Parallel
77
Dans la détresse j’évoque tes merveilles d’autrefois
1Du répertoire du chef de chorale. D’après Yedoutoun. Psaume appartenant au recueil d’Assaf#77.1 Yedoutoun : voir 39.1 et la note. – Assaf : voir 50.1 et la note..
2Je m’adresse à Dieu pour crier ma plainte,
je m’adresse à Dieu pour qu’il me prête attention.
3Quand je suis dans la détresse, je me tourne vers le Seigneur.
Sans relâche, la nuit, ma main se tend vers lui#77.3 Comparer 28.2 et la note.,
je refuse qu’on me console.
4Dès que je pense à Dieu, je pousse des soupirs ;
dès que je réfléchis, je perds courage. Pause
5Tu m’empêches de fermer l’œil, Seigneur,
je me trouble, je ne sais plus que dire.
6-7J’évoque le lointain passé, je repense au temps jadis.
Je passe la nuit à réfléchir, je médite et je cherche à comprendre#77.6-7 Le texte hébreu du v. 7 est incertain. :
8le Seigneur nous rejettera-t-il toujours ?
Ne voudra-t-il plus jamais de nous ?
9A-t-il cessé pour toujours d’être bon pour nous ?
N’a-t-il désormais plus rien à nous dire ?
10Dieu a-t-il oublié d’avoir pitié de nous ?
Dans sa colère, nous a-t-il fermé son cœur ? Pause
11Et je me dis : « Ce qui me fait mal,
c’est que le Dieu très-haut n’agit plus pour nous. »
12Je me souviens de#77.12 Une autre tradition textuelle juive a lu je rappelle (ou je rappellerai ). ce que tu as fait, Seigneur,
oui, j’évoque tes merveilles d’autrefois.
13Je réfléchis à tes exploits,
je médite tes actes mémorables.
14O Dieu, ton action est unique,
aucun dieu n’est aussi grand que toi.
15Tu es le seul qui fasses des merveilles ;
tu as montré ton pouvoir aux autres peuples.
16Par ta vigueur tu as délivré ton peuple,
les descendants de Jacob et de Joseph. Pause
17O Dieu, quand les eaux t’ont vu,
elles ont été prises de peur,
et bouleversées jusqu’en leurs profondeurs.
18Les nuages déversaient des torrents d’eau,
au milieu d’eux grondait le tonnerre,
et tes flèches volaient en tous sens#77.18 Les flèches de Dieu : image poétique pour désigner les éclairs ; voir 18.15 ; 144.6..
19Au roulement de ton tonnerre
les éclairs illuminaient le monde,
la terre tremblait de peur.
20Tu t’es fait un chemin dans la mer,
un passage au fond de l’eau#77.20 Allusion au passage de la mer des Roseaux (Ex 14–15).,
et personne ne retrouva tes traces.
21Tu t’es servi de Moïse et d’Aaron
comme bergers pour ton peuple.