1
LISTES GÉNÉALOGIQUES
D’Adam aux descendants d’Esaü
Cf. Gn 5
1 # 1.1 Seth, Enosh : cf. Gn 4.25-26n ; 5.6ss ; Lc 3.38. Adam, Seth, Enosh, 2#1.2 Caïnân... : cf. Gn 5.12ss ; Lc 3.36s.Caïnân, Mahalaléel, Yéred, 3#1.3 Hénoch : cf. Gn 5.21ss ; Hé 11.5.Hénoch, Mathusalem, Lémek, 4#1.4 Noé... : LXX Noé ; fils de Noé : Sem... cf. Gn 6–9 ; Ez 14.14 ; Hé 11.7 ; 2P 2.5.Noé, Sem, Cham et Japhet.
Cf. Gn 10
5 # 1.5 Médie : cf. 2R 17.6 ; Es 13.17 ; Dn 8.20. – Grèce : cf. Gn 10.2n ; Es 66.19 ; Ez 27.13 ; Dn 8.21. Fils de Japhet : Gomer, Magog, Médie, Grèce, Toubal, Méshek et Tiras.
6 # 1.6 Diphath est appelé Riphath dans la liste parallèle en Gn 10.3 (en écriture hébraïque les lettres correspondant à D et R se confondent facilement) ; on ignore quelle était la forme primitive du nom. Fils de Gomer : Ashkenaz, Diphath et Togarma.
7 # 1.7 Chypre et Rhodes : cf. Gn 10.4n ; on trouve ici la même variante de lecture Rodanim / Dodanim (cf. v. 6n). Fils de Grèce : Elisha, Tarsis, Chypre et Rhodes.
8 # 1.8 Dans d’autres textes, Koush désigne généralement une région située au sud de l’Egypte (Nubie ? Ethiopie ? Soudan ?) et parfois une région d’Arabie du sud-ouest ou de Babylonie ; cf. Gn 2.13n ; 10.6ss. – Canaan Gn 9.18n. Fils de Cham : Koush, Egypte, Pouth et Canaan.
9Fils de Koush : Seba, Havila, Sabta, Rama et Sabteka. – Fils de Rama : Saba et Dedân.
10 # 1.10 Nemrod : cf. Gn 10.8n ; Mi 5.5. Koush engendra Nemrod ; c’est lui qui, le premier, fut un héros sur la terre.
11 # 1.11 Les v. 11-23 sont absents de LXX. Egypte engendra les Loudites, les Anamites, les Lehabites, les Naphtouhites, 12les Patrousites, les Kaslouhites, d’où sont sortis les Philistins, et les Kaphtorites.
13 # 1.13 Sidon est le nom d’une des principales villes de Phénicie (Gn 49.13 ; 1R 17.9 ; Jr 25.22). Canaan engendra Sidon, son premier-né, et Heth, 14et les Jébusites, les Amorites, les Guirgashites, 15les Hivvites, les Arqites, les Sinites, 16les Arvadites, les Tsemarites, les Hamatites.
17 # 1.17 Assyrie : hébreu ’Ashour, qui peut désigner soit l’empire de Haute-Mésopotamie qui connut son apogée au VIIIe s. av. J.-C. (2R 15.19 ; Es 7.17s ; Os 7.11), soit la capitale primitive de l’empire en question (Gn 2.14). – Aram : quelques mss hébreux et des versions anciennes ajoutent ici fils d’Aram, selon Gn 10.23. – Méshek : ce nom est déjà apparu au v. 5 ; ici une variante de lecture Mash (= Gn 10.23) est attestée par quelques mss hébreux et des versions anciennes. Fils de Sem : Elam, Assyrie, Arpakshad, Loud et Aram ; Outs, Houl, Guéter et Méshek.
18 # 1.18 engendra : un ms de LXX ajoute ici Kaïnan ; Kaïnan engendra Shélah... cf. Gn 10.24n. Arpakshad engendra Shélah ; et Shélah engendra Héber. 19#1.19 Péleg est dérivé d’une racine qui signifie partager, séparer ou diviser ; cf. Gn 10.25n.Deux fils naquirent d’Héber : le nom du premier était Péleg, parce qu’en ses jours la terre fut partagée, et le nom de son frère était Yoqtân. 20Yoqtân engendra Almodad, Shéleph, Hatsarmaveth, Yérah, 21Hadoram, Ouzal, Diqla, 22#1.22 Ebal : Obal en Gn 10.28.Ebal, Abimaël, Saba, 23Ophir, Havila et Yobab. Tous ceux-là sont les fils de Yoqtân.
Cf. Gn 11.10-26
24Sem, Arpakshad, Shélah, 25Héber, Péleg, Réou, 26Seroug, Nahor, Térah, 27#1.27 Cf. Gn 17.5 ; LXX ne mentionne que le deuxième nom Abraham.Abram, c’est-à-dire Abraham.
28 # 1.28 Bien qu’étant l’aîné, Ismaël (cf. Gn 16) n’est nommé qu’après son frère, car Isaac (cf. Gn 21) est l’ancêtre de la lignée israélite (cf. v. 34 ; voir Ga 4.22-31). Fils d’Abraham : Isaac et Ismaël.
Cf. Gn 25
29 # 1.29 généalogie 5.7 ; 7.2,4,9 ; 8.28 ; 9.9,34 ; 26.31n ; Gn 2.4n. Voici leur généalogie : Nebayoth, premier-né d’Ismaël, Qédar, Adbéel, Mibsam, 30Mishma, Douma, Massa, Hadad, Téma, 31Yetour, Naphish et Qedma. Ce sont là les fils d’Ismaël.
32 # 1.32 concubine d’Abraham : cf. Gn 25.1. – Zimrân... Gn 25.2. – Saba et Dedân : cf. v. 9. Fils de Qetoura, concubine d’Abraham : elle mit au monde Zimrân, Yoqshân, Medân, Madiân, Yishbaq et Shouah. Fils de Yoqshân : Saba et Dedân.
33Fils de Madiân : Epha, Epher, Hénoch, Abida et Eldaa. Tous ceux-là sont fils de Qetoura.
34 # 1.34 Esaü et Israël : cf. Gn 25.19-26, où le second des jumeaux porte son nom primitif de Jacob ; ce n’est qu’en Gn 32.29 qu’il recevra le nom Israël. Abraham engendra Isaac. Fils d’Isaac : Esaü et Israël.
Cf. Gn 36.10-28
35Fils d’Esaü : Eliphaz, Réouel, Yéoush, Yalam et Coré.
36 # 1.36 Tsephi : de nombreux mss hébreux et certaines versions anciennes portent Tsepho comme en Gn 36.11. – Fils d’Eliphaz... Timna : cf. Gn 36.12. Fils d’Eliphaz : Témân, Omar, Tsephi, Gatam, Qenaz, Timna et Amalec.
37Fils de Réouel : Nahath, Zérah, Shamma et Mizza.
38Fils de Séir : Lotân, Shobal, Tsibéôn, Ana, Dishôn, Etser et Dishân.
39 # 1.39 Homam : Gn 36.22 Hémam ; LXX a lu Emân ou Hémân et ajoute Elath (Hélath ?) et Namna à la place de la fin du v. Fils de Lotân : Hori et Homam. Sœur de Lotân : Timna.
40 # 1.40 Aliân / Shephi : Alvân / Shepho en Gn 36.23. – Onam : un ms hébreu et LXX portent Onân. Fils de Shobal : Aliân, Manahath, Ebal, Shephi et Onam.
Fils de Tsibéôn : Aya et Ana.
41 # 1.41 Dishôn : est nommé une fois Dishân, en Gn 36.26. – Hamrân est nommé Hemedân en Gn 36.26. Fils d’Ana : Dishôn.
Fils de Dishôn : Hamrân, Eshbân, Yitrân et Kerân.
42 # 1.42 Yaaqân est nommé Aqân en Gn 36.27. Fils d’Etser : Bilhân, Zaavân et Yaaqân. Fils de Dishân : Outs et Arân.
Les rois et chefs d’Edom
Cf. Gn 36.31-43
43 # 1.43 Voici les rois... pour les Israélites : LXX voici leurs rois . – Edom est un autre nom d’ Esaü, cf. Gn 25.29s. – avant qu’un roi... : cf. Gn 36.31n. – Béla : LXX Balak ; cf. Gn 36.32n. Voici les rois qui ont régné en Edom avant qu’un roi règne pour les Israélites : Béla, fils de Béor ; le nom de sa ville était Dinhaba. 44Béla mourut ; et Yobab, fils de Zérah, de Botsra, devint roi à sa place. 45Yobab mourut ; et Housham du pays des Témanites, devint roi à sa place. 46#1.46 Avith : autre lecture traditionnelle Ayouth ; localisation incertaine.Housham mourut ; et Hadad, fils de Bedad, devint roi à sa place. C’est lui qui battit Madiân au pays de Moab. Le nom de sa ville était Avith. 47Hadad mourut ; et Samla, de Masréqa, devint roi à sa place. 48#1.48 Rehoboth-Nahar Gn 36.37n.Samla mourut ; et Saül, de Rehoboth-Nahar, devint roi à sa place. 49Saül mourut ; et Baal-Hanân, fils d’Akbor, devint roi à sa place. 50Baal-Hanân mourut, et Hadad devint roi à sa place. Le nom de sa ville était Paï, et le nom de sa femme Mehétabéel, fille de Matred, fille de Mé-Zahab. 51Hadad mourut.
Les chefs d’Edom furent : le chef Timna, le chef Alva, le chef Yeteth, 52le chef Oholibama, le chef Ela, le chef Pinôn, 53le chef Qenaz, le chef Témân, le chef Mibtsar, 54le chef Magdiel, le chef Iram. Ce sont là les chefs d’Edom.
Loading reference in secondary version...