Jérémie 50
PDV2017
50
Annonce de la prise de Babylone et de la libération des Israélites
1Voici la parole que le Seigneur a adressée à la ville de Babylone et à la Babylonie par l’intermédiaire du prophète Jérémie#50.1 Ce verset forme un titre pour les chapitres 50 et 51..
a. Babylone
2« Annoncez cette nouvelle à tous les peuples,
faites-la connaître en dressant des signaux,
faites-la connaître, ne cachez rien.
Dites :
Babylone est prise !
C’est la honte pour ses statues,
le découragement total pour ses faux dieux.
Bel est couvert de honte,
oui, Mardouk#50.2 Bel veut dire maître. C’est le titre que les Babyloniens donnaient à leur dieu Mardouk. est complètement découragé.
3Un peuple arrivant du nord#50.3 Un peuple arrivant du nord : le Nord représente ici l’ennemi. vient attaquer Babylone.
Il va faire de son pays un désert de tristesse,
personne n’y habitera plus.
Hommes et bêtes, tous fuiront, tous disparaîtront. »
b. Israël
4Le Seigneur déclare :
« À ce moment-là,
les gens d’Israël et les gens de Juda
viendront ensemble.
Ils marcheront en pleurant
pour me chercher, moi, le Seigneur leur Dieu.
5Ils demanderont le chemin qui conduit à Sion,
ils tourneront leur visage vers la ville.
Ils viendront et ils se lieront à moi
par une alliance qui dure toujours
et qu’ils n’oublieront jamais.
6Les gens de mon peuple
étaient comme des moutons perdus.
Leurs bergers#50.6 Bergers : voir Jérémie 12.10 et la note. les trompaient
en les laissant aller dans tous les sens sur les montagnes.
Ils sont partis sur les montagnes,
puis sur les collines,
et ils ont oublié leur enclos.
7Tous ceux qui les rencontraient les dévoraient,
et leurs ennemis disaient :
“Nous ne faisons rien de mal !
En effet, ces gens-là ont péché contre le Seigneur,
qui est un abri sûr,
et en qui leurs ancêtres mettaient leur espoir.” »
c. Babylone
8« Enfuyez-vous de Babylone,
quittez le pays !
Soyez comme des boucs à la tête d’un troupeau.
9Oui, je vais mettre en mouvement plusieurs grands pays
et je les enverrai attaquer Babylone.
Ces peuples arriveront du nord,
ils se rangeront contre cette ville
et ils la prendront.
Un combattant habile
ne revient jamais les mains vides.
De même, les flèches de ces peuples
atteignent toujours leur but.
10Le Seigneur déclare :
Le pays des Babyloniens sera pillé,
et tous ceux qui le pilleront
emporteront autant de richesses qu’ils voudront.
11Réjouissez-vous et dansez de joie,
vous qui avez détruit ce qui était à moi !
Bondissez comme de jeunes veaux dans l’herbe verte !
Hennissez comme des chevaux#50.11 Le Seigneur s’adresse ici aux Babyloniens. Leur mère (verset 12), c’est la Babylonie. !
12Votre mère est toute couverte de honte,
celle qui vous a mis au monde a perdu son honneur.
Maintenant, votre pays est le dernier de tous,
c’est un désert, une terre sèche. »
13À cause de la colère du Seigneur,
votre pays reste sans habitants,
c’est un immense désert de tristesse.
Tous ceux qui passent près de Babylone
sont bouleversés.
Ils poussent des cris d’horreur
en voyant une telle destruction.
14Vous tous, tireurs à l’arc,
rangez-vous autour de Babylone pour l’attaquer !
Tirez sur elle,
ne gardez pas vos flèches !
En effet, elle est coupable envers le Seigneur.
15De tous côtés,
poussez contre elle les cris de guerre !
Elle lève les bras pour se rendre.
Ses tours tombent,
les murs qui la protègent s’écroulent.
Le Seigneur se venge.
Vengez-vous donc de Babylone !
Faites-lui ce qu’elle a fait aux autres !
16Éliminez de cette ville
ceux qui sèment et ceux qui récoltent.
Devant les combats sans pitié,
que chacun rentre chez lui,
qu’il fuie dans son pays !
d. Israël
17Israël était comme un mouton perdu
poursuivi par les lions.
Le premier qui en a mangé, c’est le roi d’Assyrie. Ensuite, Nabucodonosor, roi de Babylone, est venu, et il lui a brisé les os#50.17 Le royaume d’Israël a d’abord été envahi par les Assyriens, qui ont pris Samarie en 722 ou 721 avant J.-C., puis le royaume lui-même. Ensuite, les Babyloniens ont pris Jérusalem et le royaume de Juda en 587 avant J.-C.. 18C’est pourquoi, voici les paroles du Seigneur de l’univers, Dieu d’Israël : « Je vais agir contre le roi de Babylone et contre son pays, comme j’ai agi contre le roi d’Assyrie. »
Le Seigneur va ramener Israël à son pâturage
19« Moi, je vais ramener Israël à son pâturage.
Il trouvera de quoi manger
sur la montagne du Carmel
et sur le plateau du Bachan,
dans la région montagneuse d’Éfraïm
et au pays de Galaad.
Il mangera à sa faim.
20C’est moi, le Seigneur, qui le déclare.
À ce moment-là,
on cherchera les fautes d’Israël,
mais il n’y en aura pas.
On cherchera les péchés de Juda,
mais on n’en trouvera pas.
En effet, je pardonnerai à ceux
que je laisserai en vie. »
e. Babylone
21Le Seigneur déclare à l’ennemi de Babylone :
« Lance une attaque contre le pays de l’eau amère.
Attaque-le et attaque les habitants de Pécod#50.21 Le Seigneur s’adresse au peuple ennemi des Babyloniens. Le pays de l’eau amère était situé à l’endroit où le fleuve Euphrate se jette dans le Golfe Persique. Pécod était une partie de cette région..
Tue-les, détruis-les jusqu’au dernier !
Fais tout ce que j’ai commandé.
22Dans le pays, on entend le bruit de la guerre.
Quelle catastrophe terrible !
23Babylone était le marteau
qui écrasait le monde entier.
Il a été cassé en mille morceaux.
Comment est-ce possible ?
Babylone n’est plus qu’un lieu horrible
au milieu des peuples.
Comment est-ce possible ?
24Babylone, je t’ai tendu un piège,
et tu as été prise sans t’en apercevoir.
Tu as été découverte et attrapée,
parce que tu t’es attaquée à moi, le Seigneur. »
25Le Seigneur sort les armes de sa réserve
et il va montrer sa colère.
Au pays de Babylone,
il y a du travail pour le Seigneur, Dieu de l’univers.
26Venez de partout dans cette ville !
Ouvrez ses greniers,
faites des tas avec ses richesses et détruisez-la !
Rien ne doit en rester.
27Tuez tous ses meilleurs soldats,
menez-les à l’abattoir !
Quel malheur pour eux,
car c’est le moment où le Seigneur va agir contre eux !
f. Israël
28Écoutez !
Ceux qui fuient le pays de Babylone,
ceux qui sont encore en vie
viennent annoncer à Sion :
« Le Seigneur notre Dieu t’a vengée,
il a vengé son temple. »
g. Babylone
29Rassemblez tous les tireurs à l’arc,
lancez-les contre la ville de Babylone.
Entourez-la de tous côtés !
Ne laissez personne s’enfuir !
Traitez-la comme elle a traité les autres,
faites-lui ce qu’elle a fait aux autres !
Oui, elle a été orgueilleuse envers le Seigneur,
le Dieu saint d’Israël.
30« C’est pourquoi ce jour-là, ses jeunes gens tomberont sur les places, tous ses soldats mourront. » Voilà ce que le Seigneur déclare.
31« Je t’en veux, orgueilleuse Babylone,
je le déclare, moi, le Seigneur, Dieu de l’univers.
Maintenant, c’est ton tour,
c’est le moment où je vais agir contre toi.
32L’orgueilleuse perd l’équilibre et tombe.
Personne ne la relèvera.
Je mets le feu à ses villes,
il brûlera tout ce qui les entoure. »
33Voici ce que dit le Seigneur de l’univers :
« Les gens d’Israël sont écrasés par la violence,
et ceux de Juda aussi.
Ceux qui les ont déportés les retiennent,
ils refusent de les relâcher.
34Moi, leur défenseur, je suis puissant,
j’ai pour nom “Seigneur de l’univers”.
Je vais les défendre avec force.
Ainsi je ferai trembler les habitants de Babylone
et je rendrai la paix à la terre. »
Le Seigneur a formé le projet de détruire Babylone
35Le Seigneur déclare :
« Guerre aux Babyloniens,
aux habitants de Babylone,
à ses chefs et à ses sages !
36Guerre à ses devins,
qu’ils disent n’importe quoi !
Guerre à ses soldats,
qu’ils soient découragés !
37Guerre à ses chevaux et à ses chars,
aux étrangers qui combattent pour elle,
qu’ils deviennent comme de faibles femmes !
Guerre à ses trésors,
qu’ils soient pillés !
38Guerre à ses cours d’eau,
qu’ils deviennent secs !
En effet, c’est un pays de faux dieux.
Ils se vantent de leurs statues horribles.
39C’est pourquoi les chats sauvages
habiteront à Babylone avec les hyènes,
les autruches s’y installeront.
Personne n’y habitera plus jamais,
cette ville restera vide pour toujours.
40Le Seigneur déclare :
ce sera la même catastrophe
qu’à Sodome, Gomorrhe#50.40 Sodome et Gomorrhe : voir Genèse 19.24-25. et dans les villes voisines.
Il n’y aura plus aucun habitant,
plus aucun être humain à Babylone.
41Un peuple arrive du nord#50.41 Du nord : voir Jérémie 50.3 et la note., une grande nation.
Des rois nombreux se mettent en route
depuis le bout du monde.
42Leurs soldats tiennent
des arcs et des armes pointues.
Ils sont cruels et sans pitié.
Le bruit qu’ils font
ressemble au grondement de la mer.
Ils sont montés sur des chevaux.
Ils sont rangés dans un ordre parfait
pour te faire la guerre, ville de Babylone !
43En apprenant cette nouvelle,
le roi de Babylone est découragé,
l’angoisse lui serre la gorge,
et il souffre
comme une femme au moment d’accoucher.
44Le Seigneur dit :
Je serai comme un lion
qui sort des buissons le long du Jourdain
vers une oasis.
Je ferai partir tout le monde en un instant.
Ensuite, j’établirai à Babylone
le chef que je choisirai.
En effet, qui est comme moi ?
Qui peut me demander des comptes ?
Quel chef peut me résister ? »
45Écoutez donc
ce que le Seigneur a décidé contre Babylone,
quels projets il a formés contre les habitants du pays.
Ils seront traînés de force comme des bêtes,
même les plus petits, c’est sûr.
Leur enclos sera détruit à cause d’eux,
c’est certain.
46Quand on annonce :
« Babylone est prise ! »,
la terre tremble,
on entend de grands cris dans tous les pays.

© 2000 Société biblique française - Bibli'O

Learn More About Parole de Vie 2017