Parallel
59
Prière pour le jugement des impies
1Au chef de chœur, sur la mélodie de «Ne détruis pas». Hymne de David, lorsque Saül envoya cerner sa maison pour le faire mourir.
2Mon Dieu, délivre-moi de mes ennemis, protège-moi contre mes adversaires! 3Délivre-moi de ceux qui commettent l’injustice et sauve-moi des hommes sanguinaires, 4car les voici aux aguets pour m’enlever la vie. Des hommes puissants complotent contre moi sans que je sois coupable, sans que j’aie péché, Eternel! 5Malgré mon innocence ils accourent, prêts à m’attaquer. Réveille-toi, viens vers moi et regarde! 6Toi, Eternel, Dieu de l’univers, Dieu d’Israël, lève-toi pour corriger toutes les nations, ne fais grâce à aucun de ces traîtres impies! Pause.
7Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, ils font le tour de la ville. 8De leur bouche ils font jaillir l’injure, leurs paroles sont des épées. Ils disent: «Qui est-ce qui entend?» 9Mais toi, Eternel, tu te ris d’eux, tu te moques de toutes les nations. 10Toi qui es ma force, c’est en toi que j’espère, car Dieu est ma forteresse. 11Mon Dieu m’accueille dans sa bonté, Dieu me fait contempler mes adversaires. 12Ne les tue pas, sinon mon peuple les oublierait; fais-les trembler par ta puissance et jette-les à bas, Seigneur, notre bouclier! 13Leur bouche pèche à chaque parole de leurs lèvres: qu’ils soient pris dans leur propre orgueil! Ils ne profèrent que malédictions et mensonges: 14détruis-les, dans ta fureur, détruis-les, et qu’ils n’existent plus! Qu’on sache que Dieu règne sur Jacob jusqu’aux extrémités de la terre! Pause.
15Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, ils font le tour de la ville. 16Ils errent çà et là, cherchant leur nourriture, et ils passent la nuit sans être rassasiés. 17Quant à moi, je chanterai ta force, dès le matin je célébrerai ta bonté, car tu es pour moi une forteresse, un refuge quand je suis dans la détresse. 18Toi qui es ma force, c’est pour toi que je veux chanter, car Dieu, mon Dieu si bon, est ma forteresse.