Jérémie 22
NBS
22
Contre la famille royale de Juda
1 # 22.1 Cf. 21.11n. – Descends : cf. 21.13n ; 26.10 ; 36.12 ; 2R 11.19 ; 20.5. Ainsi parle le Seigneur : Descends à la maison du roi de Juda, et là prononce cette parole. 2#22.2 Cf. 7.2 ; 17.20 ; 34.4.Tu diras : Ecoute la parole du Seigneur, roi de Juda, qui es assis sur le trône de David, toi, les gens de ta cour et ton peuple, qui entrez par ces portes ! 3#22.3 V. 16s ; 7.6+ ; 21.12+ ; Es 1.17 ; Mt 23.23. – sang innocent 7.6+.Ainsi parle le Seigneur : Agissez selon l’équité et la justice ; délivrez de la main de l’oppresseur celui qu’on dépouille ; n’exploitez pas l’immigré, l’orphelin et la veuve ; n’usez pas de violence et ne répandez pas de sang innocent en ce lieu. 4#22.4 17.25. – eux... : d’après LXX ; l’hébreu a le singulier lui, les gens de sa cour et son peuple ; cf. v. 2.Car si vraiment vous agissez selon cette parole, les rois assis sur le trône de David entreront par les portes de cette maison, montés sur des chars et sur des chevaux, eux, les gens de leur cour et leur peuple. 5#22.5 je le jure par moi-même cf. 44.26 ; 49.13 ; 51.14n ; Gn 22.16+ ; Es 45.23 ; 62.8 ; Am 4.2 ; 6.8 ; 8.7 ; Ps 89.36,50 ; Hé 6.13. – cette maison... 9.10 ; Mt 23.38}}.Mais si vous n’écoutez pas ces paroles, je le jure par moi-même, – déclaration du Seigneur – cette maison deviendra une ruine.
6 # 22.6 voici ce que dit : la formule correspondante est habituellement traduite par ainsi parle (p. ex. v. 1,3) ; de même aux v. 11,18. – Galaad / Liban : régions connues en particulier pour leurs forêts, respectivement au nord-est et au nord du pays d’Israël ; cf. v. 23 ; 21.14 ; 2S 18.6-9 ; 1R 5.22s ; voir aussi Za 10.10. – sans faute ou à coup sûr, formule de serment, cf. 15.11n ; Es 5.9n. – une ville : litt. des villes. Car voici ce que dit le Seigneur contre la maison du roi de Juda :
Tu es pour moi un Galaad,
un sommet du Liban ;
pourtant, sans faute, je ferai de toi un désert,
une ville sans habitants.
7 # 22.7 Je consacre ou je sanctifie, 6.4n ; cf. Es 13.3. – cèdres v. 15,23 ; Es 37.24. – dans le feu 21.14. Je consacre contre toi des destructeurs,
chacun avec ses armes ;
ils couperont tes plus beaux cèdres
et les feront tomber dans le feu.
8 # 22.8 passera... 19.8. – Pourquoi... 5.19+. – cette grande ville : cf. Ap 18.18. Une multitude de nations passera près de cette ville ; les gens se diront l’un à l’autre : Pourquoi le Seigneur a-t-il ainsi traité cette grande ville ? 9#22.9 ils ont abandonné 2.13+ ; cf. 19.4. – Voir alliance. ils se sont prosternés... 13.10.Et l’on répondra : Parce qu’ils ont abandonné l’alliance du Seigneur (YHWH), leur Dieu, parce qu’ils se sont prosternés devant d’autres dieux et les ont servis.
Sur Shalloum, successeur de Josias
10 # 22.10 celui qui est mort : autre traduction pour un mort, cf. Dt 26.14. Il y a sans doute ici une allusion à Josias, tué à Meguiddo en 609 av. J.-C. (1.2n ; 2R 23.29s) ; cf. 2Ch 35.24s. – celui qui s’en va : Shalloum (v. 11s ; 1Ch 3.15), alias Joachaz, fils de Josias, exilé par Néko (cf. 1.3n ; 2R 23.30ss ; Ez 19.4). – de ses origines ou de sa parenté, de sa famille ; de même en 46.16 ; cf. Gn 11.28n. Ne pleurez pas celui qui est mort,
ne le plaignez pas ;
pleurez, pleurez celui qui s’en va,
car il ne reviendra plus,
il ne reverra plus le pays de ses origines.
11Car voici ce que dit le Seigneur contre Shalloum, fils de Josias, roi de Juda, qui était devenu roi à la place de Josias, son père, et qui a quitté ce lieu : Il n’y reviendra plus, 12#22.12 2R 23.34.mais il mourra dans le lieu où on l’a exilé ; il ne reverra plus ce pays.
Contre Joïaqim, deuxième successeur de Josias
13 # 22.13 Message adressé à Joïaqim (v. 18), cf. 1.3n. – bâtit sa maison : cf. v. 14s ; 36.22 ; Mi 3.10 ; Ha 2.12 ; Siracide 21.8 : « Celui qui bâtit sa maison avec l’argent d’autrui, c’est comme s’il ramassait les pierres pour son propre tombeau. » – justice / équité : cf. v. 15 ; 9.23+ ; 23.5 ; 33.15 ; Ps 72.2-4 ; Pr 16.12s ; 29.4,14. – chambres à l’étage Jg 3.20n. – sans lui donner sa paye Lv 19.13 ; Dt 24.14s ; Jc 5.4 ; cf. Jb 7.2n. Quel malheur pour celui qui bâtit sa maison aux dépens de la justice,
et ses chambres à l’étage aux dépens de l’équité !
Qui fait travailler son prochain pour rien,
sans lui donner sa paye ;
14 # 22.14 Cf. Lc 12.18. – lambrisse de cèdre : cf. v. 6s ; 1R 77. – l’enduit : le verbe hébreu est généralement rendu par conférer (ou recevoir ) l’onction . – couleur rouge : cf. Ez 23.14. qui dit : « Je bâtirai pour moi une maison de vastes dimensions
avec des chambres spacieuses à l’étage »,
et qui y fait percer des fenêtres,
la lambrisse de cèdre
et l’enduit de couleur rouge !
15 # 22.15 tu as la passion du cèdre : litt. tu rivalises de cèdre, le même verbe est traduit par se mesurer à en 12.5 ; LXX tu rivalises avec Achaz ; cf. 2R 16.18 ; Es 7. – Ton père : probablement Josias (1.2n) ; 2Ch 34–35 ; Siracide 49.1-3 : « Le souvenir de Josias est un mélange aromatique... Dans toutes les bouches il est comme du miel, comme une musique dans un banquet arrosé de vin. Il suivit la voie droite en convertissant le peuple et il supprima les horreurs impies. Il dirigea son cœur vers le Seigneur, en des jours impies il fortifia la piété. » Es-tu roi parce que tu as la passion du cèdre ?
Ton père ne mangeait-il pas, ne buvait-il pas ?
Mais il agissait selon l’équité et la justice,
– alors tout allait bien pour lui –
16 # 22.16 V. 3+,13. – me connaître 9.5,22-23+ ; Os 6.6. il jugeait la cause du pauvre et du déshérité,
– alors tout allait bien.
N’est-ce pas cela, me connaître ?
– déclaration du Seigneur.
17 # 22.17 Ez 22.13,27. – des yeux et un cœur... Ez 33.31 ; Ps 119.36 ; 2P 2.14. – le sang de l’innocent 7.6+ ; cf. 26.15,23. – oppression : cf. 6.6. Mais tu n’as des yeux et un cœur
que pour ton intérêt,
pour répandre le sang de l’innocent,
pour exercer oppression et brutalité.
18 # 22.18 Joïaqim v. 13n ; 1.3n ; LXX commence l’oracle par malheur à cet homme-là ! lamentation 4.8 ; 16.4ss ; Ps 78.64. – Quel malheur 34.5 ; 1R 13.30. – Majesté : le terme correspondant est habituellement traduit par éclat (Ps 8.2n). A cause de cela, voici ce que dit le Seigneur contre Joïaqim, fils de Josias, roi de Juda :
On ne fera pas pour lui la lamentation
« Quel malheur, mon frère ! Quel malheur, ma sœur ! » ;
on ne fera pas pour lui la lamentation
« Quel malheur, Seigneur ! Quel malheur, Majesté ! ».
19 # 22.19 36.30 ; cf. 8.1s ; 2R 24.6 ; 2Ch 36.6-8 ; voir aussi Es 14.19s. – traîné : cf. 15.3n ; 2S 17.13. Il aura la sépulture d’un âne,
il sera traîné et jeté hors des portes de Jérusalem.
Honte et déshonneur pour Jérusalem
20 # 22.20 Monte... : les ordres s’adressent à un sujet féminin, probablement Jérusalem personnifiée (cf. 2.2s ; Ez 16). – Abarim : nom des hauts-plateaux à l’est de la mer Morte, Nb 27.12n (cf. les monts du Liban, au nord, et du Bashân, au nord-est, cf. Es 2.13+) ; des versions anciennes ont lu le mot différemment (LXX d’au-delà de la mer ; Vg aux passants, cf. 49.32n). – ceux qui t’aimaient : cf. 2.25n ; 4.30n (autre terme) ; il s’agit sans doute ici (et au v. 22) des nations alliées à Juda contre Babylone, voir aussi 30.14 ; Ez 16.33,36s ; 23.5,9,22 ; Lm 1.19. Monte au Liban et crie !
Fais retentir ta voix sur le Bashân !
Crie du haut des Abarim !
Car tous ceux qui t’aimaient sont brisés.
21 # 22.21 ta voie : cf. 2.20+,25+,33,36 ; 3.13,21 ; 10.23. – depuis ta jeunesse 3.25+. Je t’ai parlé dans le temps de ton insouciance ;
tu disais : Je n’écouterai pas.
Telle est ta voie depuis ta jeunesse ;
tu ne m’as pas écouté.
22 # 22.22 tes bergers 2.8+ ; 23.1ss. – ceux qui t’aiment v. 20n. – honteuse / confuse 31.19. – à cause de tout le mal que tu as fait 7.12. Tous tes bergers seront la pâture du vent,
et ceux qui t’aiment iront en captivité ;
c’est alors que tu seras honteuse et confuse
à cause de tout le mal que tu as fait.
23 # 22.23 Liban / cèdres : cf. v. 6s,14s. – femme qui accouche 4.31+. Toi qui habites au Liban,
qui as ton nid dans les cèdres,
combien tu gémiras quand les douleurs t’atteindront,
les convulsions, comme celles d’une femme qui accouche !
Sur Konia, fils de Joïaqim
24 # 22.24 Par ma vie cf. v. 5 ; 4.2n ; Rm 14.11. – Konia (en hébreu Konyahou, 37.1 ; cf. 24.1n), alias Jékonia ou Jéchonias (27.20 ; 29.2), identifié à Joïakîn (52.31ss), fils de Joïaqim (v. 18) ; cf. 1.3n. – le sceau Ag 2.23n. – je l’arracherais... : litt. je t’arracherais. Par ma vie – déclaration du Seigneur – quand bien même Konia, fils de Joïaqim, roi de Juda, serait le sceau à ma main droite, je l’arracherais de là ! 25#22.25 21.7+. – qui en veulent... 11.21n.Je te livrerai à ceux qui en veulent à ta vie, à ceux qui t’effraient : à Nabuchodonosor, roi de Babylone, et aux Chaldéens. 26#22.26 Je vous jetterai v. 28 ; 10.18+ ; 16.13. – ta mère : cf. 13.18n ; 2R 24.15. – là vous mourrez Es 22.18.Je vous jetterai, toi et ta mère qui t’a mis au monde, dans cet autre pays où vous n’êtes pas nés, et là vous mourrez ; 27#22.27 ils ne reviendront jamais : cf. 28.4. – où ils désireront tant revenir : litt. où ils porteront leur être (ou leur désir, 2.24n) pour y revenir ; cf. 44.14.ils ne reviendront jamais dans le pays où ils désireront tant revenir. 28#22.28 un pantin : autre traduction une potiche ; le terme pourrait désigner une poterie ou un autre ustensile, comme le terme traduit plus loin par objet. – disloqué : une autre forme du même verbe est traduite par mettre en pièces en 13.14 ; 51.20ss ; faire éclater en 48.12. – ce Konia : litt. cet homme Konyahou. – dont personne ne veut plus : litt. en qui l’on ne prend pas plaisir ; cf. 19.11+ ; 48.38 ; Os 8.8 ; Ps 31.13. – jetés v. 26+.– Est-il donc un pantin méprisable et disloqué, ce Konia ? Est-ce un objet dont personne ne veut plus ? Pourquoi sont-ils jetés, lui et ses descendants, lancés dans un pays qu’ils ne connaissent pas ? 29#22.29 Terre ou pays (deux fois au lieu de trois dans LXX ; cf. 7.4n) ; cf. 29.20 ; Dt 32.1 ; Es 1.2.– Terre, terre, terre, écoute la parole du Seigneur ! 30#22.30 Cf. 36.30 ; 1Ch 3.17-24. – comme un homme... ses jours : cette portion de texte est omise par LXX.Ainsi parle le Seigneur : Inscrivez cet homme comme privé d’enfants, comme un homme qui ne réussira rien durant ses jours, car aucun de ses descendants ne réussira à s’asseoir sur le trône de David pour gouverner Juda.

Copyright © 2002, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.

Learn More About Nouvelle Bible Segond