les fils de Juda, dans le désert de Juda, au sud d’Arad, et ils allèrent s’installer avec le peuple.
17 # 1.17 Cf. Nb 21.3 ; Jos 12.14 ; le nom Horma rappelle le verbe hébreu traduit par frappèrent d’anathème : cf. Jg 21.11 ; voir Dt 2.34n. Juda partit avec Siméon, son frère, et ils battirent les Cananéens qui habitaient Tsephath ; ils la frappèrent d’anathème, et on appela la ville du nom de Horma (« Anathème »). 18#1.18 Juda prit encore : LXX (Mais) Juda ne prit pas... ; cf. v. 19 ; 3.3 ; Jos 13.3 ; 1S 6.17 ; Jr 25.20 ; Am 1.6-8.Juda prit encore Gaza avec son territoire, Ashqelôn avec son territoire, et Eqrôn avec son territoire. 19#1.19 prit possession de : c’est le même verbe hébreu qui est rendu par déposséder, de même dans la suite ; cf. Jos 17.16n ; 1R 20.23ss. – chars de fer 4.3,13 ; Jos 17.18.Le Seigneur fut avec Juda, et celui-ci prit possession de la montagne ; mais il ne put déposséder les habitants de la vallée, parce qu’ils avaient des chars de fer.
20 # 1.20 V. 10+ ; cf. Nb 14.24 ; Jos 11.21 ; 14.12. – Anaqites : litt. fils de l’Anaq. On donna Hébron à Caleb, comme l’avait dit Moïse ; il en déposséda les trois Anaqites.
21 # 1.21 Cf. v. 8 ; Jos 15.63 ; 18.28. Les fils de Benjamin ne dépossédèrent pas les Jébusites qui habitaient Jérusalem ; les Jébusites habitent à Jérusalem avec les fils de Benjamin jusqu’à ce jour.
22 # 1.22 La maison de Joseph (= Ephraïm et Manassé, Gn 48) : cf. 2S 19.21 ; 1R 11.28. – attaqua : litt. monta (à) . – Beth-El : cf. Jos 16.2 ; 18.13,22. La maison de Joseph, quant à elle, attaqua Beth-El ; le Seigneur était avec eux. 23#1.23 Gn 28.19n.La maison de Joseph fit explorer Beth-El (l’ancien nom de la ville était Louz). 24#1.24 Cf. Jos 2 ; 6.21-25.Les gardes virent un homme qui sortait de la ville et lui dirent : S’il te plaît, montre-nous par où entrer dans la ville, et nous agirons avec fidélité envers toi. 25#1.25 tout son clan ou toute sa famille ; cf. Gn 12.3n ; Jos 6.23n.Il leur montra par où entrer dans la ville ; ils passèrent la ville au fil de l’épée, mais ils laissèrent partir cet homme et tout son clan. 26#1.26 Hittites Gn 10.15n. – Louz v. 23+.L’homme se rendit au pays des Hittites : il bâtit une ville et l’appela du nom de Louz ; c’est là son nom jusqu’à ce jour.
27 # 1.27 ne prit pas possession : autre traduction ne déposséda pas (les habitants de) . – des localités... : litt. de ses filles, cf. Jos 15.45n. – persistèrent à v. 35 ; le verbe correspondant est traduit par consentir à en 17.11 ; 19.6 ; cf. Jos 17.11s. Manassé ne prit pas possession de Beth-Shéân et des localités qui en dépendent, de Taanak et des localités qui en dépendent, de Dor et des localités qui en dépendent, de Yibléam et des localités qui en dépendent, de Meguiddo et des localités qui en dépendent ; les Cananéens persistèrent à habiter dans ce pays. 28#1.28 à la corvée : autre traduction au tribut, même possibilité dans la suite ; Jos 17.13 ; cf. 2S 20.24 ; 1R 9.20-22.Lorsque Israël fut assez fort, il soumit les Cananéens à la corvée, mais il ne put les déposséder.
29 # 1.29 Jos 16.10 ; sur Guézer, voir aussi Jos 10.33n ; 1R 9.16. Ephraïm ne déposséda pas les Cananéens qui habitaient à Guézer ; les Cananéens habitèrent en son sein à Guézer.
30 # 1.30 Jos 19.10-16 ; Qitrôn semble correspondre à Qattath et Nahalol à Nahalal en Jos 19.15. Zabulon ne déposséda pas les habitants de Qitrôn, ni les habitants de Nahalol ; les Cananéens habitèrent au sein de Zabulon, mais ils furent astreints à la corvée.
31 # 1.31 Jos 19.24-31 ; Akko est le port connu plus tard sous le nom de Ptolémaïs et de Saint-Jean d’Acre. – Sidon Gn 10.19n. – Aphiq : cf. Jos 19.30n. Aser ne déposséda pas les habitants d’Akko, ni les habitants de Sidon, ni ceux d’Ahlab, d’Akzib, de Helba, d’Aphiq et de Rehob ; 32#1.32 Cf. v. 29s. – s’installèrent et habitaient traduisent le même verbe hébreu. – parmi : la même formule (aussi au v. 33) est traduite par au sein de aux v. 29s.les Asérites s’installèrent parmi les Cananéens qui habitaient le pays : ils ne les dépossédèrent pas.
33 # 1.33 Jos 19.32-39. – Beth-Shémesh Jos 19.22. Nephtali ne déposséda pas les habitants de Beth-Shémesh, ni les habitants de Beth-Anath ; il s’installa parmi les Cananéens qui habitaient le pays, mais les habitants de Beth-Shémesh et de Beth-Anath furent astreints à la corvée.
34 # 1.34 Cf. 17–18 ; Jos 19.47. – Amorites Gn 10.16n ; cf. Jg 1.19 ; 10.11 ; Nb 13.29 ; Jos 5.1. – repoussèrent : le verbe correspondant est rendu par opprimer en 2.18 ; 10.12. Les Amorites repoussèrent dans les montagnes les fils de Dan et ne les laissèrent pas descendre dans la vallée. 35#1.35 Har-Hérès (mont du Soleil), correspond peut-être à Ir-Shémesh (Ville du Soleil, synonymes en hébreu) en Jos 19.41. – la maison de Joseph... : litt. la main de la maison de Joseph s’alourdit ; cf. 3.10n.Les Amorites persistèrent à habiter à Har-Hérès, à Ayyalôn et à Shaalbim ; mais quand la maison de Joseph devint puissante, ils furent astreints à la corvée. 36#1.36 Le territoire... ou, d’après certains mss de LXX, la frontière des Amorites (était constituée par celle) des Edomites... Aqrabbim (Scorpions) Nb 34.4n ; Jos 15.3. – Séla ou la Roche, ville édomite parfois identifiée à Pétra (même sens en grec), mais qui est plus probablement à situer à une cinquantaine de kilomètres au sud de Kérak ; 2R 14.7.Le territoire des Amorites était depuis la montée d’Aqrabbim, depuis Séla et au-dessus.
Loading reference in secondary version...