Parallel
5
Vivre dans la lumière
1Vous êtes les enfants que Dieu aime, eh bien, imitez-le. 2Vivez dans l’amour comme le Christ : il nous a aimés et il a donné sa vie pour nous, comme une offrande et un sacrifice agréable à Dieu.
3Vous appartenez à Dieu, donc, chez vous, on ne doit même pas entendre parler de certaines choses. Par exemple, faire toutes sortes d’actions immorales et mauvaises, chercher à avoir tout pour soi. 4Pas de paroles grossières ni stupides ni sales, cela ne se fait pas ! Mais quand vous parlez, faites-le plutôt pour remercier Dieu. 5Vous devez savoir ceci : ceux qui mènent une vie immorale ou mauvaise ne participeront pas au Royaume du Christ et de Dieu. Les gens qui veulent tout pour eux n’y participeront pas non plus. En effet, tout vouloir pour soi, c’est une façon d’adorer les faux dieux.
6Personne ne doit vous tromper avec des paroles creuses. À cause de tout cela, la colère de Dieu vient sur les gens qui refusent de lui obéir. 7Ne faites donc pas comme eux ! 8Oui, avant, vous étiez dans la nuit, mais maintenant, en étant unis au Seigneur, vous êtes dans la lumière. Vivez comme des gens qui appartiennent à la lumière. 9Ce que la lumière produit, c’est toute action bonne, juste et vraie. 10Cherchez ce qui plaît au Seigneur. 11Les actions qui appartiennent à la nuit ne produisent rien de bon. N’y participez pas, au contraire, dénoncez-les ! 12Oui, ce que ces gens-là font en cachette, on a honte d’en parler. 13Pourtant, quand on dénonce ce qu’ils font, leurs actions apparaissent en pleine lumière. 14En effet, tout ce qui apparaît clairement devient lumière. C’est pourquoi on dit :
« Réveille-toi, toi qui dors.
Lève-toi du milieu des morts,
et le Christ t’éclairera de sa lumière. »
15Faites bien attention à votre conduite. Ne vivez pas sans réfléchir, vivez plutôt comme des sages 16qui savent profiter du temps que Dieu leur laisse. Les jours que nous vivons sont mauvais. 17C’est pourquoi, ne soyez pas stupides, mais comprenez bien la volonté du Seigneur.
18Ne buvez pas trop de vin : la boisson pousse les gens à se détruire. Mais soyez remplis de l’Esprit Saint. 19Ensemble, dites des psaumes, des hymnes, des cantiques qui viennent de cet Esprit. Chantez la louange du Seigneur de tout votre cœur. 20Remerciez Dieu le Père toujours et pour tout, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ.
Les relations entre maris et femmes
21Obéissez les uns aux autres par respect pour le Christ, 22les femmes à leur mari comme au Seigneur. 23En effet, le mari est le chef de sa femme, comme le Christ est le chef de l’Église. Le Christ est le Sauveur de l’Église qui est son corps. 24Comme l’Église obéit au Christ, les femmes doivent obéir pour tout à leur mari.
25Maris, aimez votre femme comme le Christ a aimé l’Église. Il a donné sa vie pour elle, 26afin qu’elle soit sainte : il l’a rendue pure par l’eau et par la Parole#5.26 Purification par l’eau : voir Ézékiel 36.25 ; Tite 3.5, et la Parole : voir Jean 15.3.. 27Il a voulu que l’Église se présente devant lui pleine de gloire, sans tache, sans ride, sans aucun défaut. Il a voulu qu’elle soit sainte et sans reproche. 28À son tour, un mari doit aimer sa femme comme il aime son corps. Aimer sa femme, c’est s’aimer soi-même. 29Non, personne n’a jamais détesté son corps. Au contraire, on le nourrit, on en prend soin, comme le Christ le fait pour son Église. 30Est-ce que nous ne faisons pas partie du corps du Christ ? Dans les Livres Saints on lit : 31« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme et les deux deviendront comme une seule personne. »#5.31 Genèse 2.24. 32Ce mystère est grand, et moi, je vous dis qu’il s’agit du Christ et de l’Église. 33Mais il s’agit aussi de vous : chacun doit aimer sa femme comme lui-même, et la femme doit respecter son mari.