Versions

Cancel
 
1
Ce que nous avons entendu, vu et touché
1 # 1.1 dès le commencement : cf. 2.7,13s,24 ; 3.8,11 ; voir aussi Jn 1.1+ ; 6.64 ; 8.44 ; 15.27 ; 16.4 ; 2Jn 5s. – nous : cf. 4.6,14,16 ; Jn 1.14,16 ; 21.24 ; 3Jn 9,12 ; voir aussi Lc 1.1 ; Hé 1.2. – vu / contemplé : cf. 4.14 ; Jn 1.14n ; 20.20 ; Ac 4.20. – palpé : cf. Jn 20.25,27-29 ; même verbe Lc 24.39. – la parole v. 10 ; 2.5,7,14 ; 3.18 ; Jn 1.1n. – de la vie v. 2 ; cf. Jn 6.68 ; Ph 2.16. Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont palpé, – il s’agit de la parole de la vie 2#1.2 car : litt. et. – la vie Jn 1.4+ ; 11.25 ; 14.6. – s’est manifestée : litt. a été manifestée, de même dans la suite ; cf. 2.19,28 ; 3.2,5,8,10 ; 4.9 ; Jn 2.11+ ; Rm 3.21 ; 1Tm 3.16+. – vu v. 1+. – témoignage 4.14 ; Jn 15.27. – nous vous annonçons... : cf. Jn 17.20. – vie éternelle 2.25 ; 5.11-13 ; Jn 3.15n ; 17.3. – auprès du Père : même tournure qu’en Jn 1.1ns ; de même en 1Jn 2.1 ; 3.21 ; 5.14.(car la vie s’est manifestée, nous avons vu, nous rendons témoignage et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui s’est manifestée à nous) – 3#1.3 vu et entendu Ac 4.20. – vous soyez en communion : litt. vous ayez communion, de même v. 6s ; le terme grec a aussi le sens concret de solidarité ; cf. Jn 17.20s ; Ac 2.42n ; 1Co 1.9 ; Ph 1.5n. – le Père / son Fils 2.22ss ; 4.14 ; Mt 11.27}} ; 16.27}} ; 24.36}} ; 28.19 ; Lc 1.32 ; Jn 1.14 ; 3.35+ ; Hé 1.5 ; 2P 1.17 ; 2Jn 3,9.ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, pour que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or notre communion est avec le Père et avec son Fils, Jésus-Christ. 4#1.4 nous l’écrivons 5.13. – que notre (ou votre, selon certains mss) joie soit complète Jn 15.11+ ; 2Jn 12 ; cf. 2Co 1.24.Cela, nous, nous l’écrivons, pour que notre joie soit complète.
Marcher en pleine lumière
5 # 1.5 message 3.11 ; cf. 2.25 ; 5.11. – annonçons : le verbe est apparenté au mot traduit par message (forme voisine aux v. 2s) ; cf. Jn 4.25 ; 16.13-15 ; LXX l’emploie p. ex. en Es 40.21 ; 42.9 ; Dn 2.2,4,7 ( faire connaître ). – lumière v. 6s ; Jn 1.4+ ; 8.12+ ; cf. 1Tm 6.16 ; Jc 1.17. Le message que nous avons entendu de lui et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a pas en lui de ténèbres.
6 # 1.6 Si nous disons : cf. v. 8,10 ; 2.4,6 etc. ; Jc 2.14+. – nous sommes en communion v. 3n. – marchions dans les ténèbres : cf. 2.6n,9,11 ; Jn 8.12+. – nous mentons 2.4,9 ; 4.20. – nous ne faisons pas, c.-à-d. nous ne mettons pas en pratique, nous n’agissons pas en accord avec ; cette utilisation du verbe faire, inhabituelle en grec comme en français, est sans doute un sémitisme ; elle est particulièrement caractéristique de 1Jn, dans un sens positif (2.17,29 ; 3.4,7,10,22) ou négatif (3.4,8s) ; voir aussi v. 10 ; 5.2n,10 ; Jn 3.21 ; Ap 21.27 ; 22.15. – la vérité v. 8 ; 2.4,21 ; 3.18s ; 4.6 ; 5.6. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons et nous ne faisons pas la vérité. 7#1.7 si nous marchons... : cf. Es 2.5 ; Ep 5.8. – le sang... : cf. 2.2n ; Hé 9.14 ; Ap 1.5 ; 7.14. – Fils 1.3.Mais si nous marchons dans la lumière, comme lui-même est dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché.
8 # 1.8 pas de péché : comparer avec 3.6,8s ; 5.18 ; cf. 1R 8.46 ; Jb 9.2 ; Pr 20.9 ; Ec 7.20 ; Rm 3.10-20. – la vérité... v. 6+ ; 2.4. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous. 9#1.9 Si nous reconnaissons ou si nous confessons : le terme grec évoque habituellement un acte de reconnaissance public ; on le retrouve en 2.23 ; 4.2s,15 ; Jn 1.20n ; 2Jn 7 ; un verbe apparenté est traduit par reconnaître publiquement en Mc 1.5n}} ; Jc 5.16n ; cf. Ps 32.1-5 ; Pr 28.13 ; 2Ch 7.14 ; Rm 4.6-8. – il est juste... : autre traduction il est assez juste... pour nous pardonner ; cf. 2.1,29 ; 3.7 ; Dt 32.4. – digne de confiance ou fidèle 1Co 1.9n ; cf. Jn 20.27n ; 3Jn 5 ; Ap 1.5+. – pardonnera 2.12. – injustice : cf. Rm 1.18 ; 2.8 ; 1Co 13.6 ; 2Th 2.10-12 ; 2Tm 2.18s.Si nous reconnaissons nos péchés, il est juste et digne de confiance : il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute injustice. 10#1.10 nous n’avons pas péché ou nous n’avons jamais péché ; cf. v. 8 ; Rm 3.9-20. – nous faisons de lui un menteur 5.10.Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous.