Exit Parallel Mode
 
6
Le Fils de l’homme est maître du sabbat
1Un jour de sabbat, Jésus traverse des champs. Ses disciples arrachent des épis, ils les frottent dans leurs mains et ils mangent les grains. 2Quelques Pharisiens disent : « Pourquoi est-ce que vous faites cela ? Le jour du sabbat, c’est interdit ! » 3Jésus leur répond : « Vous n’avez donc pas lu ce que David a fait#6.3 1 Samuel 21.2-7. ? Un jour, il avait faim, et ceux qui étaient avec lui avaient faim aussi. 4Il est entré dans la maison de Dieu, et il a pris les pains qui étaient offerts à Dieu. Il en a mangé et il en a donné à ceux qui l’accompagnaient. Pourtant, seuls les prêtres avaient le droit d’en manger ! » 5Jésus dit encore aux Pharisiens : « Le Fils de l’homme est maître du sabbat. »
Jésus guérit un homme à la main paralysée
6Un autre jour de sabbat, Jésus entre dans la maison de prière, et il enseigne. Là, il y a un homme qui a la main droite paralysée. 7Les maîtres de la loi et les Pharisiens regardent Jésus avec attention pour voir s’il va guérir quelqu’un un jour de sabbat. En effet, ils cherchent une raison de l’accuser. 8Mais Jésus connaît leurs pensées. Il dit à l’homme qui a la main paralysée : « Lève-toi ! Viens ici, devant tout le monde ! » L’homme se lève et il s’avance. 9Jésus dit aux maîtres de la loi et aux Pharisiens : « Je vous demande une chose : le jour du sabbat, qu’est-ce qu’il est permis de faire ? Du bien ou du mal ? De sauver la vie de quelqu’un ou de la détruire ? » 10Jésus les regarde tous, ensuite il dit à l’homme : « Tends ta main ! » L’homme le fait, et sa main est guérie !
11Mais les maîtres de la loi et les Pharisiens sont très en colère. Ils se demandent entre eux : « Qu’est-ce que nous pouvons faire contre Jésus ? »
Jésus choisit les douze apôtres
12Un jour, Jésus va dans la montagne pour prier et il passe toute la nuit à prier Dieu. 13Quand il fait jour, il appelle ses disciples. Parmi eux, il en choisit douze, et il leur donne le nom d’apôtres. 14Les voici : Simon, à qui Jésus donne le nom de Pierre, André le frère de Simon, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, 15Matthieu, Thomas, Jacques le fils d’Alphée, Simon qu’on appelle le nationaliste#6.15 À l’époque de Jésus, les nationalistes étaient des Juifs qui résistaient aux Romains en luttant pour l’indépendance de leur pays., 16Jude le fils de Jacques, et Judas Iscariote, celui qui va livrer Jésus.
Les gens viennent écouter Jésus et se faire guérir
17Jésus descend de la montagne avec les apôtres et il s’arrête dans un endroit plat. Là, il y a un grand nombre de ses disciples. Il y a aussi une grande foule de gens de toute la Judée, de Jérusalem et des environs de Tyr et Sidon, villes de la côte. 18Les gens sont venus pour écouter Jésus et pour se faire guérir de leurs maladies. Jésus guérit aussi ceux que des esprits mauvais font souffrir. 19Toute la foule cherche à le toucher parce qu’une force sort de lui, et il les guérit tous.
Le bonheur et le malheur
20Alors Jésus regarde ses disciples, et il dit : « Vous êtes heureux, vous les pauvres,
parce que le Royaume de Dieu est à vous !
21Vous êtes heureux, vous qui avez faim maintenant,
parce que vous serez nourris d’une manière abondante !
Vous êtes heureux, vous qui pleurez maintenant,
parce que vous rirez !
22Vous êtes heureux
quand les gens vous détestent,
quand ils vous rejettent,
quand ils vous insultent,
quand ils disent du mal de vous à cause du Fils de l’homme.
23À ce moment-là, réjouissez-vous et dansez de joie !
Oui, Dieu vous prépare une grande récompense !
En effet, leurs ancêtres ont agi de cette façon
avec les prophètes !
24Mais quel malheur pour vous, les riches,
parce que vous avez déjà votre bonheur !
25Quel malheur pour vous
qui avez maintenant tout ce qu’il vous faut,
parce que vous aurez faim !
Quel malheur pour vous qui riez maintenant,
parce que vous serez dans le deuil et vous pleurerez !
26Quel malheur pour vous,
quand tous les gens disent du bien de vous !
En effet, leurs ancêtres ont agi de cette façon
avec les faux prophètes. »
L’amour des ennemis
27« Mais je vous dis ceci, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous détestent. 28Souhaitez du bien à ceux qui vous souhaitent du mal, priez pour ceux qui disent du mal de vous. 29Quand quelqu’un te frappe sur une joue, tends-lui aussi l’autre joue. Quand quelqu’un te prend ton vêtement, ne refuse pas non plus ta chemise. 30Donne à tous ceux qui te demandent quelque chose. Et quand quelqu’un te prend ce qui est à toi, ne le réclame pas. 31Faites pour les autres tout ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous. 32Si vous aimez ceux qui vous aiment, il n’y a pas de quoi vous dire merci ! En effet, même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. 33Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, il n’y a pas de quoi vous dire merci ! Même les pécheurs font comme vous ! 34Et si vous prêtez de l’argent à ceux qui vont sûrement vous le rendre, il n’y a pas de quoi vous dire merci ! Même les pécheurs prêtent de l’argent aux pécheurs, pour qu’on leur rende la même somme. 35Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez de l’argent sans espérer recevoir quelque chose en retour. Alors vous aurez une grande récompense, et vous serez les fils du Très-Haut. Il est bon, lui, pour ceux qui ne lui disent pas merci et pour les méchants. »
Ne pas juger les autres
36« Soyez pleins de bonté, comme votre Père est plein de bonté. 37Ne jugez pas les autres, et Dieu ne vous jugera pas. Ne condamnez pas les autres, et Dieu ne vous condamnera pas. Pardonnez-leur, et Dieu vous pardonnera. 38Donnez, et Dieu vous donnera. On versera beaucoup de grains dans la grande poche de votre vêtement. Les grains seront bien secoués, serrés, ils déborderont ! En effet, Dieu vous donnera comme vous donnez aux autres ! » 39Jésus utilise aussi pour eux cette comparaison : « Est-ce qu’un aveugle peut conduire un autre aveugle ? Non ! Ils tomberont tous les deux dans un trou ! 40Le disciple n’est pas plus savant que son maître, mais tous les disciples bien formés seront comme leur maître.
41« Tu regardes le bout de paille dans l’œil de ton frère. Mais le tronc d’arbre qui est dans ton œil à toi, tu ne le remarques pas ! Pourquoi donc ? 42Comment peux-tu dire à ton frère : “Mon frère, laisse-moi enlever le bout de paille qui est dans ton œil” ? Et toi, tu ne vois même pas le tronc d’arbre qui est dans le tien ! Homme faux ! Enlève d’abord le tronc d’arbre qui est dans ton œil ! Ensuite tu verras assez clair pour enlever le bout de paille dans l’œil de ton frère ! »
L’arbre et ses fruits
43« Un bon arbre ne produit pas de mauvais fruits et un arbre malade ne produit pas de bons fruits. 44On reconnaît les arbres à leurs fruits. On ne cueille pas des figues sur des plantes piquantes, on ne récolte pas du raisin sur des cactus. 45La personne qui est bonne tire le bien de son cœur qui est plein de bonnes choses. La personne qui est mauvaise tire le mal de son cœur qui est plein de mauvaises choses. Oui, ce qui remplit le cœur de quelqu’un, voilà ce qui sort de sa bouche. »
Les deux maisons
46« Vous m’appelez : “Seigneur ! Seigneur !”, mais vous ne faites pas ce que je dis. Pourquoi donc ? 47Celui qui vient à moi, qui écoute mes paroles et m’obéit, je vais vous montrer à qui il ressemble : 48il ressemble à quelqu’un qui construit une maison. Il a creusé la terre, il a creusé profondément, et il a posé les fondations sur de la pierre. Au moment de l’inondation, les eaux de la rivière se jettent sur cette maison, mais elles ne peuvent pas la faire bouger. En effet, la maison est bien construite. 49Mais celui qui écoute mes paroles et ne fait pas ce que je dis, voici à qui il ressemble : il ressemble à quelqu’un qui a construit une maison sur le sol, sans faire de fondations. Quand les eaux de la rivière se jettent sur elle, la maison tombe tout de suite, elle est complètement détruite ! »
6
Jésus-Christ justifie ses Disciples qui arrachent des épis au Sabbat, et guérit la main sèche d'un homme, nomme douze Apôtres, et donne plusieurs instructions.
1Or il arriva le jour de Sabbat second-premier, qu'il passait par des blés, et ses Disciples arrachaient des épis, et les froissant entre leurs mains, ils en mangeaient. 2Et quelques-uns des Pharisiens leur dirent : pourquoi faites-vous une chose qu'il n'est pas permis de faire les jours du Sabbat ? 3Et Jésus prenant la parole, leur dit : n'avez-vous point lu ce que fit David quand il eut faim, lui, et ceux qui étaient avec lui. 4Comment il entra dans la Maison de Dieu, et prit les pains de proposition, et en mangea, et en donna aussi à ceux qui étaient avec lui, quoiqu'il ne soit permis qu'aux seuls Sacrificateurs d'en manger. 5Puis il leur dit : Le Fils de l'homme est Seigneur même du Sabbat. 6Il arriva aussi un autre jour de Sabbat, qu'il entra dans la Synagogue, et qu'il enseignait ; et il y avait là un homme dont la main droite était sèche. 7Or les Scribes et les Pharisiens prenaient garde s'il le guérirait le jour du Sabbat, afin qu'ils trouvassent de quoi l'accuser. 8Mais il connaissait leurs pensées ; et il dit à l'homme qui avait la main sèche : lève-toi, et tiens-toi debout au milieu. Et lui se levant se tint debout. 9Puis Jésus leur dit : je vous demanderai une chose : est-il permis de faire du bien les jours de Sabbat, ou de faire du mal ? de sauver une personne, ou de la laisser mourir ? 10Et quand il les eut tous regardés à l'environ, il dit à cet homme : étends ta main ; ce qu'il fit ; et sa main fut rendue saine comme l'autre. 11Et ils furent remplis de fureur, et ils s'entretenaient ensemble touchant ce qu'ils pourraient faire à Jésus. 12Or il arriva en ces jours-là, qu'il s'en alla sur une montagne pour prier, et qu'il passa toute la nuit à prier Dieu. 13Et quand le jour fut venu, il appela ses Disciples ; et en élut douze, lesquels il nomma aussi Apôtres ; 14Savoir Simon, qu'il nomma aussi Pierre, et André son frère, Jacques et Jean, Philippe et Barthélemi ; 15Matthieu et Thomas, Jacques fils d'Alphée, et Simon surnommé Zélotes ; 16Jude frère de Jacques, et Judas Iscariot, qui aussi fut traître. 17Puis descendant avec eux, il s'arrêta dans une plaine avec la troupe de ses disciples, et une grande multitude de peuple de toute la Judée, et de Jérusalem, et de la contrée maritime de Tyr et de Sidon, qui étaient venus pour l'entendre, et pour être guéris de leurs maladies ; 18Et ceux aussi qui étaient tourmentés par des esprits immondes ; et ils furent guéris. 19Et toute la multitude tâchait de le toucher ; car il sortait de lui une vertu qui les guérissait tous. 20Alors tournant les yeux vers ses Disciples, il leur disait : vous êtes bienheureux, vous pauvres ; car le Royaume de Dieu vous appartient. 21Vous êtes bienheureux, vous qui maintenant avez faim ; car vous serez rassasiés. Vous êtes bienheureux, vous qui pleurez maintenant ; car vous serez dans la joie. 22Vous serez bienheureux quand les hommes vous haïront, et vous retrancheront de leur société, et vous diront des outrages, et rejetteront votre nom comme mauvais, à cause du Fils de l'homme. 23Réjouissez-vous en ce jour-là, et tressaillez de joie ; car voici, votre récompense est grande au ciel ; et leurs pères en faisaient de même aux Prophètes. 24Mais malheur à vous riches ; car vous remportez votre consolation. 25Malheur à vous qui êtes remplis ; car vous aurez faim. Malheur à vous qui riez maintenant ; car vous lamenterez et pleurerez. 26Malheur à vous quand tous les hommes diront du bien de vous ; car leurs pères en faisaient de même aux faux prophètes. 27Mais à vous qui m'entendez, je vous dis : aimez vos ennemis ; faites du bien à ceux qui vous haïssent. 28Bénissez ceux qui vous maudissent, et priez pour ceux qui vous courent sus. 29Et à celui qui te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre ; et si quelqu'un t'ôte ton manteau, ne l'empêche point de prendre aussi la tunique. 30Et à tout homme qui te demande, donne-lui ; et à celui qui t'ôte ce qui t'appartient, ne le redemande point. 31Et comme vous voulez que les hommes vous fassent, faites-leur aussi de même. 32Mais si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? car les gens de mauvaise vie aiment aussi ceux qui les aiment. 33Et si vous ne faites du bien qu'à ceux qui vous ont fait du bien, quel gré vous en saura-t-on ? car les gens de mauvaise vie font aussi le même. 34Et si vous ne prêtez qu'à ceux de qui vous espérez de recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? car les gens de mauvaise vie prêtent aussi aux gens de mauvaise vie, afin qu'ils en reçoivent la pareille. 35C'est pourquoi aimez vos ennemis, et faites du bien, et prêtez sans en rien espérer, et votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Souverain, car il est bienfaisant envers les ingrats et les méchants. 36Soyez donc miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. 37Et ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés ; quittez, et il vous sera quitté. 38Donnez, et il vous sera donné ; on vous donnera dans le sein bonne mesure, pressée et entassée, et qui s'en ira par-dessus ; car de la mesure que vous mesurerez, on vous mesurera réciproquement. 39Il leur disait aussi cette similitude : est-il possible qu'un aveugle puisse mener un autre aveugle ? ne tomberont-ils pas tous deux dans la fosse ? 40Le disciple n'est point par-dessus son maître ; mais tout disciple accompli sera rendu conforme à son maître. 41Et pourquoi regardes-tu le fétu qui est dans l'oeil de ton frère, et tu n'aperçois pas une poutre dans ton propre oeil ? 42Ou comment peux-tu dire à ton frère ? mon frère permets que j'ôte le fétu qui est dans ton oeil, toi qui ne vois pas une poutre qui est dans ton oeil. Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et après cela tu verras comment tu ôteras le fétu qui est dans l'oeil de ton frère. 43Certes un arbre n'est point bon, qui fait de mauvais fruit ; ni un arbre n'est point mauvais, qui fait de bon fruit. 44Et chaque arbre est connu à son fruit ; car aussi les figues ne se cueillent pas des épines, et on ne vendange pas des raisins, d'un buisson. 45L'homme de bien tire de bonnes choses du bon trésor de son coeur ; et l'homme méchant tire de mauvaises choses du mauvais trésor de son coeur ; car c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle. 46Mais pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur, et vous ne faites pas ce que je dis ? 47Je vous montrerai à qui est semblable celui qui vient à moi, et qui entendant mes paroles, les met en pratique. 48Il est semblable à un homme qui bâtissant une maison, a foui et creusé profondément, et a mis le fondement sur la roche? de sorte qu'un débordement d'eaux étant survenu, le fleuve est bien allé donner contre cette maison? mais il ne l'a pu ébranler ; parce qu'elle était fondée sur la roche. 49Mais celui, au contraire, qui ayant entendu mes paroles, ne les a point mises en pratique, est semblable à un homme qui a bâti sa maison sur la terre, sans lui faire de fondement ; car le fleuve ayant donné contre cette maison, elle est tombée aussitôt ; et la ruine de cette maison a été grande.