Parallel
2
Reproches du Seigneur à son peuple
1 # 2.1 Le messager (ou l’ange ) du S eigneur : cf. 5.23 ; 6.11 ; Gn 16.7,13 ; Ex 23.20ss ; 32.34 ; 33.2. – du Guilgal 3.19n ; Jos 4.19n. – Bokim v. 4s ; nom voisin de celui du Chêne-des-Pleurs en Gn 35.8 ; LXX à Béthel (ou Beth-El). – monter d’Egypte 6.13 ; 19.30 ; Gn 12.10n ; Ex 33.1 ; Lv 11.45 ; Jr 2.6 ; Os 12.14 ; Am 2.10 ; Ps 81.11. – dans le pays que j’avais promis Dt 26.3 ; 34.4 ; Jos 1.6. – mon alliance : cf. Gn 17.7 ; Lv 26.44 ; Jr 14.21 ; 33.20s ; Ps 89.35 ; voir aussi Dt 29.11-14.Le messager du Seigneur monta du Guilgal à Bokim et dit : Je vous ai fait monter d’Egypte et je vous ai fait entrer dans le pays que j’avais promis par serment à vos pères. J’ai dit : « Jamais je ne romprai mon alliance avec vous. 2#2.2 Ex 23.32s ; 34.12s ; Dt 7.2,5 ; 12.3. – vous ne m’avez pas écouté v. 17 ; 6.10 ; Dt 1.43 ; Es 66.4 ; Jr 13.11.Quant à vous, vous ne conclurez pas d’alliance pour les habitants de ce pays, vous démolirez leurs autels. » Mais vous ne m’avez pas écouté. Pourquoi avez-vous fait cela ? 3#2.3 V. 21-23 ; 3.1,4 ; cf. 8.27 ; Dt 4.38 ; 7.16 ; Jos 23.13. – à vos côtés : le même terme est traduit par flancs en Jos 23.13 ; beaucoup croient qu’il s’agit ici d’un homonyme et comprennent ils seront un piège pour vous (autre terme, dans ce cas synonyme, à la fin du v.) ; d’autres modifient le texte hébreu traditionnel pour lire ils seront des adversaires pour vous.J’ai dit alors : « Je ne les chasserai pas devant vous ; ils seront à vos côtés, et leurs dieux seront un piège pour vous. » 4#2.4 Cf. 20.23 ; 21.2 ; Nb 11.4 ; 14.1 ; 1S 11.4 ; Esd 10.1. – se mit à sangloter : litt. élevèrent la voix et pleurèrent (cf. v. 4).Lorsque le messager du Seigneur eut dit ces paroles à tous les Israélites, le peuple se mit à sangloter. 5#2.5 Bokim v. 1n. – sacrifices : cf. Nb 18.12 ; 1S 1.21 ; 2Ch 1.6.Ils appelèrent ce lieu du nom de Bokim (« les Pleureurs ») et ils offrirent là des sacrifices au Seigneur.
La mort de Josué
6 # 2.6 Cf. Jos 24.28. Josué renvoya le peuple, et les Israélites s’en allèrent chacun dans son patrimoine, pour prendre possession du pays. 7#2.7 Jos 24.31. – servit... : autre traduction rendit un culte au Seigneur ; cf. v. 11 ; Jos 24.29. – qui survécurent à : litt. qui prolongèrent (leurs) jours après.Le peuple servit le Seigneur pendant tous les jours de Josué et tous les jours des anciens qui survécurent à Josué, ceux qui avaient vu toute la grande œuvre que le Seigneur avait accomplie pour Israël. 8Josué, fils de Noun, serviteur du Seigneur, mourut à l’âge de cent dix ans. 9#2.9 Jos 19.50 ; 24.30. – le territoire... : litt. le territoire (ou la frontière, la limite) de son patrimoine.On l’ensevelit dans le territoire qui constituait son patrimoine, à Timnath-Hérès, dans la région montagneuse d’Ephraïm, au nord du mont Gaash. 10#2.10 Dt 11.2-7. – ses pères : cf. Gn 25.8n ; Ac 13.36.Toute cette génération fut, elle aussi, réunie à ses pères, et il se leva après elle une autre génération, qui ne connaissait pas le Seigneur, ni l’œuvre qu’il avait accomplie pour Israël.
Infidélité, détresse, délivrance
11 # 2.11 firent alors ce qui déplaisait 3.12 ; 4.1 ; 6.1 ; 10.6 ; 13.1 ; cf. 8.33-35 ; Dt 4.25+ ; 2R 13.2-5 ; Né 9.28. – S eigneur (YHWH) : voir noms divins. – les Baals : le pluriel évoque sans doute les diverses formes que revêtait selon les régions le culte du Baal (= Seigneur), dieu de l’orage et de la fertilité, ou la multiplicité de ses représentations (cf. v. 13n).Les Israélites firent alors ce qui déplaisait au Seigneur (YHWH) ; ils se mirent à servir les Baals. 12#2.12 abandonnèrent : cf. Jr 2.13+. – suivre d’autres dieux Dt 6.14ns ; cf. 29.24-26 ; 1R 9.9 ; 2Ch 7.22.Ils abandonnèrent le Seigneur (YHWH), le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir d’Egypte, et ils se mirent à suivre d’autres dieux, d’entre les dieux des peuples qui les entouraient ; ils se prosternèrent devant eux et ils contrarièrent le Seigneur (YHWH). 13#2.13 les Astartés : probablement les divers cultes ou représentations d’Astarté, déesse de l’amour et de la fécondité, sans doute associée au Baal comme parèdre ou compagne ; la vocalisation traditionnelle de son nom dans le texte hébreu (Ashtoreth) évoque, par mépris, le mot qui signifie honte ; cf. 3.7n ; 8.33 ; 10.6,10 ; 1S 12.10.Ils abandonnèrent le Seigneur (YHWH) et se mirent à servir le Baal et les Astartés.
14 # 2.14 colère v. 20 ; Nb 25.3 ; Dt 7.4 ; Jos 22.20 ; 2S 24.1 ; Es 5.25 ; Jr 4.8 ; Ep 5.6. – il les vendit 3.8 ; 4.2,9 ; 10.7 ; Dt 32.30 ; 1S 12.9 ; Es 50.1 ; 52.3 ; Ps 44.13. Le Seigneur se mit en colère contre Israël. Il les livra à des pillards qui les pillèrent, il les vendit aux ennemis qui les entouraient : ils ne purent plus tenir devant leurs ennemis. 15#2.15 ils se mettaient en campagne : litt. ils sortaient. – comme le Seigneur l’avait dit : cf. Dt 28.15-46. – grande détresse 10.9.Chaque fois qu’ils se mettaient en campagne, la main du Seigneur était contre eux pour leur malheur, comme le Seigneur l’avait dit, comme le Seigneur le leur avait juré. Ils furent ainsi dans une grande détresse. 16#2.16 des juges : le terme représente ici un pouvoir civil beaucoup plus large que la simple fonction judiciaire (voir introduction) ; cf. 1S 7.6+ ; 2S 7.11 ; 2R 23.22 ; Rt 1.1n ; Ac 13.20. – qui les sauvèrent : cf. 3.9n,15,31 ; 6.36s ; 7.7 ; 10.13 ; voir aussi 1S 12.11 ; 2R 13.5 ; Es 19.20 ; Mi 3.11 ; Né 9.27.Le Seigneur suscita des juges qui les sauvèrent de la main de ceux qui les pillaient. 17#2.17 ils ne les écoutèrent pas : autre traduction ils ne leur obéirent pas ; v. 2+. – ils se prostituèrent... 8.33 ; Dt 31.16 ; Os 1.2n. – la voie qu’avaient suivie leurs pères Jr 6.16. – commandements : voir loi.Mais même leurs juges, ils ne les écoutèrent pas : ils se prostituèrent avec d’autres dieux et se prosternèrent devant eux. Ils se détournèrent bien vite de la voie qu’avaient suivie leurs pères, qui écoutaient les commandements du Seigneur ; ils n’agirent pas ainsi. 18#2.18 avait du regret 21.6,15 ; Ex 32.12,14 ; cf. Nb 23.19+ ; autre traduction avait pitié de leurs soupirs... (cf. Dt 32.36).Lorsque le Seigneur leur suscitait des juges, le Seigneur était avec le juge et les délivrait de la main de leurs ennemis pendant tous les jours du juge ; car le Seigneur avait du regret, à cause de leurs soupirs devant ceux qui les opprimaient et les tourmentaient. 19#2.19 d’autres dieux 3.6+. – ils ne laissaient rien : litt. ils ne faisaient (rien) tomber. – agissements Jr 4.4+. – leur obstination : litt. leur voie dure ; la dureté évoque souvent l’obstination (voir cœur).Mais, à la mort du juge, ils recommençaient à se pervertir, plus que leurs pères, en se mettant à suivre d’autres dieux pour les servir et se prosterner devant eux ; ils ne laissaient rien de leurs agissements et de leur obstination.
Dieu met Israël à l’épreuve
20 # 2.20 colère v. 14+. – passé outre à mon alliance Dt 17.2+ ; Jos 7.11 ; 2R 18.12 ; Os 6.7. – alliance que j’avais instituée Jos 7.11+. Le Seigneur se mit en colère contre Israël ; il dit : Puisque cette nation a passé outre à mon alliance, l’alliance que j’avais instituée pour ses pères, et qu’ils ne m’ont pas écouté, 21#2.21 V. 3+.moi, je ne déposséderai plus devant eux aucune des nations que Josué a laissées quand il est mort, 22#2.22 épreuve : cf. Ex 15.25 ; 16.4 ; 20.20 ; Dt 8.2 ; Es 48.10 ; Jr 9.6 ; Ps 81.8. – pour voir... : litt. garderont-ils la voie du Seigneur pour marcher en eux (ses commandements ? certains mss hébreux et des versions anciennes ont le singulier qui se rapporte à voie) comme leurs pères ont gardé, ou non ? Cf. Dt 8.2,6.afin de mettre par elles Israël à l’épreuve, pour voir s’ils veilleront ou non à suivre la voie du Seigneur, comme leurs pères y ont veillé. 23Ainsi le Seigneur laissa ces nations en repos, il ne se hâta pas de les déposséder. Il ne les livra pas à Josué.