Parallel
7
Reproches contre les alliances politiques
1Lorsque je voulais guérir Israël, la faute d'Ephraïm et la méchanceté de Samarie se sont révélées, car ils ont agi frauduleusement; un voleur est arrivé, une bande sévit dehors. 2Ils ne se disent pas dans leur cœur que je me souviens de toute leur méchanceté. Maintenant leurs agissements les entourent, ils sont devant moi.
3Ils réjouissent le roi par leur méchanceté, et les chefs par leurs mensonges. 4Ils sont tous adultères, semblables à un four chauffé par le boulanger: il cesse d'attiser le feu depuis qu'il a pétri la pâte jusqu'à ce qu'elle soit levée. 5Le jour de notre roi, les chefs se rendent malades par les excès du vin; le roi tend la main aux moqueurs.
6Quand ils se mettent à comploter, leur cœur est pareil à un four: toute la nuit leur boulanger a dormi, et le matin le four brûle comme un feu violent. 7Ils sont tous échauffés comme un four et ils dévorent leurs juges; tous leurs rois tombent. Aucun d'eux ne fait appel à moi.
8Ephraïm se mêle avec les peuples, Ephraïm est un gâteau qui n'a pas été retourné. 9Des étrangers dévorent sa force, et il ne s'en doute pas; la vieillesse s'empare de lui, et il ne s'en doute pas. 10L'orgueil d'Israël témoigne contre lui: ils ne reviennent pas à l'Eternel, leur Dieu, et ils ne le recherchent pas, malgré tout cela.
11Ephraïm est comme une colombe stupide, sans intelligence: ils implorent l'Egypte, ils vont en Assyrie. 12S'ils partent, j'étendrai sur eux mon filet, je les ferai tomber comme les oiseaux du ciel, je les corrigerai, comme ils en ont été avertis dans leur assemblée.
13Malheur à eux parce qu'ils me fuient! Ruine sur eux parce qu'ils me sont infidèles! Je voudrais les sauver, mais ils disent des paroles mensongères contre moi. 14Ils ne crient pas vers moi dans leur cœur, mais ils se lamentent sur leur lit; ils se rassemblent pour avoir du blé et du vin nouveau, et ils s'éloignent de moi. 15Je les ai corrigés, j'ai fortifié leurs bras, et ils méditent le mal contre moi.
16Ce n'est pas au Très-Haut qu'ils retournent; ils sont pareils à un arc trompeur. Leurs chefs tomberont par l'épée à cause de l'insolence de leur propos. C'est ce qui fera d'eux un objet de moquerie en Egypte.