1
Salutation
1 # 1.1 Cf. 1Co 1.1ns ; Col 1.1s. – apôtre ou envoyé, cf. Ga 1.1n. – Christ : voir onction. – à Ephèse : ces mots manquent dans plusieurs mss importants ; Marcion a intitulé l’épître aux Laodicéens, cf. Col 4.16 ; voir l’introduction ; voir aussi Ac 18.19-21,24 ; 19.1-40 ; 1Tm 1.3 ; 2Tm 1.18 ; 4.12 ; Ap 1.11 ; 2.1 et l’introduction. – Voir saints . – dignes de confiance : autres traductions fidèles, croyants ; cf. 6.21n ; voir aussi Jn 20.27n. Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, à ceux qui, à Ephèse, sont saints et dignes de confiance en Jésus-Christ : 2#1.2 Grâce et paix... Rm 1.7+.Grâce et paix à vous de la part de Dieu, notre Père, et du Seigneur Jésus-Christ !
Une bénédiction complète dans le Christ
3 # 1.3 Les v. 3-14 forment une seule phrase dans le texte grec ; cf. 2Co 1.3+ ; Col 1.3 ; 1P 1.3. – bénis... dans le Christ : cf. Ga 3.14. – dans les lieux célestes : l’expression grecque (litt. dans les célestes ) est caractéristique de cette épître (v. 20 ; 2.6 ; 3.10 ; 6.12) ; autres emplois du même adjectif, généralement traduit par céleste, en Jn 3.12 ; 1Co 15.40,48s ; Ph 2.10 ( cieux ) ; 2Tm 4.18 ; Hé 3.1 ; 6.4 ; 8.5 ; 9.23 ; 11.16 ; 12.22. Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes, dans le Christ. 4#1.4 Cf. Rm 8.28-30. – En lui v. 7,11,13. – choisis ou élus, Jn 6.70+ ; 15.16 ; 2Th 2.13. – avant la fondation du monde Jn 17.24 ; 1P 1.20 ; Ap 13.8 ; 17.8. – Dans son amour : litt. dans l’amour (ou avec amour), ce qui pourrait également se rattacher à ce qui précède : saints et sans défaut (5.27 ; Col 1.22,28) devant lui dans l’amour.En lui, il nous a choisis avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et sans défaut devant lui. Dans son amour, 5#1.5 destinés d’avance v. 11 ; Ac 4.28 ; Rm 8.29s ; 1Co 2.7 ; cf. Es 49.1 ; Jr 1.5. – à l’adoption filiale, pour lui (c.-à-d. pour Dieu lui-même, v. 4, ou pour le Christ, 4.15n) : cf. Jn 1.12+ ; Rm 8.15ns ; Ga 4.4s ; 1Jn 3.1. – sa volonté bienveillante : litt. le bon plaisir de sa volonté, cf. v. 9.il nous a destinés d’avance, par Jésus-Christ, à l’adoption filiale, pour lui, selon sa volonté bienveillante, 6#1.6 afin de célébrer... : litt. à la louange de la gloire de sa grâce ; cf. v. 12,14 ; Ph 1.11. – dont il nous a comblés : le verbe grec correspondant est apparenté au mot traduit par grâce ; il n’apparaît qu’ici et en Lc 1.28. – en son bien-aimé : cf. Dt 32.15n ; Es 44.2 ; 2Ch 20.7 ; Mt 3.17}} ; Mc 12.6}} ; Jn 3.35 ; 10.17 ; 15.9 ; 17.24,26 ; Col 1.13 ; 2P 1.17.afin de célébrer la gloire de sa grâce, dont il nous a comblés en son bien-aimé.
7 # 1.7 Col 1.13s. – la rédemption v. 14 ; 4.30 ; Rm 3.24+. – par son sang 2.13 ; Rm 3.25 ; 5.9 ; Col 1.20 ; Hé 9.12,22 ; Ap 1.5 ; 5.9. – pardon des fautes : cf. Ac 2.38+ ; voir péché. – la richesse de sa grâce : cf. v. 18 ; 2.7 ; 3.8,16 ; Rm 9.23+ ; 11.33. En lui, nous avons la rédemption par son sang, le pardon des fautes selon la richesse de sa grâce, 8#1.8 qu’il nous a octroyée abondamment : le sujet sous-entendu est vraisemblablement, ici, Dieu plutôt que le Christ. – sagesse et intelligence v. 17 ; 3.10 ; 5.15 ; Col 1.9 ; 4.5 ; voir aussi Lc 1.17n.qu’il nous a octroyée abondamment, en toute sagesse et intelligence. 9#1.9 fait connaître : même verbe 3.3,5,10 (porter à la connaissance de) ; 6.19,21 (mettre au courant de) ; Rm 9.22s ; 16.26 ; 1Co 12.3n ; cf. Col 1.27 ; 4.7,9. – le mystère de sa volonté 3.3ss ; Rm 16.25+ ; 1Co 2.7-9. – le projet... : litt. selon son bon plaisir (v. 5n) qu’il s’est proposé (verbe apparenté au mot traduit par projet au v. 11 et en 3.11) en lui.Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, le projet bienveillant qu’il s’était proposé en lui, 10#1.10 pour le réaliser... : litt. en vue d’une réalisation (le mot grec a donné notre terme économie ; il est souvent traduit par intendance ; de même 3.2,9 ; voir 1Co 4.1n) de la plénitude (ou de l’accomplissement, en grec plérôma ; ce mot deviendra par la suite l’un des termes techniques du gnosticisme, cf. 2.2n ; il réapparaît, dans l’épître, en 1.23n ; 3.19 ; 4.13 ; cf. Col 1.19+ ; voir « La question gnostique »♦) des temps ; cf. Mc 1.15 ; Ga 4.4n. – récapituler... ou, peut-être, rassembler, parachever ; le même verbe grec est traduit par résumer en Rm 13.9 ; il est apparenté au mot rendu par point capital en Hé 8.1, qui est lui-même dérivé du terme traduit plus loin par tête (Ep 1.22n). – dans les cieux / sur la terre Col 1.16s.pour le réaliser quand les temps seraient accomplis : récapituler tout dans le Christ, ce qui est dans les cieux comme ce qui est sur la terre.
11 # 1.11 nous avons aussi reçu notre part d’héritage : le verbe correspondant, qui n’apparaît qu’ici dans le N.T., est apparenté au mot traduit plus loin par héritage (v. 14,18) ; cf. Nb 18.20 ; Dt 3.18 ; Ps 16.5 ; Ac 26.18 ; Rm 8.17 ; Ga 3.29 ; 4.7 ; Col 1.12 ; on pourrait aussi comprendre nous avons été désignés comme la part d’héritage (ou le patrimoine ) de Dieu, cf. Ex 34.9 ; certains mss portent nous avons été appelés . – le projet : cf. v. 9 (verbe apparenté) ; 3.11 ; Rm 8.28 ; 9.11 ; 2Tm 1.9 ; même terme en Ac 27.13 ; 2Tm 3.10. – celui qui opère... v. 19s ; 1Co 12.6+. En lui, nous avons aussi reçu notre part d’héritage, nous qui avons été destinés d’avance, selon le projet de celui qui opère en tout selon les décisions de sa volonté, 12#1.12 célébrer... : litt. être à la louange de sa gloire, cf. v. 6n,14. – nous qui, d’avance... : certains comprennent nous qui avons été les premiers à mettre notre espérance... ; cf. v. 18 ; 2.12 ; 4.4 ; Rm 8.24s ; Col 1.5.à célébrer sa gloire, nous qui, d’avance, avons mis notre espérance dans le Christ.
13 # 1.13 Cf. Col 1.4s. – la parole de la vérité 2Tm 2.15+. – la bonne nouvelle (2.17 ; 3.6,8 ; 6.15,19) de votre salut : cf. Ac 13.26 ; Rm 1.16. – scellés 4.30 ; Rm 4.11 ; 2Co 1.22. – de l’Esprit saint : cf. Ga 3.2+. – qui avait été promis : litt. de la promesse, cf. 2.12 ; 3.6 ; 6.2 ; Ac 1.4n ; 2.33 ; Ga 3.14n. En lui, vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, la bonne nouvelle de votre salut, en lui, vous êtes venus à la foi et vous avez été scellés de l’Esprit saint qui avait été promis 14#1.14 les arrhes 2Co 1.22+. – la rédemption v. 7+. – ce qu’il s’est acquis : litt. l’acquisition (de Dieu ?) (même terme 1Th 5.9 ; 2Th 2.14n ; Hé 10.39n ; verbe apparenté Ac 20.28), expression ambiguë (cf. Ml 3.17 ; 1P 2.9n) ; on pourrait aussi comprendre la rédemption qui consistera en l’acquisition (ou l’entrée en possession) de l’héritage (v. 11n, terme apparenté pour mis à part ; v. 18 ; Ac 20.32+ ; Col 3.24 ; Hé 9.15 ; 1P 1.4). – afin de célébrer..., comme au v. 6n.et qui constitue les arrhes de notre héritage, pour la rédemption de ce qu’il s’est acquis, afin de célébrer sa gloire.
Intercession
15 # 1.15 Cf. Rm 1.8+s ; Col 1.3s,9 ; 1Th 1.2-4 ; Phm 4s. C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler de votre foi dans le Seigneur Jésus et de votre amour pour tous les saints, 16#1.16 Cf. Ph 1.3s. – rendre grâce : cf. Mt 26.27n.je ne cesse de rendre grâce pour vous : je fais mention de vous dans mes prières, 17#1.17 Cf. 3.14-19. – le Dieu... : cf. v. 3+. – le Père glorieux : litt. le Père de la gloire ; cf. Ac 7.2 ; Rm 6.4 ; voir aussi 2Co 1.3 ; Hé 12.9 ; Jc 1.17. – un esprit : autre traduction l’Esprit. – sagesse / révélation : cf. v. 8 ; 3.2ss ; Es 11.2 ; 1Co 2.1-10 ; 1Jn 5.20 ; voir aussi Jc 1.5n. – qui vous le fasse connaître : litt. dans sa connaissance (ou dans la connaissance de lui) ; sur le terme correspondant à connaissance, qui revient en 4.13 et en Col 1.9s ; 2.2 ; 3.10, voir Rm 1.28n.afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père glorieux, vous donne un esprit de sagesse et de révélation qui vous le fasse connaître ; 18#1.18 qu’il illumine... : cf. 3.9 ; 5.8-14 ; Ps 13.4 ; 19.9 ; Mt 6.22}} ; 2Co 4.4-6 ; Hé 6.4 ; Règle de la Communauté (Qumrân) 2.3 : « Qu’Il illumine ton cœur par l’intelligence de vie, et qu’Il te favorise de la Connaissance éternelle ! » 11.3ss : « De la source de Sa Connaissance Il a fait jaillir la lumière qui m’éclaire, et mon œil a contemplé Ses Merveilles, et la lumière de mon cœur perce le Mystère à venir... La lumière dans mon cœur vient de Ses Mystères merveilleux ; c’est dans l’Etre éternel que mon œil a contemplé la Sagesse : parce que la Connaissance est cachée aux hommes... La source de la justice et le réservoir de la puissance, ainsi que la demeure de gloire, sont refusés à l’assemblée de la chair ; c’est à ceux qu’Il a élus que Dieu les a donnés en possession éternelle. Et Il leur a accordé un partage dans le lot des Saints. » – l’espérance... : litt. l’espérance (v. 12+) de son appel, c.-à-d. à laquelle vous avez été appelés ; cf. 4.1,4 ; Col 1.5. – la glorieuse richesse... : litt. la richesse (v. 7+) de la gloire (v. 17+) de son héritage v. 14+ ; Col 1.27. – au milieu des saints ou parmi les saints ; cf. v. 1+ ; Dt 33.3s ; Za 14.5 ; Jb 5.1 ; Col 1.12 ; Hé 12.22ss.qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la glorieuse richesse de son héritage au milieu des saints, 19#1.19 Cf. 3.20 ; Es 40.26 ; 2Co 13.4 ; Col 1.11 ; 2.12. – l’opération souveraine... : litt. l’opération (le terme a donné notre mot « énergie » ; il est apparenté à celui qui est traduit par mettre en œuvre au v. 20 ; cf. v. 11 ; 2.2 ; 3.7,20) du pouvoir de sa force ; cf. 3.16 ; 6.10n.et quelle est la grandeur surabondante de sa puissance envers nous qui croyons, selon l’opération souveraine de sa force.
20 # 1.20 Il l’a mise en œuvre... v. 19n ; cf. Rm 1.4 ; 4.24+ ; 8.11+ ; 1Co 6.14 ; Ph 3.10. – réveillant ou relevant Ac 3.15n ; Rm 4.24n ; voir résurrection. – en le faisant asseoir (ou siéger )... Ps 110.1 ; cf. Col 3.1 ; Hé 1.3. – dans les lieux célestes v. 3+. Il l’a mise en œuvre dans le Christ, en le réveillant d’entre les morts et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, 21#1.21 Cf. 2.2 ; 3.10 ; 6.12 ; Rm 8.38 ; 1Co 15.24s ; Col 1.13,16 ; 2.10,15 ; 1P 3.22 ; voir aussi Mt 28.18 ; 1Tm 3.16 ; Hé 1.3s ; 2.5 ; 2P 2.10. – de tout nom... : litt. de tout nom nommé ; cf. Ph 2.9-11. – ce monde-ci / le monde à venir Mt 12.32n ; Hé 6.5.au-dessus de tout principat, de toute autorité, de toute puissance, de toute seigneurie, de tout nom qui puisse se prononcer, non seulement dans ce monde-ci, mais encore dans le monde à venir. 22#1.22 Il a tout mis... Ps 8.7 ; cf. 1Co 15.27 ; Hé 2.6-9. – donné : cf. 4.11. – tête ou chef, au-dessus de tout : cf. v. 10n ; 4.15+ ; 1Co 11.3. – à l’Eglise : cf. 3.10,21 ; 5.23-25,27,29,32 ; Col 1.18,24.Il a tout mis sous ses pieds et l’a donné comme tête, au-dessus de tout, à l’Eglise 23#1.23 qui est son corps 2.16 ; 4.4-16 ; 5.23-30 ; Rm 12.5+. – la plénitude (v. 10n), substantif dérivé du verbe traduit par remplir, peut désigner aussi bien ce qui remplit que ce qui est rempli. – celui qui remplit tout en tous : autre traduction : celui (ou ce) qui est à tous égards (cf. 4.15) rempli de tout (ou de tous) ; cf. 4.10 ; 1Co 15.28 ; Col 2.9 ; 3.11 ; voir aussi Jr 23.24 ; Jn 1.16 ; 17.11,20-26.qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.
Loading reference in secondary version...