Parallel
14
Dépravation horrible des hommes.
1Psaume de David, donné au maître chantre. L'insensé a dit en son coeur : il n'y a point de Dieu. Ils se sont corrompus, ils se sont rendus abominables en leurs actions ; il n'y a personne qui fasse le bien. 2L'Eternel a regardé des cieux sur les fils des hommes, pour voir s'il y en a quelqu'un qui soit intelligent, et qui cherche Dieu. 3Ils se sont tous égarés, ils se sont tous ensemble rendus odieux, il n'y a personne qui fasse le bien, non pas même un seul. 4Tous ces ouvriers d'iniquité n'ont-ils point de connaissance ? Ils mangent mon peuple comme s'ils mangeaient du pain, ils n'invoquent point l'Eternel. 5Là ils seront saisis d'une grande frayeur ; car Dieu est avec la race juste. 6Vous faites honte à l'affligé de ce qu'il s'est proposé l'Eternel pour sa retraite. 7Ô ! qui donnera de Sion la délivrance d'Israël ! Quand l'Eternel aura ramené son peuple captif, Jacob s'égaiera, Israël se réjouira.