1
Salutation
1 # 1 Cf. 3Jn 1. – L’ancien : outre son grand âge et sa position d’autorité (cf. 1P 5.1), l’auteur veut peut-être signifier par cette appellation son appartenance au groupe des témoins oculaires des événements fondateurs du christianisme (cf. v. 5 ; 1Jn 1.1-3 ; 2.7). – la Dame : en grec kuria, féminin de kurios, Seigneur ; le mot désigne vraisemblablement une communauté chrétienne, mais certains y ont vu un nom propre (habituellement transcrit Kyria ). – choisie ou élue : cf. v. 13 ; 2Tm 2.10 ; Tt 1.1 ; 1P 2.9 ; 5.13. – ses enfants v. 4. – que... j’aime v. 5. – dans la vérité : autre traduction en vérité v. 2 ; Ep 4.15 ; 1Jn 3.18 ; 3Jn 1. – connaissent (1Jn 2.3n) la vérité Jn 8.32 ; 1Tm 2.4 ; 4.3 ; 2Tm 3.7 ; 1Jn 2.21. L’ancien, à la Dame choisie et à ses enfants que, moi, j’aime dans la vérité – et non pas moi seulement, mais aussi tous ceux qui connaissent la vérité – 2#2 la vérité Jn 8.32+ ; 1Jn 2.4. – demeure en nous : cf. 1Jn 2.27 ; 3.9 ; voir aussi 2P 1.12. – pour toujours : cf. Jn 14.16s.à cause de la vérité qui demeure en nous et qui sera avec nous pour toujours : 3#3 Cf. 1Tm 1.2 ; 2Tm 1.2. – grâce / paix... Rm 1.7+. – Voir Fils. – avec nous : certains mss portent avec vous ; cf. 1Co 1.8.La grâce, la compassion et la paix de Dieu, le Père, et de Jésus-Christ, le Fils du Père, seront avec nous dans la vérité et l’amour.
Le commandement reçu du Père
4 # 4 3Jn 3s. – vivant : litt. marchant, de même v. 6. – le commandement v. 5 ; 1Jn 4.21 ; voir loi. Je me suis beaucoup réjoui de trouver quelques-uns de tes enfants vivant dans la vérité, selon le commandement que nous avons reçu du Père. 5#5 chère Dame : grec kuria, voir v. 1n. – commandement nouveau : cf. Jn 13.34+ ; voir 1Jn 2.7s,24 ; 3.11,23.Et maintenant, chère Dame, je te demande – ce que je t’écris n’est pas un commandement nouveau, mais seulement celui que nous avons eu dès le commencement – que nous nous aimions les uns les autres. 6#6 V. 4n ; Jn 14.15,23s ; 1Jn 5.3.Et l’amour consiste à vivre selon ses commandements. C’est là le commandement dans lequel vous devez vivre, comme vous l’avez entendu dès le commencement.
L’enseignement du Christ
7 # 7 d’imposteurs ou de trompeurs : le terme grec est apparenté à celui qui est habituellement traduit par erreur ou égarement ; cf. 1Jn 2.26+ ; voir aussi Mt 27.64+ ; 2P 2.1. – ne reconnaissent pas : autre traduction ne confessent pas ; cf. 1Jn 1.9n. – venant, au présent, autre temps qu’en 1Jn 4.2n. – Voir chair . – antichrist 1Jn 2.18+. En effet, beaucoup d’imposteurs sont sortis dans le monde, qui ne reconnaissent pas Jésus-Christ venant en chair. Voilà l’imposteur et l’antichrist. 8#8 notre travail : litt. ce pour quoi nous avons travaillé ; certains mss portent vous avez travaillé, c.-à-d. votre travail ; cf. Rt 2.12 ; Mt 10.42 ; Jn 6.27n-30. – récompense Mt 5.12+.Prenez garde à vous-mêmes, afin de ne pas perdre le fruit de notre travail, mais de recevoir une pleine récompense.
9 # 9 Cf. 1Jn 2.23s ; 4.15 ; 5.12. – Voir Fils. Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans l’enseignement du Christ n’a pas Dieu ; celui qui demeure dans cet enseignement a le Père et le Fils. 10#10 Cf. Mt 10.13s ; Rm 16.17 ; 1Co 5.6,9 ; 2Th 3.6,14s ; Tt 3.10. – bonjour : litt. (de) se réjouir ; sur cette salutation courante en grec, voir Mt 26.49n.Si quelqu’un vient vous voir sans apporter cet enseignement, ne le recevez pas chez vous et ne lui dites même pas bonjour. 11#11 se rend complice de ou s’associe à : cf. Ep 5.11 ; 1Tm 5.22n ; Ap 18.4.Car celui qui lui dit bonjour se rend complice de ses œuvres mauvaises.
En attendant le revoir
12 # 12 3Jn 13s. – de vive voix : litt. bouche à bouche, expression qui peut être comprise au sens de face à face, cf. Nb 12.8n. – que notre (ou votre, selon certains mss) joie soit complète 1Jn 1.4+. Quoique j’aie beaucoup à vous écrire, je n’ai pas souhaité le faire avec le papier et l’encre ; mais j’espère aller vous voir et vous parler de vive voix, pour que notre joie soit complète.
13 # 13 ta sœur : sans doute la communauté chrétienne à laquelle appartient l’auteur, cf. v. 1n ; 1P 5.13. Les enfants de ta sœur choisie te saluent.
Loading reference in secondary version...