Hébreux 9:6-14

Hébreux 9:6-14 NFC

L'ensemble étant ainsi disposé, les prêtres entrent jour après jour dans la première partie de la tente pour accomplir leur service. Mais seul le grand-prêtre entre dans la seconde partie, et il ne le fait qu'une fois par an. Il doit y apporter du sang d'animal, qu'il offre à Dieu pour lui-même et pour les fautes que le peuple a commises involontairement. L'Esprit saint montre ainsi que le chemin du lieu très saint n'est pas encore ouvert, aussi longtemps que subsiste la première tente. C'est là une image qui se rapporte au temps présent. Elle signifie que les dons et les sacrifices d'animaux offerts à Dieu ne peuvent pas rendre parfait le cœur de celui qui pratique ce culte. Ce ne sont là que des rites humains, à base d'aliments, de boissons et de diverses cérémonies de purification. Ces rites n'ont été laissés en place que jusqu'au temps où Dieu a rétabli toutes choses. Or le Christ est venu comme grand-prêtre des biens déjà présents. Il a pénétré dans une tente plus importante et plus parfaite, qui n'est pas construite par des mains humaines, autrement dit elle n'appartient pas à ce monde créé. Quand le Christ est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, il n'a pas offert du sang de boucs et de veaux ; il a offert son propre sang, et il a permis ainsi une libération définitive. Le sang des boucs et des taureaux, et les cendres de la vache brûlée, que l'on répand sur les personnes impures, purifient leur corps pour les rétablir dans leur relation à Dieu. Combien bien plus efficace est le sang du Christ ! Par l'Esprit éternel, lui qui était sans défaut, il s'est offert lui-même à Dieu. Son sang purifiera notre conscience des actions qui conduisent à la mort pour que nous puissions rendre un culte au Dieu vivant.
NFC: Nouvelle Français courant
Share

Encouraging and challenging you to seek intimacy with God every day.


YouVersion uses cookies to personalize your experience. By using our website, you accept our use of cookies as described in our Privacy Policy.