Parallel
88
Lamentation dans le malheur
1Chant, psaume des descendants de Koré. Au chef de chœur, à chanter sur la flûte. Cantique d’Héman l’Ezrachite.
2Eternel, Dieu de mon salut, jour et nuit je crie devant toi. 3Que ma prière parvienne jusqu’à toi! Prête l’oreille à mes supplications, 4car mon âme est saturée de malheurs, et ma vie s’approche du séjour des morts. 5On me compte parmi ceux qui descendent dans la tombe, je suis comme un homme qui n’a plus de force. 6Je suis étendu parmi les morts, semblable à ceux qui sont tués et couchés dans la tombe, à ceux dont tu ne te souviens plus et qui sont séparés de toi. 7Tu m’as jeté dans un gouffre profond, dans les ténèbres, dans les abîmes. 8Ta fureur pèse lourdement sur moi, et tu m’accables des vagues de ta colère. Pause.
9Tu as éloigné mes intimes de moi, tu as fait de moi un objet d’horreur pour eux; je suis enfermé et je ne peux pas sortir. 10Mes yeux sont usés par la souffrance; tous les jours, je fais appel à toi, Eternel, je tends les mains vers toi. 11Est-ce pour les morts que tu fais des miracles? Les défunts se lèvent-ils pour te louer? Pause.
12Parle-t-on de ta bonté dans la tombe, de ta fidélité dans le gouffre de perdition? 13Tes miracles sont-ils connus dans les ténèbres, et ta justice au pays de l’oubli?
14Et moi, c’est toi, Eternel, que j’appelle au secours. Le matin, ma prière s’adresse à toi. 15Pourquoi, Eternel, me rejettes-tu? Pourquoi me caches-tu ton visage? 16Je suis malheureux et mourant depuis ma jeunesse, je subis tes terreurs et je suis bouleversé. 17Tes fureurs passent sur moi, tes terreurs me réduisent au silence; 18elles m’encerclent tout le jour comme de l’eau, elles me cernent de tous côtés. 19Tu as éloigné mes amis et mes proches de moi; mes intimes, ce sont les ténèbres.