1 Samuel 15:1-25

1 Samuel 15:1-25 S21

Samuel dit à Saül: «C'est moi que l'Eternel a envoyé pour te consacrer par onction comme roi sur son peuple, sur Israël. Ecoute donc les paroles prononcées par l'Eternel! Voici ce que dit l'Eternel, le maître de l’univers: ‘Je me souviens de ce que les Amalécites ont fait à Israël lorsqu'ils lui ont barré le chemin à sa sortie d'Egypte. Va maintenant frapper les Amalécites. Vouez à la destruction tout ce qui leur appartient. Tu ne les épargneras pas et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et bébés, bœufs et brebis, chameaux et ânes.’» Saül convoqua le peuple et le passa en revue à Thelaïm: il y avait 200'000 fantassins ainsi que 10'000 hommes de Juda. Saül marcha jusqu'à la ville d'Amalek et plaça une embuscade dans la vallée. Il dit aux Kéniens: «Partez, retirez-vous, quittez les Amalécites afin que je ne vous fasse pas subir le même sort qu’à eux. En effet, vous avez fait preuve de bonté envers tous les Israélites lorsqu'ils sont montés d'Egypte.» Les Kéniens se retirèrent alors du milieu des Amalécites. Saül porta des coups à Amalek depuis Havila jusqu'à Shur, qui fait face à l'Egypte. Il captura Agag, roi d'Amalek, vivant et il voua à la destruction tout le peuple en le passant au fil de l'épée. Mais Saül et le peuple épargnèrent Agag ainsi que les meilleures brebis, les meilleurs bœufs, les meilleures bêtes de la seconde portée, les agneaux gras et tout ce qu'il y avait de bon; ils ne voulurent pas le vouer à la destruction. En revanche, ils exterminèrent tout ce qui était sans valeur et chétif. L'Eternel adressa la parole à Samuel: «Je regrette d'avoir établi Saül pour roi, car il se détourne de moi et n'accomplit pas mes paroles.» Samuel fut irrité et il cria à l'Eternel toute la nuit. Il se leva de bon matin pour aller à la rencontre de Saül. On vint lui dire: «Saül s’est rendu à Carmel et il s'y est érigé un monument. Puis il est reparti et, passant plus loin, il est descendu à Guilgal.» Samuel se rendit vers Saül, et Saül lui dit: «Sois béni de l'Eternel! J'ai accompli la parole de l'Eternel.» Samuel dit: «Qu'est-ce donc que ce bêlement de brebis qui parvient à mes oreilles et ce mugissement de bœufs que j'entends?» Saül répondit: «Ils les ont amenés de chez les Amalécites, parce que le peuple a épargné les meilleures brebis et les meilleurs bœufs afin de les offrir en sacrifice à l'Eternel, ton Dieu. Le reste, nous l'avons voué à la destruction.» Samuel dit à Saül: «Arrête! Je vais te révéler ce que l'Eternel m'a dit cette nuit.» Saül lui dit: «Parle!» Samuel dit: «Alors que tu étais petit à tes propres yeux, n'es-tu pas devenu le chef des tribus d'Israël et l'Eternel ne t'a-t-il pas désigné par onction pour que tu sois roi sur Israël? L'Eternel t'avait envoyé en disant: ‘Va vouer à la destruction ces pécheurs que sont les Amalécites. Tu leur feras la guerre jusqu'à ce que tu les aies exterminés.’ Pourquoi n'as-tu pas écouté l'Eternel? Pourquoi t'es-tu jeté sur le butin et as-tu fait ce qu’il désapprouve?» Saül répondit à Samuel: «J'ai écouté l'Eternel et j'ai suivi la voie où il m'envoyait. J'ai ramené Agag, le roi d'Amalek, et j'ai voué les Amalécites à la destruction. Mais le peuple a pris sur le butin les meilleures brebis et les meilleurs bœufs qui devaient être consacrés, afin de les offrir en sacrifice à l'Eternel, ton Dieu, à Guilgal.» Samuel dit: «L'Eternel trouve-t-il autant de plaisir dans les holocaustes et les sacrifices que dans l'obéissance à sa voix? Non, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices et l'écoute attentive vaut mieux que la graisse des béliers. Oui, la révolte est aussi coupable que la divination, et la résistance au Seigneur est aussi fautive que le recours aux théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l'Eternel, il te rejette lui aussi comme roi.» Alors Saül dit à Samuel: «J'ai péché, car j'ai enfreint l'ordre de l'Eternel et tes paroles. J’ai eu peur du peuple et je l'ai écouté. Maintenant, je t'en prie, pardonne mon péché, reviens avec moi et j'adorerai l'Eternel.»
S21: Bible Segond 21
Share