Parallel
12
Complainte de David touchant la malice de ses ennemis.
1Psaume de David, donné au maître chantre, pour le chanter sur Seminith. 2Délivre, ô Eternel ! parce que l'homme de bien ne se voit plus, et que les véritables ont disparu entre les fils des hommes. 3Chacun dit la fausseté à son compagnon avec des lèvres flatteuses, et ils parlent avec un coeur double. 4L'Eternel veuille retrancher toutes les lèvres flatteuses, et la langue qui parle fièrement. 5Parce qu'ils disent : nous aurons le dessus par nos langues ; nos lèvres sont en notre puissance ; qui sera Seigneur sur nous ? 6A cause du mauvais traitement que l'on fait aux affligés, à cause du gémissement des pauvres, je me lèverai maintenant, dit l'Eternel, je mettrai en sûreté celui à qui l'on tend des pièges. 7Les paroles de l'Eternel sont des paroles pures, c'est un argent affiné au fourneau de terre, épuré par sept fois. 8Toi, Eternel ! gardes-les, et préserve à jamais chacun d'eux de cette race de gens. Car les méchants se promènent de toutes parts, tandis que des gens abjects sont élevés entre les fils des hommes.