Parallel
2
Exhortation à achever le Temple. Prédiction de la gloire de cette seconde Maison. Promesse à Zorobabel.
1Le vingt et unième jour du septième mois, la parole de l'Eternel fut adressée par le moyen d'Aggée le Prophète, en disant : 2Parle maintenant à Zorobabel, fils de Salathiel, Gouverneur de Juda, et à Jéhosuah, fils de Jéhotsadak, grand Sacrificateur, et au reste du peuple, et leur dis : 3Qui est celui qui est demeuré de reste d'entre vous, qui ait vu cette maison dans sa première gloire, et telle que vous la voyez maintenant ? N'est-elle pas comme un rien devant vos yeux, au prix de celle-là ? 4Maintenant donc toi, Zorobabel, fortifie-toi, dit l'Eternel ; aussi toi, Jéhosuah, fils de Jéhotsadak, grand Sacrificateur, fortifie toi ; vous aussi, tout le peuple du pays, fortifiez-vous, dit l'Eternel, et travaillez, car je suis avec vous, dit l'Eternel des armées. 5La parole de l'alliance que je traitai avec vous, quand vous sortîtes d'Egypte, et mon esprit demeurent au milieu de vous ; ne craignez point. 6Car ainsi a dit l'Eternel des armées : encore une fois, ce qui même sera dans peu de temps, j'ébranlerai les cieux et la terre, la mer, et le sec ; 7Et j'ébranlerai toutes les nations ; et les désirés d'entre toutes les nations viendront ; et je remplirai de gloire cette maison ; a dit l'Eternel des armées. 8L'argent est à moi, et l'or est à moi, dit l'Eternel des armées. 9La gloire ce cette dernière maison-ci sera plus grande que celle de la première, a dit l'Eternel des armées, et je mettrai la paix en ce lieux-ci, dit l'Eternel des armées. 10Le vingt-quatrième jour du neuvième mois de la seconde année de Darius, la parole de l'Eternel fut adressée par le moyen d'Aggée le Prophète, en disant : 11Ainsi a dit l'Eternel des armées : Interroge maintenant les Sacrificateurs touchant la loi, en disant : 12Si quelqu'un porte au coin de son vêtement de la chair sanctifiée, et qu'il touche du coin de son vêtement à du pain, ou à quelque chose cuite, ou à du vin, ou à de l'huile, ou à quelque viande que ce soit, cela en sera-t-il sanctifié ? Et les Sacrificateurs répondirent, et dirent : Non. 13Alors Aggée dit : Si celui qui est souillé pour un mort touche toutes ces choses-là, ne seront-elles pas souillées ? Et les Sacrificateurs répondirent, et dirent : Elles seront souillées. 14Alors Aggée répondit, et dit : Ainsi est ce peuple, et ainsi est cette nation devant ma face, dit l'Eternel ; et ainsi est toute l'oeuvre de leurs mains ; même ce qu'ils offrent ici, est souillé. 15Maintenant donc mettez ceci, je vous prie, dans votre coeur ; depuis ce jour et au-dessus, avant qu'on remît pierre sur pierre au Temple de l'Eternel, 16Avant cela, dis-je, quand on est venu à un monceau de blé, au lieu de vingt mesures, il ne s'y en est trouvé que dix ; et quand on est venu au pressoir, au lieu de puiser du pressoir cinquante mesures, il ne s'y en est trouvé que vingt. 17Je vous ai frappés de brûlure, et de nielle, et de grêle dans tout le labeur de vos mains ; et vous n'êtes point retournés à moi, dit l'Eternel. 18Mettez maintenant ceci dans votre coeur ; depuis ce jour, et au-dessus, depuis, dis-je, le vingt-quatrième jour du neuvième mois, depuis ce jour-ci auquel les fondements du Temple de l'Eternel ont été jetés, mettez ceci dans votre coeur ; 19Ce que vous avez semé est-il encore retourné au grenier ? Même jusqu'à la vigne, et au figuier, et au grenadier, et à l'olivier, rien n'a rapporté ; mais depuis ce jour-ci je donnerai la bénédiction. 20Et la parole de l'Eternel fut adressée pour la seconde fois à Aggée, le vingt-quatrième jour du mois, en disant : 21Parle à Zorobabel, Gouverneur de Juda, en disant : J'ébranlerai les cieux et la terre ; 22Je renverserai le trône des Royaumes, je détruirai la force des Royaumes des Nations ! je renverserai les chariots, et ceux qui montent dessus ; et les chevaux, et ceux qui sont montés dessus, seront abattus, chacun par l'épée de son frère. 23En ce temps là, dit l'Eternel des armées, je te prendrai, ô Zorobabel ! fils de Salathiel, mon serviteur, dit l'Eternel, et je te mettrai comme un anneau de cachet ; car je t'ai élu, dit l'Eternel des armées.