Parallel
19
La gloire de Dieu célébrée dans le cours du soleil ; éloge de la Loi de Dieu.
1Psaume de David, donné au maître chantre. 2Les cieux racontent la gloire du Dieu Fort, et l'étendue donne à connaître l'ouvrage de ses mains. 3Un jour fournit en abondance de quoi parler à l'autre jour, et une nuit montre la science à l'autre nuit. 4Il n'y a point en eux de langage, il n'y a point de paroles ; toutefois leur voix est ouïe. 5Leur contour couvre toute la terre, et leur voix est allée jusqu'au bout du monde habitable. Il a posé en eux un pavillon pour le soleil ; 6Tellement qu'il est semblable à un époux sortant de son cabinet nuptial ; il s'égaie comme un homme vaillant pour faire sa course. 7Son départ est de l'un des bouts des cieux, et son tour se fait sur l'un et sur l'autre bout, et il n'y a rien qui se puisse mettre à couvert de sa chaleur. 8La Loi de l'Eternel est parfaite, restaurant l'âme ; le témoignage de l'Eternel est assuré, donnant la sagesse au simple. 9Les commandements de l'Eternel sont droits, ils réjouissent le coeur ; le commandement de l'Eternel est pur, et fait que les yeux voient. 10La crainte de l'Eternel est pure, permanente à perpétuité ; les jugements de l'Eternel ne sont que vérité, et ils se trouvent pareillement justes. 11Ils sont plus désirables que l'or, même que beaucoup de fin or ; et plus doux que le miel, même que ce qui distille des rayons de miel. 12Aussi ton serviteur est rendu éclairé par eux, et il y a un grand salaire à les observer. 13Qui est-ce qui connaît ses fautes commises par erreur ? Purifie-moi de mes fautes cachées. 14Eloigne aussi ton serviteur des actions commises par fierté, en sorte qu'elles ne dominent point en moi ; alors je serai pur, et serai net des grands crimes. Que les propos de ma bouche, et la méditation de mon coeur te soient agréables, ô Eternel ! mon rocher, et mon Rédempteur.