1
Salutation
1 # 1 L’ancien : cf. 2Jn 1n. – Gaïos : nom très courant (Ac 19.29 ; 20.4 ; Rm 16.23 ; 1Co 1.14) qui ne nous permet pas d’identifier le destinataire. L’ancien, à Gaïos, le bien-aimé, que, moi, j’aime dans la vérité.
2 # 2 comme ton âme prospère, c.-à-d. comme tu prospères spirituellement ; cf. Jn 10.11n ; voir aussi esprit. Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et que tu sois en bonne santé, tout comme ton âme prospère.
Gaïos et les missionnaires itinérants
3 # 3 Cf. v. 6 ; Phm 5-7. – en effet : le terme correspondant est absent de certains mss. – la vérité qui est en toi : litt. ta vérité ; cf. 2Jn 4. – tu vis : litt. tu marches, de même v. 4. Je me suis beaucoup réjoui, en effet, lorsque des frères sont venus, et qu’ils ont rendu témoignage à la vérité qui est en toi et à la manière dont, toi, tu vis dans la vérité. 4#4 2Jn 4. – mes enfants : cf. 1Jn 2.1+.Je n’ai pas de plus grande joie que d’entendre dire que mes enfants vivent dans la vérité.
5 # 5 Cf. Mt 10.41s ; Mc 14.6. – tu agis selon la foi : autres traductions tu te montres digne de confiance ; tu fais preuve de fidélité. Bien-aimé, tu agis selon la foi dans tout ce que tu fais pour les frères, même étrangers ; 6#6 Cf. v. 3. – Voir Eglise. – leur fournir... : cf. Rm 15.24n ; Tt 3.13.ils ont rendu témoignage à ton amour devant l’Eglise. Tu feras bien de leur fournir, d’une manière digne de Dieu, ce dont ils ont besoin pour leur voyage. 7#7 le Nom (de Dieu ou du Christ) : cf. Jn 3.18 ; 20.31 ; Ac 5.41n ; Ph 2.11 ; 1Jn 3.23 ; 5.13. – sans rien recevoir... : cf. 1Co 4.12 ; 9.12,15. – des gens des nations ou des non-Juifs, des païens, expression par laquelle les Juifs désignaient les non-Juifs mais qui s’applique ici à des non-chrétiens ; voir Ac 10.45n ; 1Co 5.1n ; Ep 2.11n.Car c’est pour le Nom qu’ils sont sortis, sans rien recevoir des gens des nations. 8#8 nous devons 1Jn 4.11 ; cf. Rm 12.13 ; 14.1 ; Hé 13.2 ; 1P 4.9. – des collaborateurs de la vérité : autre traduction leurs collaborateurs dans la vérité ; cf. 1Co 3.9n ; 1Th 3.2 ; 2Jn 2.Nous, donc, nous devons accueillir de telles personnes, pour être des collaborateurs de la vérité.
Diotrèphe et Démétrios
9 # 9 être le premier Mt 20.27}} ; cf. Ph 2.3 ; 1P 5.3. – ne nous accueille pas : cf. v. 8 ; 2Jn 10s. J’ai écrit quelque chose à l’Eglise ; mais Diotrèphe, qui se plaît à être le premier parmi eux, ne nous accueille pas. 10#10 Cf. 1Co 4.18-21. – chasse de l’Eglise : cf. Jn 9.22+,34.C’est pourquoi, si je viens, je rappellerai les œuvres qu’il fait, en répandant contre nous des paroles mauvaises ; non content de cela, lui-même n’accueille pas les frères, et ceux qui souhaitent le faire, il les en empêche et il les chasse de l’Eglise.
11 # 11 mal / bien Rm 12.21 ; 1P 3.11. – est de Dieu / n’a pas vu Dieu 1Jn 3.6,10. Bien-aimé, n’imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu ; celui qui fait le mal n’a pas vu Dieu.
12 # 12 la vérité elle-même v. 8n ; cf. Pr 22.1 ; 2Co 3.2s ; 1P 2.12. – Démétrios : peut-être l’un des frères itinérants évoqués au v. 5, peut-être le porteur de l’épître. – nous lui rendons témoignage... Jn 19.35 ; 21.24. Tous, et la vérité elle-même, rendent témoignage à Démétrios ; nous aussi, nous lui rendons témoignage, et tu sais que notre témoignage est vrai.
En attendant le revoir
13 # 13 2Jn 12n. J’aurais beaucoup à t’écrire, mais je ne veux pas le faire avec l’encre et la plume. 14#14 2Jn 12n.J’espère te voir bientôt, et nous parlerons de vive voix. 15#15 la paix... 1P 5.14. – chacun par son nom : cf. Jn 10.3.Que la paix soit avec toi ! Les amis te saluent. Salue les amis, chacun par son nom.
Loading reference in secondary version...