Marc 2 S21 [abbreviation] brought to you by [publisher] Learn More

Devotional

Versions

Cancel
 
2
Guérison d’un paralysé
1Quelques jours après, Jésus revint à Capernaüm. On apprit qu'il était à la maison, 2et un si grand nombre de personnes se rassemblèrent qu'il n'y avait plus de place, pas même devant la porte. Il leur annonçait la parole.
3On vint lui amener un paralysé porté par quatre hommes. 4Comme ils ne pouvaient pas l'aborder à cause de la foule, ils découvrirent le toit au-dessus de l’endroit où il se tenait et descendirent par cette ouverture le brancard sur lequel le paralysé était couché. 5Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé: «Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.» 6Il y avait là quelques spécialistes de la loi qui étaient assis et qui se disaient en eux-mêmes: 7«Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul?» 8Jésus sut aussitôt dans son esprit qu’ils raisonnaient ainsi en eux-mêmes, et il leur dit: «Pourquoi raisonnez-vous ainsi dans vos cœurs? 9Qu'est-ce qui est le plus facile à dire au paralysé: ‘Tes péchés sont pardonnés’, ou: ‘Lève-toi, prends ton brancard et marche’? 10Afin que vous sachiez que le Fils de l'homme#2.10Fils de l’homme: expression par laquelle Jésus se désignait fréquemment lui-même, avec une probable allusion à Daniel 7.13. a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés, 11je te l'ordonne – dit-il au paralysé –, lève-toi, prends ton brancard et retourne chez toi.» 12Aussitôt il se leva, prit son brancard et sortit devant tout le monde, de sorte qu'ils étaient tous très étonnés et célébraient la gloire de Dieu en disant: «Nous n'avons jamais rien vu de pareil.»
Réactions face à Jésus
13Jésus sortit de nouveau du côté du lac. Toute la foule venait à lui et il l'enseignait. 14En passant, il vit Lévi, fils d'Alphée, assis au bureau des taxes. Il lui dit: «Suis-moi.» Lévi se leva et le suivit.
15Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de collecteurs d’impôts et de pécheurs#2.15Pécheurs: c’est-à-dire jugés comme tels par ceux qui se croyaient justes. se mirent aussi à table avec lui et avec ses disciples, car ils étaient nombreux à le suivre. 16Le voyant manger avec les collecteurs d’impôts et les pécheurs, les spécialistes de la loi et les pharisiens#2.16Pharisiens: membres d’un courant du judaïsme caractérisé par un fort intérêt pour les questions de pureté rituelle et par le souci de respecter le plus strictement possible la loi de Moïse ainsi que les traditions. dirent à ses disciples: «Pourquoi mange-t-il avec les collecteurs d’impôts et les pécheurs?» 17Jésus, qui avait entendu, leur dit: «Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs, [à changer d’attitude].»
18Les disciples de Jean et les pharisiens jeûnaient. Ils vinrent dire à Jésus: «Pourquoi les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnent-ils, tandis que tes disciples ne jeûnent pas?» 19Jésus leur répondit: «Les invités à la noce peuvent-ils jeûner pendant que le marié est avec eux? Aussi longtemps que le marié est avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. 20Les jours viendront où le marié leur sera enlevé, et alors ils jeûneront durant ces jours-là. 21Personne ne coud un morceau de tissu neuf sur un vieil habit, sinon la pièce neuve ajoutée arrache une partie du vieux, et la déchirure devient pire. 22Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres, sinon les outres éclatent, le vin coule et les outres sont perdues; mais [il faut mettre] le vin nouveau dans des outres neuves.»
Jésus et le sabbat
23Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs de blé. Tout en marchant, ses disciples se mirent à arracher des épis. 24Les pharisiens lui dirent: «Regarde! Pourquoi font-ils ce qui n'est pas permis pendant le sabbat#2.24Sabbat: jour du repos, où l’on ne devait faire aucun travail pénible.25Jésus leur répondit: «N'avez-vous jamais lu ce qu’a fait David, lorsqu'il a été dans le besoin et qu'il a eu faim, lui et ses compagnons? 26Il est entré dans la maison de Dieu, à l’époque du grand-prêtre Abiathar, a mangé les pains consacrés qu'il n'est permis qu'aux prêtres de manger et en a même donné à ses compagnons!» 27Puis il leur dit: «Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, 28de sorte que le Fils de l'homme est le Seigneur même du sabbat.»