Parallel
3
Prière d’Habacuc : l’intervention de Dieu
1Prière en forme de complainte prononcée par le prophète Habacuc :
2Seigneur, Seigneur,
j’ai entendu parler de tes exploits#3.2 j’ai entendu parler de tes exploits : autre traduction j’ai entendu ce que tu as annoncé.
et j’en suis rempli de respect.
Accomplis au cours de notre vie
des œuvres semblables,
fais-les connaître de notre vivant.
Même si tu as des raisons d’être en colère,
manifeste-nous encore ta bonté.
3Dieu arrive de Téman,
le vrai Dieu vient des monts de Paran#3.3 Téman : province du royaume d’Édom, au sud-est de Juda. – Les monts de Paran se trouvent dans le désert situé au sud de la Palestine (voir Deut 33.2).. Pause
Sa splendeur illumine le ciel
et la terre est pleine de sa louange.
4Il vient, éclatant de lumière,
des rayons brillants jaillissent de sa main,
où se cache sa puissance.
5Il envoie des épidémies devant lui,
des maladies se déclarent là où il passe.
6Lorsqu’il s’arrête, il fait trembler la terre#3.6 il fait trembler la terre : d’après l’ancienne version grecque qui modifie deux consonnes du verbe hébreu.,
il regarde les nations et elles tressaillent de peur.
Les montagnes éternelles sont ébranlées,
les collines antiques s’affaissent,
elles qui furent autrefois la route où il passait.
7Je vois les tentes des gens de Kouchan
et les abris des Madianites#3.7 Kouchan désigne sans doute une peuplade nomade du désert du Sinaï, comme Madian. :
ils sont secoués par la menace.
8Est-ce les fleuves, Seigneur,
est-ce les fleuves qui te mettent en colère ?
Est-ce contre la mer que ta fureur se déchaîne ?
Tu montes sur les nuages comme sur un char
dont les chevaux te conduisent à la victoire.
9Tu prépares ton arc,
tes flèches sont les serments
que tu as prononcés. Pause
La terre s’ouvre et les fleuves jaillissent.
10Quand les montagnes te voient, elles tremblent,
des pluies torrentielles inondent la terre,
le grand océan mugit
et lance ses lames jusqu’au ciel.
11A la lumière de tes flèches qui volent,
devant les éclairs éblouissants de ta lance,
le soleil et la lune interrompent leur course.
12Avec colère tu parcours la terre,
avec fureur tu écrases les nations.
13Tu t’avances au secours de ton peuple,
au secours du roi que tu as consacré ;
tu abats le chef du clan des méchants,
tu fais table rase de ses partisans#3.13 tu fais table rase de ses partisans : sens probable d’un texte hébreu peu clair.. Pause
14Tu perces la tête des chefs ennemis
avec leurs propres épieux.
Semblables à un ouragan,
ils se précipitaient pour nous disperser
en poussant des cris de joie,
prêts à massacrer en secret leurs victimes#3.14 Sens possible d’un texte hébreu difficile..
15Tu parcours la mer avec tes chevaux
dans un bouillonnement de grosses vagues.
16J’entends tout ce tumulte
et je suis profondément bouleversé :
mes lèvres frémissent de crainte,
mon corps est paralysé,
mes jambes se dérobent sous moi.
En silence j’attends le jour de la détresse,
pour aller attaquer le peuple qui nous opprime#3.16 mes jambes se dérobent sous moi : texte probable ; hébreu je suis bouleversé car… le jour… opprime : autre traduction le jour de la détresse qui va venir sur le peuple de nos oppresseurs..
17Les figuiers ne portent plus de fruits,
les vignes ne donnent pas de raisins,
les oliviers ne produisent rien,
les champs ne fournissent aucune récolte ;
il n’y a plus de moutons dans les enclos,
plus de bœufs dans les étables.
18Mais moi, je trouve ma joie dans le Seigneur,
je suis heureux à cause du Dieu qui me sauve.
19Le Seigneur Dieu est ma force :
il me rend aussi agile que les biches,
il me fait marcher sur les hauteurs.
Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur instruments à cordes#3.19 Ces formules figurent en tête de certains Psaumes (voir par ex. Ps 4 ; 6 ; 54 ; 67 ; 76)..