Parallel
66
Paroles du Seigneur au sujet du temple et des sacrifices
1Voici ce que le Seigneur dit :
« Le ciel est mon siège royal,
et la terre est le lieu où je pose les pieds.
Quelle maison est-ce que vous pouvez me bâtir ?
Quel est le lieu où je peux habiter ?
2Toutes ces choses,
c’est moi qui les ai faites.
Tout cela est à moi,
je vous le déclare, moi, le Seigneur.
Mais celui que je regarde avec bonté,
c’est le malheureux qui est découragé,
celui qui écoute ma parole avec grand respect.
3Or, pour les sacrifices,
les gens abattent des bœufs,
mais en même temps,
ils tuent des hommes.
Ils égorgent des moutons,
mais en même temps,
ils offrent des chiens.
Ils me présentent une offrande,
mais en même temps,
ils répandent du sang de porc.
Ils brûlent de l’encens pour moi,
mais en même temps,
ils honorent des faux dieux.
Ils ont choisi de faire ce qui leur plaît
et ils prennent plaisir à ces choses horribles.
4Eh bien, moi aussi, je choisis
de les abandonner
aux conséquences de leurs caprices.
Je ferai venir sur eux ce qui leur fait peur.
En effet, j’ai appelé, et personne n’a répondu,
j’ai parlé, et personne n’a écouté.
Ils ont fait ce qui est mal à mes yeux,
ils ont choisi ce qui me déplaît. »
Le Seigneur rend courage à son peuple et jugera tous les humains
5Écoutez ce que le Seigneur dit,
vous qui recevez sa parole avec grand respect :
Certains de vos frères vous détestent
et vous chassent à cause de moi.
Ils disent en se moquant :
« Le Seigneur n’a qu’à montrer sa gloire,
alors nous pourrons voir votre joie ! »
Mais c’est eux qui seront couverts de honte.
6Écoutez donc ce bruit qui vient de la ville,
ce bruit qui arrive du temple.
C’est le Seigneur
qui est en train de rendre à ses ennemis
ce qu’ils méritent.
7Avant de ressentir les douleurs de l’accouchement,
Jérusalem a donné naissance,
elle a mis au monde un garçon
avant de commencer à souffrir.
8Est-ce qu’on a déjà entendu
ou vu une chose pareille ?
Est-ce qu’on peut mettre un pays au monde
en un seul jour ?
Est-ce qu’on accouche d’un peuple
d’un seul coup ?
Pourtant, c’est ce que Jérusalem a fait :
elle commençait à peine à souffrir,
et déjà elle avait mis ses enfants au monde !
9Le Seigneur ton Dieu demande :
« Si je permets à une mère
de porter son enfant pendant neuf mois,
est-ce pour empêcher l’enfant de naître ?
Si c’est moi qui donne la vie,
est-ce que je vais lui interdire de voir le jour ? »
10Vous qui aimez Jérusalem,
réjouissez-vous avec elle,
débordez de joie à cause d’elle.
Vous qui étiez en deuil à cause de ses malheurs,
soyez fous de joie avec elle !
11Alors elle vous rendra courage.
Vous serez rassasiés
comme des bébés qui tètent avec joie
le sein rempli de lait de leur mère.
12En effet, voici ce que le Seigneur dit :
« Je vais faire couler vers Jérusalem
le bonheur comme un fleuve,
et les richesses des peuples comme un torrent qui déborde.
Je prendrai soin de vous
comme une mère le fait
pour le bébé qu’elle allaite.
Elle le porte sur son dos
et le caresse sur ses genoux.
13Oui, comme une mère console son enfant,
moi aussi, je vous consolerai.
À Jérusalem, vous serez consolés.
14Quand vous vivrez cela,
votre cœur sera dans la joie,
et votre corps reprendra vie
comme l’herbe après la pluie. »
Le Seigneur agira avec puissance pour ceux qui le servent,
mais ses ennemis sentiront le poids de sa colère.
15En effet, voici le Seigneur :
il arrive dans un feu,
ses chars sont comme un vent de tempête.
Il vient montrer sa terrible colère
et menacer les gens par des flammes de feu.
16Oui, le Seigneur vient juger tous les humains
par le feu et par l’épée.
Il y aura beaucoup de morts.
17Je parle ici des gens qui se purifient spécialement
pour entrer dans des jardins sacrés.
Ils se mettent derrière
quelqu’un qui est au milieu#66.17 Il s’agit sans doute d’un prêtre ou d’une femme prêtre au service du culte des faux dieux..
Ils mangent du porc ou du rat, des choses horribles.
Ces gens-là mourront tous ensemble.
C’est le Seigneur qui le déclare.
Le Seigneur se fera connaître de tous les peuples
18Le Seigneur dit : « Je sais ce qu’ils font et ce qu’ils pensent. Je viens pour rassembler tous les peuples de toutes les langues. Ils viendront et verront ma gloire. 19Je mettrai un signe au milieu d’eux. Ceux qui seront en vie après mon jugement, je les enverrai vers les peuples de Tarsis, de Poul, et de Loud, les spécialistes du tir à l’arc. Je les enverrai chez les gens de Toubal, de Yavan#66.19 Tarsis : peut-être au sud de l’Espagne. Poul : région d’Afrique proche de l’Éthiopie (peut-être la Libye). Loud : région proche de l’Égypte. Toubal : région située dans la Turquie actuelle. Yavan : la Grèce et ses îles. et au loin dans les îles, là où on n’a jamais entendu parler de moi, là où on n’a jamais vu ma gloire. Et ils feront connaître ma gloire à ces peuples. 20Ceux-ci ramèneront tous vos frères qui étaient chez eux : à cheval, en char, en chariot couvert, sur des mulets et des chameaux, jusqu’à ma montagne sainte, à Jérusalem. Ce sera leur offrande pour moi. Je la recevrai comme celle que les Israélites apportent à mon temple dans des plats purifiés. 21Je choisirai certains hommes parmi ces peuples pour en faire des prêtres et des lévites. Voilà ce que le Seigneur déclare. »
22Le Seigneur déclare : « Le ciel nouveau et la terre nouvelle que je crée restent solides devant moi. De même, votre nom et ceux qui naîtront de vous ne disparaîtront jamais devant moi.
23Ainsi, à chaque fête de nouvelle lune,
à chaque sabbat,
tous les habitants de la terre viendront
se mettre à genoux devant moi, le Seigneur.
24En sortant de la ville,
on pourra voir les corps des gens
qui se sont révoltés contre moi.
Les vers qui les mangent ne mourront jamais,
et le feu qui les dévore ne s’éteindra pas.
Ce sera quelque chose d’horrible
pour tous les habitants de la terre. »